Pain de mie au lait ribot et au miel

IMGP9664

Hello !

Je me précipite sur l’ordi pour vous faire partager mon enthousiasme quant à ce pain de mie rapide, moelleux et délicieux !

Cela fait maintenant 3 ans que j’ai la recette et je ne l’ai jamais testée, quel dommage ! Mais maintenant que c’est fait, je remercie Cléa et Esterelle Payany qui ont écrit le livre dont cette recette est issue (petits pains express).

J’ai décidé de piocher une idée dans ce livre pour faciliter le petit déjeuner. Mais la moitié du pain de mie a disparu et ne verra donc jamais la couleur d’un petit dej’ en ma compagnie ! Elle a été engloutie a 18h heure bordelaise !… Encore une info qui ne passera pas au JT…

IMGP9661

Voici la recette :

Ingrédients : 160g de farine de blé T55 – 60g de farine de riz complet – 60g de farine d’avoine – 1 c à café de sel – 2c à café rases de levure – 1/2 c à café de bicarbonate – 1 gros oeuf – 250ml de lait ribot (lait fermenté au rayon frais) – 2c à soupe d’huile neutre – 1 c à soupe de miel (ou de sirop d’agave, ou d’érable)

Préchauffer le four à 180°C (th 6). Mélanger dans un grand saladier la farine, le sel, la levure et le bicarbonate.

Mélanger dans un bol l’oeuf, le lait, l’huile et le miel.

Verser le mélange liquide sur le mélange sec et remuer rapidement la pâte, sans trop la travailler.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré ou huilé et enfourner pour 35 à 40 minutes.

Laisser refroidir 10 minutes avant de démouler sur une grille. Dès que le pain est froid, l’emballer dans un linge puis un sac (en coton ou en papier) pour lui conserver son moelleux.

(vous pouvez n’utiliser que de la farine de blé, c’est ce que j’ai fait. Le lait ribot peut être remplacé par du yaourt nature brassé ou de la crème fraîche)

J’ai hâte d’être à demain matin… même si je me lève à 5h ! 🙂

IMGP9662

Publicités

Soupe de cresson, poulet, tortellinis

IMGP9506

Depuis quelques temps, je boudais les rayons livres de cuisine de Cultura et autres librairies. Je ne m’étais pas acheté de livres depuis des mois. Je boudais un peu ma cuisine aussi, je dois dire. Pas envie d’y passer du temps alors que mon petit d’homme ne s’intéresse pas à ce qui se trouve dans son assiette. Rendez vous compte, il préfère la soupe en poudre de supermarché à mes bonnes soupes de légumes frais ! Sacrilège !

Mais la période des fêtes est revenue et (chassez le naturel…) j’ai mis des livres de cuisine dans ma lettre au Père Noël. L’envie est revenue ! Et comme j’ai été sage, j’ai été gâtée (et j’ai dû être très très sage car je sais pertinemment ce que pèse ce genre d’objet dans une hotte, à plus forte raison quand il y en a plusieurs !).

DSC_1063[1]

Voila, voila… Bon, j’avoue en avoir acheté quelques-uns le 26 décembre ! hahaha ! on s’refait pas !

Je ne les ai pas tous feuilleté, j’ai commencé par celui de Jamie Oliver. J’y ai trouvé de nombreuses recettes épatantes, notamment celle d’un bouillon de tortellinis. Cette recette m’a inspiré pour le repas de ce soir mais j’y ai apporté tellement de modifications qu’au final, elle ne ressemble plus du tout à l’originale .

Il faut dire que Monsieur Oliver fait ses tortellinis lui-même, je me suis contentée d’acheter un sachet ricotta/épinard au rayon frais !

Quant au velouté de cresson, que j’ai fait en 10 minutes avec mon super blender chauffant (une botte de cresson, une pomme de terre, de l’eau et un cube de bouillon) c’est un reste de midi. Vous pouvez remplacer cette soupe de cresson par un bouillon tout simple ou n’importe quel velouté de votre choix.

Cette recette est pour 2 personnes.

