Lasagnes mexicaines

IMGP9615

crédit photo Lis Parsons

Depuis quelques temps, (3 semaines en fait), j’ai changé ma façon de faire les courses.

J’avais l’habitude de faire en fonction de mes envies du jour, des promos etc… Sauf qu’après, quand il s’agit de préparer le repas, je n’ai plus d’idée, plus envie, pas faim (rayez la mention inutile) et je gaspille (mon Dieu quelle horreur, j’ai dit un gros mot !).

Maintenant, j’établis le menu à l’avance. Et bien je gagne du temps, de l’argent et je ne suis plus stressée par les « j’ai faim » ou « keskonmange » intempestifs !

Le week-end dernier, j’ai donc acheté en fonction de ces lasagnes vues dans le livre de Nigella Lawson, dont je vous ai déjà parlé ici (clic). Il vous faudra 1 plat rond allant au four.

IMGP9612

Voici la recette pour 8 personnes

Pour la sauce : huile d’olive, 1 oignon pelé et haché, 1 poivron rouge épépiné et haché, 2 piments verts oeil d’oiseau (je n’en ai pas mis), coriandre, 2 boites de 400g de tomates pelées, sel, 15ml de ketchup

Pour la garniture : 2 boites de 400g d’haricots noirs (j’ai pris des haricots rouges), 2 boites de 250g de maïs doux, 250g de vieux cheddar au lait de chèvre râpé ou le fromage de votre choix, 1 paquet de tortillas souples

Préchauffez le four à 200°C (th6).

Pour faire la sauce, faites chauffer l’huile dans une poêle et faites revenir l’oignon, le poivron et les piments. Ajoutez le sel et laissez cuire doucement pendant 15 minutes puis, quand les légumes sont tendres, ajoutez les tiges de coriandre hachées.

IMGP9610

Ajoutez les tomates pelées et remplissez d’eau les boites vides, ajoutez-la également. Versez le ketchup et laissez cuire la sauce environ 10 minutes sur feu doux.

Pour la garniture, mélangez les haricots, le maïs et le fromage (gardez un peu de fromage pour saupoudrer à la fin).

Commencez à assembler les lasagnes en étalant environ 1/3 de la sauce au fond de votre plat à four, puis déposez 2 tortillas pour qu’elles recouvrent la sauce. Ajoutez 1/3 du mélange aux haricots puis rajoutez de la sauce tomate et recouvrez de 2 tortillas. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des stocks et saupoudrez de fromage.

Faites cuire 30 minutes au four.

J’ai servi avec du guacamole, c’était bien bon !

IMGP9613

 

 

 

 

Publicités

Gaufres à la pomme (sans pâte à gaufre)

IMGP9540

Mon petit Jojo a prononcé le mot « gaufre » à 16h25, il l’avait dans son assiette à 16h45 !… Non non ce n’est pas un enfant roi mais je me suis souvenue de cette recette repérée dans le livre de Dorian Nieto du blog « Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça ? », livre qui s’intitule « Je cuisine avec 4 ingrédients ».

Pas besoin de faire de la pâte à gaufre, c’est fait avec de la pâte feuilletée ! J’ai trouvé l’idée géniale !

Elle est rapide, simple et bonne mais cette recette est pour 4 personnes et je dois vous dire que c’était si bon qu’il n’y en avait pas assez 🙂

IMGP9541

La voici, la voila !

Ingrédients : 250g de pâte feuilletée fraîche ou congelée (1 rouleau), 1/2 pomme verte (j’ai mis 1 entière), 30g de cassonade, 10cl de crème liquide entière  (j’ai zappé la partie crème délibérément, hou la vilaine !)

Faites chauffer votre gaufrier. Avec une râpe à gros trous, râpez la pomme verte sans l’éplucher. Versez la pulpe dans un bol et ajoutez la cassonade, mélangez bien puis laissez reposer 5 minutes. Versez le contenu du bol dans une passoire posée sur une petite casserole et laissez s’écouler le jus de la pomme. (je n’ai pas eu besoin de faire cela car ma pomme était une Canada. Du coup, la partie suivant a été éliminée aussi).

IMGP9537

Portez le contenu de la casserole à ébullition, puis baissez le feu et prolongez la cuisson de 3 minutes environ, de manière à obtenir un sirop léger. Laissez le tiédir.

Etalez la pâte, puis posez une bande de chair de pomme de 2 ou 3cm de large sur un côté de la pâte. Roulez ensuite la pâte de manière à enfermer la garniture dans un rouleau en repliant 1 cm de chaque côté et en l’écrasant. Roulez alors le tube de pâte en escargot si votre gaufrier est rond. (sinon, faites comme moi).

IMGP9539

Déposez la pâte dans le gaufrier, refermez et faites cuire 6 minutes environ. Une fois cuite, déposez la gaufre sur une assiette. Fouettez la crème liquide et couvrez-en la gaufre à la poche à douille ou simplement à la cuillère. « Mangez sans attendre » dit-il… Hahaha ! Ouai bé faites attention quand même car c’est très chaud !

