Soupe de cresson, poulet, tortellinis

IMGP9506

Depuis quelques temps, je boudais les rayons livres de cuisine de Cultura et autres librairies. Je ne m’étais pas acheté de livres depuis des mois. Je boudais un peu ma cuisine aussi, je dois dire. Pas envie d’y passer du temps alors que mon petit d’homme ne s’intéresse pas à ce qui se trouve dans son assiette. Rendez vous compte, il préfère la soupe en poudre de supermarché à mes bonnes soupes de légumes frais ! Sacrilège !

Mais la période des fêtes est revenue et (chassez le naturel…) j’ai mis des livres de cuisine dans ma lettre au Père Noël. L’envie est revenue ! Et comme j’ai été sage, j’ai été gâtée (et j’ai dû être très très sage car je sais pertinemment ce que pèse ce genre d’objet dans une hotte, à plus forte raison quand il y en a plusieurs !).

DSC_1063[1]

Voila, voila… Bon, j’avoue en avoir acheté quelques-uns le 26 décembre ! hahaha ! on s’refait pas !

Je ne les ai pas tous feuilleté, j’ai commencé par celui de Jamie Oliver. J’y ai trouvé de nombreuses recettes épatantes, notamment celle d’un bouillon de tortellinis. Cette recette m’a inspiré pour le repas de ce soir mais j’y ai apporté tellement de modifications qu’au final, elle ne ressemble plus du tout à l’originale .

Il faut dire que Monsieur Oliver fait ses tortellinis lui-même, je me suis contentée d’acheter un sachet ricotta/épinard au rayon frais !

Quant au velouté de cresson, que j’ai fait en 10 minutes avec mon super blender chauffant (une botte de cresson, une pomme de terre, de l’eau et un cube de bouillon) c’est un reste de midi. Vous pouvez remplacer cette soupe de cresson par un bouillon tout simple ou n’importe quel velouté de votre choix.

Cette recette est pour 2 personnes.

Ingrédients : velouté de cresson (400 ml environ), 3 blancs de poulet, 1 sachet de tortellinis, 2 gousses d’ail, 1 oignon

Découpez les blancs de poulet en petits morceaux. Emincez l’oignon et hachez l’ail. Dans une grande casserole, faites chauffer de l’huile d’olive et faites revenir l’ail et l’oignon. Ajoutez la soupe de cresson et laissez cuire 5 minutes.

Ajoutez les morceaux de poulet et laissez cuire 5 minutes. Ajoutez les tortellinis et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Goûtez, assaisonnez à votre goût. C’est prêt !

IMGP9507

 

 

 

soupe d’inspiration vietnamienne (ou faux pho)

IMGP8886

Je ne préférais pas donner à cette recette le nom de pho, soupe vietnamienne au boeuf car ce n’est pas la recette originale du pho.

J’ai pris quelques ingrédients présents dans cette soupe, j’en ai enlevé, j’en ai rajouté, j’en ai remplacé… Bref, c’est comme un pho mais ce n’en ai pas un… faudrait pas que les puristes me tombent sur le coin du nez 😉

Cette recette n’est pas sans rappeler le pot au feu de poulet asiatique que j’avais fait il y a 2 ans. Il contient également de la citronnelle, des épices, de la sauce nuoc mam…

Ingrédients : 500g de viande de boeuf coupée en fines lamelles (de la viande à  bourguignon par exemple), 4 carottes, 2 poireaux, des nouilles soba (en épicerie asiatique ou en magasin bio), 1 oignon, 2 litres de bouillon de légumes ou de boeuf, de la citronnelle, du gingembre frais, du 4 épices, 1 c à café de sucre cassonade, 1 c à soupe de sauce nuoc mam, 1 c à soupe de sel, de la coriandre fraîche

Coupez les carottes et les poireaux en tronçons de 1 cm. Coupez l’oignon en fines lamelles. Faites griller à sec dans une poêle, l’oignon et les épices.

Dans une grande casserole (voire un faitout), versez le bouillon, les carottes, les poireaux, les épices, la sauce nuoc mam, le sel, le sucre. Portez à ébullition, baissez le feu et laissez cuire 45 min ou jusqu’à ce que les légumes soient cuits.

Faites cuire les nouilles comme indiqué sur l’emballage en fonction de ce que vous avez choisi.

Au moment de servir, mettez les nouilles égouttées dans un bol ou une assiette creuse, des morceaux de viande et versez le bouillon très chaud par dessus. Parsemez de la coriandre et mangez chaud !

