Saumon en crumble d’olive, sésame et pignons

IMGP9150

Les vacances sont propices aux expériences en cuisine. J’avoue qu’il m’a fallu attendre la troisième semaine de vacances pour avoir envie de cuisiner mais ça valait le coup d’attendre. Cette semaine, je m’éclate ! J’ai sélectionné plusieurs recettes à tester dans les magazines Régal et Saveurs et en avant Guingamp !

J’ai testé cette recette de poisson du magazine Saveurs actuellement en kiosques. Tout est dans le titre. C’est rapide et facile, voyez par vous-mêmes  : 10 minutes de préparation, 15 minutes de cuisson.

IMGP9152

Ingrédients : 600g de saumon, 80g d’olives noires, 100g de beurre doux mou, 50g de pain dur mixé ou de chapelure, 80g de pignons de pin, 80g de graines de sésame

Préchauffez le four à 210°C (th 7). Hachez les olives grossièrement. Mélangez tous les ingrédients du crumble en les écrasant à l’aide d’une fourchette ou en les mixant.

Déposez le saumon sur une feuille de papier cuisson et répartissez le crumble dessus.

Enfournez 15 ou 20 minutes selon la taille du saumon.

Servez chaud ou froid. J’ai accompagné de riz blanc.

Saveurs conseille de boire cela avec un rosé du Languedoc.

Le lendemain, j’ai coupé les restes en petits morceaux et j’ai tout mélangé.

IMGP9154

Publicités

Tartare de cabillaud aux pommes et grenade

IMGP4702

Que vois-je à l’horizon ? Le cru de l’espadon ! Sauf que c’est du cabillaud mais ça ne rimait pas avec le très fameux Robinson !

Alors je sais, mon dernier post parlait déjà de poisson et notamment de saumon. Et aujourd’hui je prends des risques car je n’ai eu que très peu de visites. Mais je pense que beaucoup de gens sont comme moi et apprécient le tartare de poisson avec lequel j’avais déjà joué du couteau ici.

Alors lecteurs parisiens, vous savez peut-être qu’il existe trois restaurants « les tontons » à Paris. Et c’est le livre du tonton en question que j’ai trouvé lors de mes pérégrinations culinaires (rien à voir avec le personnage du seigneur des anneaux Peregrin Touque). Et là je suis confuse car je n’ai trouvé sur le net aucun visuel de ce livre.

Le tartare que j’ai fait aujourd’hui ne se trouve pas dans le livre mais s’en inspire grandement alors voici ma recette :

Ingrédients : 300g de dos de cabillaud (précisez à votre poissonnier que c’est pour du tartare, il vous choisira sa meilleure pièce), 1 pomme granny smith, 1/2 grenade, de l’huile d’olive, du persil (vous pouvez aussi ajouter de l’oignon rouge)

Découpez le poisson et la pomme en tout petits morceaux. Certains d’entre-vous préféreront peler la pomme. Faites à votre goût.

Ciselez le persil. Mélangez le tout avec de l’huile d’olive (j’ai utilisé de l’huile d’olive au basilic). Laissez une petite 1/2h au réfrigérateur.

Dressez dans un cercle ou en vrac dans l’assiette.

Disposez quelques graines de grenade sur le dessus et « à table » !

Les livres et resto s’accordent à accompagner les tartares de frites et/ou salade mais j’ai fait du quinoa.

Une autre recette avec de la grenade ici.

Pavé de saumon et fondue de poireaux à l’orange

IMGP4671

Quand on se retrouve seul à manger le midi ou le soir, c’est l’occasion de se faire plaisir en cuisinant ce que les autres membres de la famille n’apprécient pas.

J’ai sauté sur l’occasion comme un morceau de pomme de terre sauterait dans une poêle. Aujourd’hui, j’ai cuisiné du poisson accompagné de poireaux. Habituellement je cache le poireau dans des tartes ou des soupes pour plaire au plus grand nombre mais cette fois-ci j’ai sorti le livre de Norbert sur lequel j’avais repéré une recette de poireaux à l’orange. Dans sa recette, il utilise du sandre mais j’ai pris du saumon, plus facile à trouver. Il utilise aussi beaucoup de beurre… non j’dis ça au cas où vous penseriez être en face d’une recette allégée…

C’était délicieux donc je partage cette recette avec vous légèrement modifiée. C’est une recette pour 4 personnes donc j’ai considérablement réduit les proportions puisque j’étais seule.

