Gâteau épinards, fromage frais, pignons

20160609_200612[1]

Il y a quelques temps, un livre a attiré mon attention. Il s’agit du livre « A poêle les gâteaux » :-)… Pas besoin de four ni de moule, tout est fait à la poêle.

C’est plus un livre de gâteaux sucrés mais il y a 3 recettes salées et j’en ai testé une ce soir. La recette originale contient du fromage de chèvre, je l’ai remplacé par du St Morêt… tant pis pour le bon cheesecake qui s’annonçait !

En ce qui concerne les épinards, ces mal-aimés, on ne les sent pas trop et ma fillotte a aimé, bien qu’elle n’aime pas les épinards.

20160609_202435[1]

Voici la recette :

Ingrédients pour 4 personnes : 250g d’épinards frais (j’ai utilisé des surgelés), 200g de chèvre (ici du fromage frais), 70g de pignons, 20g de beurre, 3 oeufs, 3c à soupe d’huile d’olive, 130g de farine, 1 sachet de levure chimique, 100ml de lait, sel poivre

Equeutez les épinards, rincez-les. Faites fondre le beurre dans une poêle et ajoutez-y les épinards. Couvrez et faites-les revenir à feu doux pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’ils soient fondus, en les remuant régulièrement avec une cuillère en bois. Egouttez-les et réservez la poêle.

Dans un saladier (ou un robot), fouettez les oeufs avec le fromage et l’huile d’olive. Ajoutez la farine, la levure et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Versez le lait et ajoutez les pignons. Assaisonnez, puis incorporez les épinards.

Versez la préparation dans la poêle (rien n’est précisé mais j’ai mis de l’huile dans la poêle), couvrez et faites cuire à feu doux pendant 15 minutes.

Laissez le gâteau salé reposer hors du feu et à couvert pendant 5 minutes. Servez immédiatement.

20160609_202450[1]

Pain de mie au lait ribot et au miel

IMGP9664

Hello !

Je me précipite sur l’ordi pour vous faire partager mon enthousiasme quant à ce pain de mie rapide, moelleux et délicieux !

Cela fait maintenant 3 ans que j’ai la recette et je ne l’ai jamais testée, quel dommage ! Mais maintenant que c’est fait, je remercie Cléa et Esterelle Payany qui ont écrit le livre dont cette recette est issue (petits pains express).

J’ai décidé de piocher une idée dans ce livre pour faciliter le petit déjeuner. Mais la moitié du pain de mie a disparu et ne verra donc jamais la couleur d’un petit dej’ en ma compagnie ! Elle a été engloutie a 18h heure bordelaise !… Encore une info qui ne passera pas au JT…

IMGP9661

Voici la recette :

Ingrédients : 160g de farine de blé T55 – 60g de farine de riz complet – 60g de farine d’avoine – 1 c à café de sel – 2c à café rases de levure – 1/2 c à café de bicarbonate – 1 gros oeuf – 250ml de lait ribot (lait fermenté au rayon frais) – 2c à soupe d’huile neutre – 1 c à soupe de miel (ou de sirop d’agave, ou d’érable)

Préchauffer le four à 180°C (th 6). Mélanger dans un grand saladier la farine, le sel, la levure et le bicarbonate.

Mélanger dans un bol l’oeuf, le lait, l’huile et le miel.

Verser le mélange liquide sur le mélange sec et remuer rapidement la pâte, sans trop la travailler.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré ou huilé et enfourner pour 35 à 40 minutes.

Laisser refroidir 10 minutes avant de démouler sur une grille. Dès que le pain est froid, l’emballer dans un linge puis un sac (en coton ou en papier) pour lui conserver son moelleux.

(vous pouvez n’utiliser que de la farine de blé, c’est ce que j’ai fait. Le lait ribot peut être remplacé par du yaourt nature brassé ou de la crème fraîche)

J’ai hâte d’être à demain matin… même si je me lève à 5h ! 🙂

IMGP9662

Soupe de cresson, poulet, tortellinis

IMGP9506

Depuis quelques temps, je boudais les rayons livres de cuisine de Cultura et autres librairies. Je ne m’étais pas acheté de livres depuis des mois. Je boudais un peu ma cuisine aussi, je dois dire. Pas envie d’y passer du temps alors que mon petit d’homme ne s’intéresse pas à ce qui se trouve dans son assiette. Rendez vous compte, il préfère la soupe en poudre de supermarché à mes bonnes soupes de légumes frais ! Sacrilège !