Si vous n’êtes pas très soupe, vous pouvez servir ce plat sans le bouillon, congeler le bouillon et le réutiliser pour une autre recette.

IMGP8887

Bouillon de champignons de Paris au jambon de pays

IMGP8847

Dans le magazine Saveurs n°217 (en kiosque actuellement), on parle des champignons de Paris et notamment d’une champignonnière. Je ne vais pas vous retranscrire l’article mais dès que j’ai vu la photo de la recette, j’ai tout de suite su qu’elle et moi, on s’aimerait pour la vie !

Mais je veux bien partager avec vous car les bonnes recettes se partagent ! Celle-ci est pour 4 personnes mais il vous en restera.

IMGP8848

Ingrédients : 1kg de champignons de Paris, 1.5 litre de bouillon de volaille, 2 tranches épaisses de jambon de pays, 4 branches de thym frais, 50g de beurre, 1c à soupe d’huile de tournesol, sel et poivre à votre goût (je n’en ai pas mis, le bouillon de volaille et le jambon salent assez la soupe à eux seuls)… oh une allitération !

Lavez et émincez les champignons (j’ai utilisé une mandoline). Taillez le jambon en petits morceaux (avec le gras).

Chauffez le beurre et l’huile dans une cocotte, saisissez le jambon dans le beurre mousseux, laissez cuire 2 min sans coloration.

Ajoutez les champignons, montez le feu et laissez roussir quelques minutes en remuant.

Ajoutez le bouillon de volaille et faites chauffer jusqu’à frémissement. Laissez cuire 20 min à feu doux.

Ajoutez enfin le thym frais, laissez infuser quelques minutes et dégustez bien chaud.

Menu du réveillon de Noël 2014

J’étais de nouveau en cuisine pour ce réveillon de Noël 2014. Tous les ans, c’est nous qui recevons et j’adore faire la popotte. Cependant, cette fois-ci, je n’avais pas pris de vacances et j’ai donc commencé les préparatifs 2 jours avant pour avoir le temps de tout faire et que tout soit nickel le 24. Bon alors bien-sûr, comme d’habitude, j’ai tout misé sur le repas hein… La déco de table, heu, comment dire… ben y en n’avait pas ! Soyons clair !

En entrée, j’ai refait cette délicieuse soupe de Paul Bocuse, c’est une valeur sûre !

IMGP8271

En plat, j’ai fait un parmentier d’agneau confit à la purée de courge butternut et en dessert, j’ai fait une bûche. Cette bûche est un gâteau roulé avec une crème de marron/mascarpone et des brisures de marrons glacés. J’ai rajouté un glaçage chocolat de Christophe Felder et des petites déco de meringue achetées chez Zodio.

IMGP8281

Voici la recette du parmentier d’agneau. Elle est tirée du magazine Saveurs spécial Noël 2014.

IMGP8276

Ingrédients pour 4 personnes : 2 souris d’agneau, 1 oignon, 4 clous de girofle, 4 gousses d’ail, 20g de beurre, 25cl de vin blanc, 50cl de bouillon de légumes, 1 càs d’huile d’olive, sel – 1.5 kg de courge butternut, 1 citron vert bio, 3 cm de gingembre frais, 20cl de crème liquide entière, 2 càs de chapelure.

Epluchez l’oignon, découpez-le en quartiers et piquez chacun avec un clou de girofle. Ecrasez l’ail.

Faites fondre le beurre dans une cocotte avec l’huile d’olive. Faites dorer les souris d’agneau sur toutes les faces. Retirez les souris, mettez les oignons et l’ail à la place, faites suer 5 min. Remettez les souris, versez le vin blanc et grattez le fond de la cocotte. Faites réduire le vin de moitié à feu vif, puis ajoutez le bouillon, salez, poivrez et baissez le feu. Faites mijoter les souris à feu très doux pendant 3h à 3h30 à couvert, en les retournant de temps en temps et en rajoutant de l’eau (ou du bouillon si vous en avez d’autre) quand il n’y en n’a plus.

Pendant ce temps, épluchez, épépinez et découpez la courge en cubes (c’est le genre de chose que j’ai faite 2 jours avant pour ne pas perdre de temps le jour venu). Récupérez le zeste du citron vert, pelez le gingembre et hachez-le. Faites cuire les cubes de butternut dans une casserole avec de l’eau à hauteur et la moitié des zestes de citron et du gingembre. Quand les cubes sont tendres, égouttez-les.