IMGP9542

 

 

Banana bread

IMGP9450

Le banana bread… « Le grand rédempteur des bananes immangeables » (Le répertoire des saveurs de Niki Segnit)

Je me soupçonne de n’acheter des bananes que dans le but de les faire noircir et de dire « rhoo les bananes vont se perdre, je vais faire un banana bread ! »…

C’est la deuxième fois que je fais celui-ci. C’est une valeur sûre. Il peut se manger au petit déjeuner ou au goûter. Il contient de la cannelle mais vous pouvez vous en passer si ce n’est pas votre truc. Idem pour les pépites de chocolat mais il sera plus attractif avec ! Si vous êtes joueur, vous pouvez remplacer les pépites par des cacahuètes non salées et/ou remplacer la cannelle par du café en poudre.

Cette recette est issue du livre de Marc Grossman « New York, les recettes cultes ». Je vous ai déjà parlé de Marc Grossman ici (gâteau mousse au chocolat), ici (muffins à la myrtille) et là (muffins banane cannelle). Une valeur sûre j’vous dis !

IMGP9448

Voici la recette (préparation 20 minutes, cuisson 55 minutes)

Ingrédients secs : 210g de farine, 1.5 c à café de levure, 1 c à café de cannelle, 1 c à café d’extrait de vanille.

Ingrédients liquides : 65g de sucre brun, 5 c à soupe d’huile de tournesol, 2 oeufs, 175g de crème fraîche épaisse.

Garniture : 165g de banane, coupée en petits dés ou écrasée avec une fourchette (soit 1 banane et demie) – 110g de chocolat coupé en petits morceaux

Préchauffer le four à 180°C (four à chaleur tournante). Beurrer et fariner le moule.

Mélanger les ingrédients secs, battre les ingrédients liquides. Incorporez la banane à la préparation liquide et le chocolat à la préparation sèche.

Amalgamer les deux préparations sans trop travailler la pâte.

Remplir le moule de pâte au trois quarts de la hauteur. Enfourner pendant 45 minutes. Recouvrir d’un papier d’aluminium et poursuivre la cuisson encore 10 minutes.

Laisser refroidir avant de servir.

Vous pouvez aussi utiliser des moules à muffins. Dans ce cas là, réduisez le temps de cuisson à 25 minutes.

IMGP9449

Saumon en crumble d’olive, sésame et pignons

IMGP9150

Les vacances sont propices aux expériences en cuisine. J’avoue qu’il m’a fallu attendre la troisième semaine de vacances pour avoir envie de cuisiner mais ça valait le coup d’attendre. Cette semaine, je m’éclate ! J’ai sélectionné plusieurs recettes à tester dans les magazines Régal et Saveurs et en avant Guingamp !

J’ai testé cette recette de poisson du magazine Saveurs actuellement en kiosques. Tout est dans le titre. C’est rapide et facile, voyez par vous-mêmes  : 10 minutes de préparation, 15 minutes de cuisson.

IMGP9152

Ingrédients : 600g de saumon, 80g d’olives noires, 100g de beurre doux mou, 50g de pain dur mixé ou de chapelure, 80g de pignons de pin, 80g de graines de sésame

Préchauffez le four à 210°C (th 7). Hachez les olives grossièrement. Mélangez tous les ingrédients du crumble en les écrasant à l’aide d’une fourchette ou en les mixant.

Déposez le saumon sur une feuille de papier cuisson et répartissez le crumble dessus.

Enfournez 15 ou 20 minutes selon la taille du saumon.

Servez chaud ou froid. J’ai accompagné de riz blanc.

Saveurs conseille de boire cela avec un rosé du Languedoc.

Le lendemain, j’ai coupé les restes en petits morceaux et j’ai tout mélangé.

IMGP9154

Brochette de pastèque grillée au romarin

IMGP9148

Voici un dessert, facile, rapide et fort en goût proposé par le magazine Régal de cet été.

Il s’agit de pastèque marinée et rôtie. Vous préférerez peut-être la version froide mais no problem, vous pouvez utilisez cette marinade à froid. Mais je vous préviens, vous risquez de devenir accro !

Pas de blabla ni de chichi, je vous donne la recette illico presto !

Pour 6 personnes

6 tranches de pastèque, 10 cl d’huile d’olive, 6c à soupe de miel liquide, 2c à soupe de cardamome blanche, 1c à café d’extrait de vanille (j’ai utilisé une gousse de vanille), 12 brins de romarin

IMGP9147

Coupez la pastèque en quartiers, épépinez-la si besoin. Retirez les feuilles sur les deux tiers des branches de romarin. Hachez finement les feuilles retirées.

Dans une petite casserole, faites chauffer le miel avec l’huile d’olive, les feuilles hachées de romarin, la vanille et les gousses de cardamome concassées.

Enfilez les quartiers de pastèque sur les branches de romarin, déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Arrosez-les de la sauce au miel et laissez mariner 30 minutes.

Au bout de ce temps, allumez le four à 180°C (th.6). Enfournez les brochettes de pastèque et faites-les rôtir 10 minutes.