Ingrédients : velouté de cresson (400 ml environ), 3 blancs de poulet, 1 sachet de tortellinis, 2 gousses d’ail, 1 oignon

Découpez les blancs de poulet en petits morceaux. Emincez l’oignon et hachez l’ail. Dans une grande casserole, faites chauffer de l’huile d’olive et faites revenir l’ail et l’oignon. Ajoutez la soupe de cresson et laissez cuire 5 minutes.

Ajoutez les morceaux de poulet et laissez cuire 5 minutes. Ajoutez les tortellinis et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Goûtez, assaisonnez à votre goût. C’est prêt !

IMGP9507

 

 

 

Betteraves, camembert et Bordeaux S.O. Good

10411073_900435759967032_1167046264835173419_n

Ce week-end, la ville de Bordeaux était très animée. On pouvait visiter le marché de Noël, la foire à la brocante, le match des girondins (ah, ça ne se visite pas un match ?), l’exposition de mon ami Hervé… et la première édition de Bordeaux S.O. Good, un événement culinaire et gastronomique qui a duré 3 jours.

Dans le cadre de cet événement, j’ai eu l’honneur d’animer un atelier culinaire au Palais de la Bourse en compagnie de Chef Jésus. L’animation ne devait pas dépasser 30 min et devait donner la part belle aux produits régionaux. J’ai donc demandé un coup de main à Jamie Oliver en feuilletant son livre « Jamie en 15 minutes ». J’y ai trouvé la recette des cigares au camembert et noix que j’ai testée et approuvée… plusieurs fois ! Et comme c’est plutôt rapide à faire (15 min donc…) j’ai rajouté une soupe de betteraves, cabecou et miel. Cette soupe a été faite avec un blender chauffant en 10 minutes mais je vous donne la recette « sans blender chauffant ».

IMGP8119

SOUPE A LA BETTERAVE CABECOU ET MIEL

Ingrédients : 1 betterave cuite, 2 tomates (facultatif), 1 càs de miel, 1/2 bouillon de légumes (ou de volaille), 2 cabécou, 1 petite pomme de terre, 1 càs de maïzena

Coupez la betterave en morceaux. Lavez les tomates et coupez-les en cubes. Epluchez la pomme de terre et coupez-la en petit cubes. Faites revenir la betterave, les tomates et la pomme de terre 3 à 4 minutes dans une sauteuse avec le miel.

Couvrez d’eau à hauteur, ajoutez le cube de bouillon émietté et portez à ébullition. Baissez le feu et laissez cuire 10 minutes à couvert.

Egouttez les légumes à l’aide d’une écumoire en réservant le bouillon de cuisson. Mixez finement avec le cabécou. Ajoutez un peu de bouillon de cuisson pour obtenir une consistance de velouté et la maïzena. Salez légèrement et servez aussitôt.

IMGP7986

CIGARES AU CAMEMBERT

Ingrédients : 200g de camembert, 100g de noix décortiquées, 1 bouquet de ciboulette, 4 feuilles de pâte filo, 1 càc d’huile d’olive

Mixez le camembert au robot avec les noix et la moitié de ciboulette. Sur une surface propre, pliez chaque feuille de filo en deux dans la largeur. Déposez un quart de crème hydratante… MAIS NON JE PLAISANTE ! c’est pour voir si vous suivez ! Déposez plutôt de la pâte de camembert sur le bord de la pâte filo dans la largeur et roulez la feuille sur elle-même sans trop serrer pour former un cigare.

Recommencez jusqu’à épuisement du camembert. Badigeonnez-les d’huile d’olive et faites-les dorer à la poêle pour qu’ils soient croustillants. Attention c’est très rapide, restez derrière la poêle !

C’est prêt !

Je tiens à remercier vivement Anne Lataillade pour m’avoir embarquée là-dedans, l’équipe de l’Aapra qui m’a chouchoutée (qui NOUS a chouchoutées ma fillotte et moi-même) du début à la fin, Chef Jésus qui ne s’est pas démonté devant mon humour parfois décalé, ma coach Christiane sans qui je n’aurais pas participé par peur de m’exposer au public, mes copines Aurélie et Corinne qui ont fait les pom pom girls discrètes ;-)… mon agent, mes parents, ma famille…