Mais la période des fêtes est revenue et (chassez le naturel…) j’ai mis des livres de cuisine dans ma lettre au Père Noël. L’envie est revenue ! Et comme j’ai été sage, j’ai été gâtée (et j’ai dû être très très sage car je sais pertinemment ce que pèse ce genre d’objet dans une hotte, à plus forte raison quand il y en a plusieurs !).

DSC_1063[1]

Voila, voila… Bon, j’avoue en avoir acheté quelques-uns le 26 décembre ! hahaha ! on s’refait pas !

Je ne les ai pas tous feuilleté, j’ai commencé par celui de Jamie Oliver. J’y ai trouvé de nombreuses recettes épatantes, notamment celle d’un bouillon de tortellinis. Cette recette m’a inspiré pour le repas de ce soir mais j’y ai apporté tellement de modifications qu’au final, elle ne ressemble plus du tout à l’originale .

Il faut dire que Monsieur Oliver fait ses tortellinis lui-même, je me suis contentée d’acheter un sachet ricotta/épinard au rayon frais !

Quant au velouté de cresson, que j’ai fait en 10 minutes avec mon super blender chauffant (une botte de cresson, une pomme de terre, de l’eau et un cube de bouillon) c’est un reste de midi. Vous pouvez remplacer cette soupe de cresson par un bouillon tout simple ou n’importe quel velouté de votre choix.

Cette recette est pour 2 personnes.

Ingrédients : velouté de cresson (400 ml environ), 3 blancs de poulet, 1 sachet de tortellinis, 2 gousses d’ail, 1 oignon

Découpez les blancs de poulet en petits morceaux. Emincez l’oignon et hachez l’ail. Dans une grande casserole, faites chauffer de l’huile d’olive et faites revenir l’ail et l’oignon. Ajoutez la soupe de cresson et laissez cuire 5 minutes.

Ajoutez les morceaux de poulet et laissez cuire 5 minutes. Ajoutez les tortellinis et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Goûtez, assaisonnez à votre goût. C’est prêt !

IMGP9507

 

 

 

Panais sauté aux poires, noix et cresson

IMGP8902

Aujourd’hui, je vous propose un accompagnement aux multiples saveurs qui se marient bien ensemble. Il s’agit d’une petite poêlée de panais, ce légume d’hiver au goût de châtaigne. J’ai ajouté en fin de cuisson de la poire et de la noix et l’ai servi sur du cresson. Comme diraient les grands chefs : méli mélo poire/panais sur lit de cresson ! 🙂

Ingrédients : 5-6 panais selon la taille, 1 poire, quelques noix, du cresson, huile d’olive, sel et c’est tout !

Epluchez et coupez les panais en petits morceaux. Faites chauffer de l’huile d’olive dans une poêle et faites poêler les panais quelques minutes en remuant.

Recouvrez d’eau et laissez mijoter jusqu’à ce que les morceaux soient tendres.

Pendant ce temps, épluchez la poire et coupez la en petits morceaux. lavez et faites la salade de cresson que vous assaisonnerez à votre goût.

A la fin de la cuisson, ajoutez la poire et les morceaux de noix décortiquées. Remuez et laissez cuire encore 5 minutes. C’est prêt !

Présentez les légumes sur le cresson. J’adore ! Nous avons mangé cette poêlée avec du sauté de veau épicé.

IMGP8901

Pommes de terre et pois chiches au lait de coco et aux épices

IMGP8873

Voici un accompagnement indien facile à faire et ma foi très bon.

La recette est tirée du livre « Envie de cuisine indienne ». C’est la seule recette du livre à avoir été testée et je la fais de temps en temps, pour changer un peu. Les enfants apprécient. Je l’ai faite ce soir pour accompagner de l’agneau qui est ma viande favorite.

Ingrédients : 275g de pommes de terre coupées en dés, 250 ml d’eau chaude, 400g de pois chiches en boite égouttés et rincés, 250 ml de lait de coco en boite, sel, huile d’olive, 4 grosses gousses d’ail, finement hachées, coriandre en poudre, curcuma en poudre, piment en poudre, jus d’1/2 citron.

Mettre les pommes de terre dans une casserole, les couvrir d’eau chaude et porter à ébullition. Réduire le feu au minimum, couvrir et cuire 6 à 7 minutes voire plus, jusqu’à ce que les pommes de terre soient al dente. Ajouter les pois chiches et cuire 3 à 4 minutes sans couvrir,  jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Ajoutez le lait de coco et le sel et porter au point de frémissement.

