Panais sauté aux poires, noix et cresson

IMGP8902

Aujourd’hui, je vous propose un accompagnement aux multiples saveurs qui se marient bien ensemble. Il s’agit d’une petite poêlée de panais, ce légume d’hiver au goût de châtaigne. J’ai ajouté en fin de cuisson de la poire et de la noix et l’ai servi sur du cresson. Comme diraient les grands chefs : méli mélo poire/panais sur lit de cresson ! 🙂

Ingrédients : 5-6 panais selon la taille, 1 poire, quelques noix, du cresson, huile d’olive, sel et c’est tout !

Epluchez et coupez les panais en petits morceaux. Faites chauffer de l’huile d’olive dans une poêle et faites poêler les panais quelques minutes en remuant.

Recouvrez d’eau et laissez mijoter jusqu’à ce que les morceaux soient tendres.

Pendant ce temps, épluchez la poire et coupez la en petits morceaux. lavez et faites la salade de cresson que vous assaisonnerez à votre goût.

A la fin de la cuisson, ajoutez la poire et les morceaux de noix décortiquées. Remuez et laissez cuire encore 5 minutes. C’est prêt !

Présentez les légumes sur le cresson. J’adore ! Nous avons mangé cette poêlée avec du sauté de veau épicé.

IMGP8901

Publicités

Poêlée aux 2 pommes et aux olives vertes

IMGP8693

Qui n’a jamais entendu la célèbre phrase philosophique de Socrate « Ce mois-ci on va bouffer des patates, chérie ! » ?

Oui mais il y a patates et patates ! Certains en ont même écrit des livres ! Même la plus banale des pommes de terre bouillies peut faire vibrer de bonheur si elle est recouverte de fromage à raclette !

Ce soir j’ai fait des patates… des pommes de terre poêlées, cuites à l’huile d’olive avec de l’ail, de l’oignon et des olives vertes. Si j’avais eu des cacahuètes, j’en aurais parsemé à la fin de la cuisson pour ajouter du croquant, comme dans un bo bun (ceci étant dit si les olives ne sont pas dénoyautées ça peut vous apporter du croquant aussi… huhuhu mais je blaaaague !!!)

En regardant la photo, vous vous dites peut-être que j’ai tout simplement ouvert un sachet de poêlée surgelée et que j’essaie de vous pigeonner… ou vous vous demandez si j’ai passé 3h à découper les pommes de terre en petits cubes de 512 mm³ (8x8x8 = 8³) 8×4=32 je pose 2 je retiens 3… et que je suis trop forte !… Et bien oui c’est vrai, je suis trop forte ! Mais j’ai aussi utilisé la fée électricité et mon petit robot moulinex fresh cube (ce billet n’est pas sponsorisé par Moulinex, je tiens à le préciser).

IMGP8694

Donc voici la recette made by me :

Ingrédients : 5 pommes de terre (plus ou moins selon la taille), 1 pomme, 50g d’olives vertes, 1 gousse d’ail, 1 oignon, huile d’olive, persil

Coupez en petits cubes les pommes de terre, émincez l’oignon, écrasez la gousse d’ail. Faites chauffer l’huile dans une grande poêle et faites dorer l’oignon. Ajoutez l’ail et les pommes de terre. Faites cuire 10 minutes en remuant souvent.

Ajoutez la pomme coupée en petits cubes ainsi que les olives coupées en 2 et continuez de remuer régulièrement jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites. Assaisonnez de sel et de persil.

Ajoutez du poivre si vous le souhaitez, des cacahuètes si vous le sentez, des lardons si vous cochonnez 🙂

Bon appétit les amis !

Crumble de courgettes poêlées

IMGP4926

Je fais partie des courgetovores (ne vous donnez pas la peine de chercher ce mot, il n’existe pas) et à chaque printemps, je guette l’arrivée des premières courgettes françaises pour pouvoir en consommer. Pourtant mes enfants n’en raffolent pas. Qu’importe, quand je décide de faire de la courgette malgré tout, je prends soin d’ajouter au menu quelque chose qui pourra remplacer le légume et hier soir, par exemple, c’était du gaspacho !… qui contient de la courgette, oui je sais !… Mais ils adorent le gaspacho !… Allez comprendre !