Faites chauffer la crème et le beurre dans une petite casserole (comme il n’y avait aucune indication sur la quantité de beurre dans les ingrédients, j’en ai mis 30g) avec le reste de citron et de gingembre sans faire bouillir. Ecrasez la courge avec une fourchette et incorporez le mélange crème et beurre. Assaisonnez.

C'est la portion du p'tit loup qui ne mange pas beaucoup ;-)

C’est la portion du p’tit loup qui ne mange pas beaucoup 😉

Préchauffez le four à 200°C. Une fois que les souris d’agneau sont cuites, laissez-les refroidir puis effilochez leur chair sans trop insister : il doit rester des morceaux de viande. Déposez la chair dans un grand plat allant au four avec une bonne partie du jus de cuisson, tassez et recouvrez de purée. Saupoudrez de chapelure et enfournez pour 20 min, jusqu’à ce que le dessus commence à dorer. (J’ai utilisé des petits plats individuels)

IMGP8275

J’ai servi avec une salade verte. Le magazine conseille également un pinot gris d’Alsace.

Et toujours le concours pour gagner la box Envouthé en suivant ce lien clic !

Betteraves, camembert et Bordeaux S.O. Good

10411073_900435759967032_1167046264835173419_n

Ce week-end, la ville de Bordeaux était très animée. On pouvait visiter le marché de Noël, la foire à la brocante, le match des girondins (ah, ça ne se visite pas un match ?), l’exposition de mon ami Hervé… et la première édition de Bordeaux S.O. Good, un événement culinaire et gastronomique qui a duré 3 jours.

Dans le cadre de cet événement, j’ai eu l’honneur d’animer un atelier culinaire au Palais de la Bourse en compagnie de Chef Jésus. L’animation ne devait pas dépasser 30 min et devait donner la part belle aux produits régionaux. J’ai donc demandé un coup de main à Jamie Oliver en feuilletant son livre « Jamie en 15 minutes ». J’y ai trouvé la recette des cigares au camembert et noix que j’ai testée et approuvée… plusieurs fois ! Et comme c’est plutôt rapide à faire (15 min donc…) j’ai rajouté une soupe de betteraves, cabecou et miel. Cette soupe a été faite avec un blender chauffant en 10 minutes mais je vous donne la recette « sans blender chauffant ».

IMGP8119

SOUPE A LA BETTERAVE CABECOU ET MIEL

Ingrédients : 1 betterave cuite, 2 tomates (facultatif), 1 càs de miel, 1/2 bouillon de légumes (ou de volaille), 2 cabécou, 1 petite pomme de terre, 1 càs de maïzena

Coupez la betterave en morceaux. Lavez les tomates et coupez-les en cubes. Epluchez la pomme de terre et coupez-la en petit cubes. Faites revenir la betterave, les tomates et la pomme de terre 3 à 4 minutes dans une sauteuse avec le miel.

Couvrez d’eau à hauteur, ajoutez le cube de bouillon émietté et portez à ébullition. Baissez le feu et laissez cuire 10 minutes à couvert.

Egouttez les légumes à l’aide d’une écumoire en réservant le bouillon de cuisson. Mixez finement avec le cabécou. Ajoutez un peu de bouillon de cuisson pour obtenir une consistance de velouté et la maïzena. Salez légèrement et servez aussitôt.

IMGP7986

CIGARES AU CAMEMBERT

Ingrédients : 200g de camembert, 100g de noix décortiquées, 1 bouquet de ciboulette, 4 feuilles de pâte filo, 1 càc d’huile d’olive

Mixez le camembert au robot avec les noix et la moitié de ciboulette. Sur une surface propre, pliez chaque feuille de filo en deux dans la largeur. Déposez un quart de crème hydratante… MAIS NON JE PLAISANTE ! c’est pour voir si vous suivez ! Déposez plutôt de la pâte de camembert sur le bord de la pâte filo dans la largeur et roulez la feuille sur elle-même sans trop serrer pour former un cigare.

Recommencez jusqu’à épuisement du camembert. Badigeonnez-les d’huile d’olive et faites-les dorer à la poêle pour qu’ils soient croustillants. Attention c’est très rapide, restez derrière la poêle !

C’est prêt !