Libre à vous de servir avec une boule de glace à la vanille.

IMGP9145

Ciambellas à la ricotta

IMGP9130

Me revoilà. Une recette par mois… j’avoue me la couler douce…

Je teste toujours de nouvelles recettes. Parfois, elles ratent parfois elles sont très réussies. En revanche, mes photos sont souvent mauvaises et c’est la raison pour laquelle je ne publie pas aussi souvent que je le souhaiterais.

Bref, aujourd’hui je ne pouvais faire autrement que de publier cette merveilleuse recette de gâteaux pour le goûter. J’ai trouvé la recette dans un petit livret joint au magazine Régal « l’Italie dans votre assiette ». Attention les allergiques, ils contiennent du lactose, du gluten et du miel.

Quand j’ai vu qu’il y avait 300g de sucre, j’ai diminué la dose à 250g. Je pensais que c’était too much mais finalement, la prochaine fois, je mettrai les 300g.

Ce n’est pas forcément la recette officielle (si toutefois il y en a une). La recette de Mercotte est totalement différente !

IMGP9128

Les enfants ont beaucoup aimé. Voici la recette :

300g de farine, 3 oeufs, 250g de ricotta (1 pot), 300g de sucre semoule, 1c à soupe de miel, 1 sachet de sucre vanillé, 1 sachet de levure chimique, 50g d’amandes effilées, 1c à soupe d’eau de fleur d’oranger, sucre glace, beurre et farine pour les moules

IMGP9127

Dans une jatte, fouettez les oeufs avec le sucre en poudre pour obtenir une préparation mousseuse. Ajoutez la ricotta, le sucre vanillé et le miel et fouettez vigoureusement (j’ai fait tout cela au robot, il faut bien le rentabiliser le bougre !)

Tamisez ensemble la farine et la levure chimique, incorporez-les au mélange précédent sans faire de grumeaux (mais en général, quand on se casse les pieds à tamiser c’est bien pour éviter les grumeaux !). Délayez avec l’eau de fleur d’oranger, puis incorporez les amandes effilées.

Préchauffez le four à 180°C (th.6). Beurrez et farinez 6 moules à mini savarins (ou mini kouglofs), puis répartissez-y la pâte.

Enfournez pour 25 min environ, puis démoulez et laissez refroidir sur une grille ou une assiette. Poudrez de sucre glace avant de servir (et vous verrez les étoiles dans les yeux des cobayes :-))

IMGP9129

Donuts

IMGP8781

A l’heure où certain(e)s font des crêpes, je fais des donuts… chacun sa pâte ! 🙂 Cette nuit, j’ai rêvé de donuts donc cet(te) après-midi, au lieu de faire la sieste, ma fillotte et moi avons fait atelier friture pendant que les deux hommes s’occupaient du matelas 😉 En revanche, ils ne sont pas fourrés… J’ai encore du mal avec ça. On a bien essayé mais on a fait des bêtises… promis on recommencera !

La recette de la pâte à donuts est tirée du livre « Beignets, churros et donuts » dont je vous ai déjà parlé ici (clic)

cuisine1

Ingrédients : 120ml de lait, 15g de levure de boulanger, 250g de farine, 35g de sucre en poudre, 35g de cassonade, 1 pincée de sel, 1 oeuf, 20g de beurre mou.

Faites tiédir le lait et délayez la levure dedans.

Mettez la farine dans la cuve d’un robot muni d’un crochet avec le sucre, la cassonade, le sel et l’oeuf. Faites tourner 5 minutes et ajoutez le lait, puis le beurre. Laissez tourner de 10 à 12 minutes à vitesse moyenne, jusqu’à ce que la pâte se décolle de la cuve  (ajoutez un peu de farine au besoin, moi j’en ai rajouté pas mal).

Sortez la pâte et étalez-la sur 1.5 cm d’épaisseur. Avec un emporte pièce, taillez des disques de 10 à 12 cm de diamètre, puis retaillez des petits disques de 2 cm au centre à l’aide d’un emporte-pièce plus petit. Déposez les disques sur une plaque farinée. Laissez pousser la pâte 30 minutes à température ambiante (j’ai laissé pousser plusieurs heures).

Faites chauffer l’huile dans une grande casserole ou une friteuse à 170°C. Faites cuire les donuts de 45 secondes à 1 minute de chaque côté (mais vérifiez la cuisson avant quand même) et égouttez-les sur un papier absorbant. Laissez refroidir, puis trempez un côté de chaque donuts dans le glaçage. Laissez prendre le glaçage 30 minutes avant de les déguster.

Pour le glaçage, c’est à votre convenance, choisissez celui qui vous fait plaisir. J’en ai fait plusieurs : un glaçage nature (150g de sucre glace et un blanc d’oeuf), un glaçage pistache (j’ai rajouté 2 gouttes de colorant vert et de l’arôme pistache), du chocolat blanc fondu, du chocolat noir fondu… j’ai ajouté du miel sur le glaçage nature (le donuts du centre). Le livre propose un glaçage au gingembre, un au citron confit, au chocolat et à la pistache.

cuisine2