Bref, tout ça pour dire qu’hier soir j’ai fait de la courgette. Au départ, je comptais la poêler avec de l’huile d’olive, de l’ail, des tomates cerises et de la mozzarella (je suis fan de cette recette toute simple), je la fais très souvent. Mais cette fois-ci, j’ai rajouté l’option crumble, pour ajouter de la mâche comme dirait Philippe Etchebest ! Je ne fais jamais de crumble (sucré ou salé) mais je crois que celui d’hier est le premier d’une longue lignée car c’était fabulous. Le crumble, ça vous change une recette et c’est tellement meilleur que les courgettes-surgelées-cuites-à-l’eau-de-la-cantine !

Ingrédients : 3 courgettes, quelques tomates cerises (vous choisissez le nombre en fonction de votre propre tomatophilie… ce mot n’existe pas non plus), quelques billes de mozzarella (idem), 1 ou 2 gousse d’ail, 4 feuilles de basilic, sel. Pour le crumble : de la chapelure, des graines diverses (tournesol, lin brun, sésame, courge, pignons…), de l’huile d’olive.

Lavez et coupez les courgettes avec une mandoline si vous voulez des morceaux fins ou au couteau si vous préférez manger des tranches épaisses. Hachez l’ail. Coupez les tomates et les billes de mozzarella en 2. Ciselez le basilic.

Faites revenir l’ail dans une poêle avec de l’huile d’olive sur feu moyen, ajoutez les courgettes, les tomates et la mozzarella. Faites cuire 10 minutes. Salez à votre convenance, ajoutez le basilic. Remplissez des moules à gratin individuels de cette préparation.

IMGP4922

Mélangez les graines moulues avec de la chapelure et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajoutez le crumble sur les courgettes et mettez quelques minutes sou le gril du four.

Ou bien, vous pouvez choisir de mélanger la préparation aux courgettes comme sur cette photo, si vous avez piscine et que vous êtes pressés.

IMGP4928Attention c’est chaud !

Poulet aux patates douces et chorizo

Veuillez m’excuser pour la qualité de la photo mais tout le monde s’est servi et j’ai dû dire « Attendez je n’ai pas pris la photo ! ». Alors j’ai pris la photo « à l’arrache » comme on dit par chez nous… et sûrement par chez vous aussi !

J’ai trouvé l’idée dans un livre dont je vous ai déjà parlé ici. Le livre spécial poulet aux éditions Marabout.

Mais je n’ai pas totalement suivi la recette. Il est dit que le plat doit cuire 35 min au four mais j’ai préféré le faire poêler car j’ai souvent été déçue par le poulet au four… ou en tout cas déçue par le temps passé ! Ça va beaucoup plus vite à la poêle. D’autre part, j’ai mélangé patates douces et potiron et contrairement à la recette originale, je n’ai pas mis de tomates olivettes.

C’était délicieux et je dois vous dire que j’ai rarement mangé aussi vite ! Petit clin d’oeil aux personnes qui savent que je mange lentement 😉

Voici ma recette arrangée :

2 patates douces, 1 morceau de potiron, 500g de poulet, 150g de chorizo coupé en rondelles, du romarin, de l’huile d’olive.

Coupez les légumes et le poulet en morceaux. Faites chauffer de l’huile dans une sauteuse et mettez-y le tout. Faites poêler quelques minutes. Ajoutez sel, romarin et chorizo. Mélangez. Ajoutez un peu d’eau au fond de la sauteuse et couvrez. Laissez mijoter 15 à 20 minutes en mélangeant de temps-en-temps jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Ce petit plat a été un succès. Excepté pour le petit garçon de la maisonnée qui a décidément du mal avec les légumes !