Je tiens à remercier vivement Anne Lataillade pour m’avoir embarquée là-dedans, l’équipe de l’Aapra qui m’a chouchoutée (qui NOUS a chouchoutées ma fillotte et moi-même) du début à la fin, Chef Jésus qui ne s’est pas démonté devant mon humour parfois décalé, ma coach Christiane sans qui je n’aurais pas participé par peur de m’exposer au public, mes copines Aurélie et Corinne qui ont fait les pom pom girls discrètes ;-)… mon agent, mes parents, ma famille…

Soupe froide aux graines

IMGP7452

Je vous envoie vite fait bien fait une recette de soupe très rafraîchissante en été.

Bien sûr, il vous faut absolument un blender ou un bon mixeur. Les légumes étant crus, l’appareil doit tenir le choc 🙂

C’est une recette réadaptée du livre CRU de Delphine de Montalier dans lequel vous pourrez trouver des recettes de soupes, salades, jus, poissons, viandes etc… La recette est pour 4 personnes mais selon la taille du contenant, vous pouvez en faire profiter 6 personnes. Elle vous prendra 10 minutes.

IMGP7449

Ingrédients : 2 concombres, la chair de 2 avocats, 2 courgettes, 30cl d’eau, le jus d’1/2 citron (le livre dit 2 citrons verts mais j’avais peur que ce soit trop citronné), du gingembre, graines diverses.

Pelez les concombres et lavez les courgettes. Mixez tous les légumes avec l’eau, le jus de citron et le gingembre pour obtenir un mélange homogène. Rajoutez un peu d’eau si c’est nécessaire. Gardez au frais.

Servez dans des bols. Au dernier moment, ajoutez un filet d’huile d’olive, de la fleur de sel, du poivre, puis parsemez le tout des graines légèrement concassées au pilon (ou pas).

Ce que le livre ne dit pas : épépinez les concombres car le centre est indigeste. J’ai rajouté des copeaux de parmesan, c’est extra !

IMGP7453

 

Soupe Paul Bocuse pour VGE

IMGP6430

Pour ce premier article de l’année 2014, permettez-moi d’abord de vous souhaiter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Comme chacun à des souhaits différents qui ne sont pas forcément ceux du voisin, je vous souhaite à chacun d’obtenir ce que vous désirez dans la joie et la bonne humeur 🙂

Voila bien longtemps que je n’ai rien posté. Que tout le monde se rassure, je n’ai pas arrêté de manger ni de cuisiner, ni de tester mais les soirs d’hiver, les photos sont moches ! Les miennes en tout cas… je ne veux vexer personne !

Bon je sais les fêtes sont passées et vous n’avez peut-être pas très envie d’entendre parler cuisine. A ceux qui ne sont pas intéressés par la phase detox de l’année, je vous présente une soupe « famous » et fameuse créée en 1975 par Paul Bocuse pour Valéry Giscard d’Estaing et c’est celle que j’ai faite pour le réveillon de Noël. Bien que la recette soit disponible sur quelques sites, j’ai utilisé la version du magazine Régal n°56. Cette merveilleuse soupe contient des carottes, du foie gras, des champignons et de la truffe. Pour la préparer, vous devez commencer la veille… C’est une soupe qui se fait désirer ! Inutile de vous dire qu’elle a eu du succès… mais je vous le dis quand même !

Vous adorerez casser la croute !

IMGP6431

Ingrédients : 160g de foie gras cru de canard, 250g de pâte feuilletée pur beurre, 1 oignon doux, 2 carottes, 150g de champignons de Paris, 1 truffe brossée, 1 litre de consommé de volaille, 40g de beurre, 1/2 citron, 1 jaune d’œuf, sel poivre

La veille : Faites fondre l’oignon ciselé 5min à la poêle dans 15g de beurre. Réservez. Remplacez-le par des carottes coupées en bâtonnets. Ajoutez 10g de beurre et remettez l’oignon. Recouvrez d’eau à hauteur. Laissez cuire jusqu’à évaporation. Réservez.

Faites cuire les champignons émincés dans le reste de beurre avec le jus du demi citron 5 à 6 min. Salez poivrez.

Réunissez ces légumes refroidis dans une soupière avec le foie gras cru coupé en dès ainsi que la truffe émincée. Salez poivrez légèrement. Versez le consommé froid. Filmez et réfrigérez-les 12h.

Le jour même : 2h avant le service, versez la soupe dans les bols et déroulez les pâtes. Tracez des croisillons et humectez les bords. Déposez-les sur les bols en appuyant sur les bords pour faire adhérer. Dorer-les au jaune d’œuf. Enfournez 20 min avant le service dans le four préchauffé à 220°C (th 7-8)