Ingrédients pour 4 personnes : 8 poireaux, 10 oranges (j’ai utilisé du jus d’orange en bouteille), 200g de beurre, 4 pavés de sandre de 200g chacun, thym, curry, 1 étoile de badiane, huile, sel, poivre

Lavez et coupez les poireaux en rondelles.

Pressez les oranges et filtrez le jus à l’étamine. Versez le jus dans une casserole et faites réduire de moitié.

Dans une sauteuse, faites revenir les poireaux dans 100g de beurre puis ajoutez du thym, du curry, de l’anis étoilé et le jus réduit. Laissez compoter.

Poêlez, côté peau, les pavés de poisson dans un filet d’huile. Retournez-les. Salez, poivrez, ajoutez 100g de beurre et faites mousser.

Pour le dressage, Norbert dispose au centre de l’assiette la fondue de poireaux et le pavé de sandre par-dessus.

Bon appétit.

limande sole au fenouil

IMGP4160

Si vous aimez le poisson et le fenouil vous êtes au bon endroit. Sinon je vous invite à visiter la page des macarons :-D… (tout le monde aime les macarons !)

Hier, j’ai acheté de la limande sole sans trop savoir comment j’allais la préparer, comme d’habitude. Et c’est vers Jamie Oliver que je me suis tournée : Jamie ? Une idée ?

J’ai trouvé dans son livre « l’Italie de Jamie » une recette de Turbo au fenouil. Jamie dit qu’on peut remplacer le turbo par du flétan, de la barbue, des ailes de raie. J’ai convié ma limande-sole (ah mais pourquoi j’écris toujours « solde » à ce moment là ?!) à faire partie de cette liste non-exhaustive !

Vous voici la recette :

2 limandes-sole, 1 c à soupe de graines de fenouil, 1c à soupe de gros sel, 1 citron, de l’huile d’olive

Préchauffez le four à 200°C (th 6). Lavez le poisson.

Dans un mortier, pilez les graines de fenouil avec le sel pour obtenir une poudre plutôt fine (j’ai ajouté des graines de lin brun pour les bonnes choses qu’il contient et j’ai mis tout ça dans un moulin à café). Saupoudrez le poisson. Mettez des tranches de citron sur le poisson. Arrosez généreusement d’huile.

Enfournez pour 30 à 40 min de cuisson, en fait jusqu’au moment où les chairs se détachent facilement des arêtes. Pendant la cuisson, vous pourrez remarquer une sorte de jus laiteux qui sort du poisson. Agrémentez-le d’un peu d’huile d’olive et de jus de citron. Servez le poisson entier, dans sa plaque de cuisson.

J’ai accompagné avec du riz.

IMGP4162

Tartare de saumon mariné au kaki

IMGP3777

Vous connaissez ce fruit qu’est le kaki ? Il semble sortir d’une corbeille de fruits exotiques mais on en trouve en France dans certains jardins. C’est le fruit du plaqueminier.

Bref, j’ai vu dans un livre dédié aux marinades une recette de tartare d’espadon mariné à la mangue, au basilic et au citron vert et comme je n’avais pas de mangue, j’ai utilisé un kaki (certes bien mûr). Car si vous aimez la mangue, vous aimerez le kaki !

D’ailleurs, je n’ai utilisé aucun ingrédient de la liste du livre hormis le sel !

J’ai remplacé l’espadon par du saumon (en promo chez Leclerc et ultra frais selon le poissonnier du magasin en question), la mangue par du kaki, le basilic et l’huile d’olive par de l’huile d’olive au basilic (achetée par erreur au Casino du coin) et le citron vert a été remplacé par du citron jaune.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé et j’ai même fini le rab !

Vous voici la recette :

Pour 4 personnes il vous faudra : 500g de saumon, 1 kaki, le jus d’1/2 citron, de l’huile d’olive au basilic, du sel. (le livre prévoit aussi des olives noires dénoyautées, 1 petit piment rouge et 1 pointe de wasabi)

Retirez la peau du poisson et coupez la chair en petits dés.

Épluchez le kaki, coupez la chair en petits dés. Réunissez ces ingrédients dans un saladier et assaisonnez avec le jus de citron, l’huile d’olive au basilic et le sel.

Laissez reposer au frais 20 minutes.

Dressez le tartare dans des assiettes à l’aide d’un cercle en inox (ou dans des petites cuillères pour un apéro ou sur des toasts) et servez.