Donuts

IMGP8781

A l’heure où certain(e)s font des crêpes, je fais des donuts… chacun sa pâte ! 🙂 Cette nuit, j’ai rêvé de donuts donc cet(te) après-midi, au lieu de faire la sieste, ma fillotte et moi avons fait atelier friture pendant que les deux hommes s’occupaient du matelas 😉 En revanche, ils ne sont pas fourrés… J’ai encore du mal avec ça. On a bien essayé mais on a fait des bêtises… promis on recommencera !

La recette de la pâte à donuts est tirée du livre « Beignets, churros et donuts » dont je vous ai déjà parlé ici (clic)

cuisine1

Ingrédients : 120ml de lait, 15g de levure de boulanger, 250g de farine, 35g de sucre en poudre, 35g de cassonade, 1 pincée de sel, 1 oeuf, 20g de beurre mou.

Faites tiédir le lait et délayez la levure dedans.

Mettez la farine dans la cuve d’un robot muni d’un crochet avec le sucre, la cassonade, le sel et l’oeuf. Faites tourner 5 minutes et ajoutez le lait, puis le beurre. Laissez tourner de 10 à 12 minutes à vitesse moyenne, jusqu’à ce que la pâte se décolle de la cuve  (ajoutez un peu de farine au besoin, moi j’en ai rajouté pas mal).

Sortez la pâte et étalez-la sur 1.5 cm d’épaisseur. Avec un emporte pièce, taillez des disques de 10 à 12 cm de diamètre, puis retaillez des petits disques de 2 cm au centre à l’aide d’un emporte-pièce plus petit. Déposez les disques sur une plaque farinée. Laissez pousser la pâte 30 minutes à température ambiante (j’ai laissé pousser plusieurs heures).

Faites chauffer l’huile dans une grande casserole ou une friteuse à 170°C. Faites cuire les donuts de 45 secondes à 1 minute de chaque côté (mais vérifiez la cuisson avant quand même) et égouttez-les sur un papier absorbant. Laissez refroidir, puis trempez un côté de chaque donuts dans le glaçage. Laissez prendre le glaçage 30 minutes avant de les déguster.

Pour le glaçage, c’est à votre convenance, choisissez celui qui vous fait plaisir. J’en ai fait plusieurs : un glaçage nature (150g de sucre glace et un blanc d’oeuf), un glaçage pistache (j’ai rajouté 2 gouttes de colorant vert et de l’arôme pistache), du chocolat blanc fondu, du chocolat noir fondu… j’ai ajouté du miel sur le glaçage nature (le donuts du centre). Le livre propose un glaçage au gingembre, un au citron confit, au chocolat et à la pistache.

cuisine2

Ceci n’est pas une madeleine…

… mais des financiers à la pistache cuits dans des moules à madeleine.

Hier après-midi, je suis allée voir ma coupine Aurélaï. Elle avait un p’tit coup d’blues et comme à chaque fois qu’elle a un p’tit coup d’blues, je lui fais des petites gourmandises. D’ailleurs, je la soupçonne de… non rien !

Je vous donne la recette trouvée dans un livre acheté cette semaine : café gourmand aux éditions Atlas

100g de pistaches non salées (je n’en ai mis que 50g), 50g de poudre d’amandes, 30g de farine, 80g de sucre glace, 70g de beurre, 3 blancs d’oeufs.

Faites fondre le beurre et filtrez-le. Réduisez en poudre les pistaches. Versez cette poudre dans un saladier avec la poudre d’amandes, la farine, le sucre et mélangez. Incorporez le beurre tiède, puis les blancs d’oeufs un à un en remuant (je les ai montés en neige même si ce n’était pas précisé). Réservez cette pâte 2h au frigo (perso, je pense que c’est LE secret pour que les madeleines gonflent. D’ailleurs, vous aurez remarqué qu’il n’y a pas de levure)

Préchauffez le four à 180°C (th.6). Répartissez la pâte dans les alvéoles d’un moule en silicone en les remplissant aux 2/3. Enfournez et laissez cuire 20 minutes.

Pistaches « Docks des épices »

 

Et voila comment j’ai été accueillie chez Aurélie à l’heure du goûter :

Muffins à la violette, muffins à la praline rose, confiture de fraises maison…

Trop la classe ! Ne change rien !