Pendant ce temps, chauffer l’huile dans une petite casserole à feu doux, ajouter l’ail et le cuire en remuant souvent jusqu’à ce qu’il commence à dorer. Ajouter la coriandre, le curcuma et la poudre de piment et faire revenir 25 à 30 secondes sans cesser de remuer.

Incorporer l’huile aromatisée au mélange à base de pommes de terre, ajouter le jus de citron et retirer la casserole du feu. Servir immédiatement, accompagné de pain indien (j’avais des papadum en stock, c’était l’occasion de les utiliser :-))

Tarte poire chocolat

WP_20150221_003[1]

A l’occasion des dégustations de thé que j’organise chez moi, je fais des pâtisseries. J’ai déjà proposé ce cheesecake au thé matcha (clic), des meringues, ce gâteau mousse au chocolat (clic), le bon gâteau de Michelle Obama testé et approuvé même sans myrtilles (clic) etc…

La semaine dernière, j’ai proposé des beignets, des meringues et une tarte poire chocolat. Cette dernière a eu du succès et c’est la raison pour laquelle je vous donne la recette inspirée du livre du pâtissier Christophe Felder « Pâtisserie ». Ma fillotte souhaite que je refasse cette tarte pour son anniversaire… c’est noté !

Je me suis juste facilité la tâche en achetant une pâte à dérouler et j’ai rajouté du  chocolat fondu car il n’y en avait pas dans la recette et cela me paraissait indispensable 😉

Ingrédients : 250g de pâte feuilletée, 40g de poudre d’amandes, 20g de cassonade, 4 poires mures, 20g de beurre, 2 oeufs, 1 c.à café de farine, 80g de sucre semoule, 100g de crème liquide, 200g de chocolat noir, 1/2 citron.

Faites fondre le beurre et le chocolat. Cassez les oeufs dans un petit récipient, ajoutez-y la moitié de la poudre d’amandes, la farine, le sucre semoule, la crème liquide et le chocolat fondu. Mélangez cette préparation avec une cuillère en bois.

Préchauffez votre four à 200°C.

Saupoudrez le fond de tarte avec le reste de poudre d’amandes et la cassonade. Epluchez les poires et frottez-les avec du jus de citron. Coupez chaque poire en quatre.

Disposez les quartiers de poires en rosace sur le fond de tarte et à l’aide d’une petite louche, garnissez avec l’appareil à chocolat. Mettez cette tarte au four et laissez cuire durant une trentaine de minutes environ.

Christophe Felder rajoute dans sa tarte des oranges et citrons confits, des figues sèches et des pruneaux. Faites à votre convenance, je n’en ai pas mis. J’ai utilisé des poires au sirop maison mais je pense qu’elles dégagent trop de jus pour la pâte (malgré la présence de la poudre d’amandes) donc utilisez des poires fraîches.

Bouillon de champignons de Paris au jambon de pays

IMGP8847

Dans le magazine Saveurs n°217 (en kiosque actuellement), on parle des champignons de Paris et notamment d’une champignonnière. Je ne vais pas vous retranscrire l’article mais dès que j’ai vu la photo de la recette, j’ai tout de suite su qu’elle et moi, on s’aimerait pour la vie !

Mais je veux bien partager avec vous car les bonnes recettes se partagent ! Celle-ci est pour 4 personnes mais il vous en restera.

IMGP8848

Ingrédients : 1kg de champignons de Paris, 1.5 litre de bouillon de volaille, 2 tranches épaisses de jambon de pays, 4 branches de thym frais, 50g de beurre, 1c à soupe d’huile de tournesol, sel et poivre à votre goût (je n’en ai pas mis, le bouillon de volaille et le jambon salent assez la soupe à eux seuls)… oh une allitération !

Lavez et émincez les champignons (j’ai utilisé une mandoline). Taillez le jambon en petits morceaux (avec le gras).

Chauffez le beurre et l’huile dans une cocotte, saisissez le jambon dans le beurre mousseux, laissez cuire 2 min sans coloration.

Ajoutez les champignons, montez le feu et laissez roussir quelques minutes en remuant.

Ajoutez le bouillon de volaille et faites chauffer jusqu’à frémissement. Laissez cuire 20 min à feu doux.

Ajoutez enfin le thym frais, laissez infuser quelques minutes et dégustez bien chaud.