Pain de mie au lait ribot et au miel

IMGP9664

Hello !

Je me précipite sur l’ordi pour vous faire partager mon enthousiasme quant à ce pain de mie rapide, moelleux et délicieux !

Cela fait maintenant 3 ans que j’ai la recette et je ne l’ai jamais testée, quel dommage ! Mais maintenant que c’est fait, je remercie Cléa et Esterelle Payany qui ont écrit le livre dont cette recette est issue (petits pains express).

J’ai décidé de piocher une idée dans ce livre pour faciliter le petit déjeuner. Mais la moitié du pain de mie a disparu et ne verra donc jamais la couleur d’un petit dej’ en ma compagnie ! Elle a été engloutie a 18h heure bordelaise !… Encore une info qui ne passera pas au JT…

IMGP9661

Voici la recette :

Ingrédients : 160g de farine de blé T55 – 60g de farine de riz complet – 60g de farine d’avoine – 1 c à café de sel – 2c à café rases de levure – 1/2 c à café de bicarbonate – 1 gros oeuf – 250ml de lait ribot (lait fermenté au rayon frais) – 2c à soupe d’huile neutre – 1 c à soupe de miel (ou de sirop d’agave, ou d’érable)

Préchauffer le four à 180°C (th 6). Mélanger dans un grand saladier la farine, le sel, la levure et le bicarbonate.

Mélanger dans un bol l’oeuf, le lait, l’huile et le miel.

Verser le mélange liquide sur le mélange sec et remuer rapidement la pâte, sans trop la travailler.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré ou huilé et enfourner pour 35 à 40 minutes.

Laisser refroidir 10 minutes avant de démouler sur une grille. Dès que le pain est froid, l’emballer dans un linge puis un sac (en coton ou en papier) pour lui conserver son moelleux.

(vous pouvez n’utiliser que de la farine de blé, c’est ce que j’ai fait. Le lait ribot peut être remplacé par du yaourt nature brassé ou de la crème fraîche)

J’ai hâte d’être à demain matin… même si je me lève à 5h ! 🙂

IMGP9662

Publicités

Brochette de pastèque grillée au romarin

IMGP9148

Voici un dessert, facile, rapide et fort en goût proposé par le magazine Régal de cet été.

Il s’agit de pastèque marinée et rôtie. Vous préférerez peut-être la version froide mais no problem, vous pouvez utilisez cette marinade à froid. Mais je vous préviens, vous risquez de devenir accro !

Pas de blabla ni de chichi, je vous donne la recette illico presto !

Pour 6 personnes

6 tranches de pastèque, 10 cl d’huile d’olive, 6c à soupe de miel liquide, 2c à soupe de cardamome blanche, 1c à café d’extrait de vanille (j’ai utilisé une gousse de vanille), 12 brins de romarin

IMGP9147

Coupez la pastèque en quartiers, épépinez-la si besoin. Retirez les feuilles sur les deux tiers des branches de romarin. Hachez finement les feuilles retirées.

Dans une petite casserole, faites chauffer le miel avec l’huile d’olive, les feuilles hachées de romarin, la vanille et les gousses de cardamome concassées.

Enfilez les quartiers de pastèque sur les branches de romarin, déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Arrosez-les de la sauce au miel et laissez mariner 30 minutes.

Au bout de ce temps, allumez le four à 180°C (th.6). Enfournez les brochettes de pastèque et faites-les rôtir 10 minutes.

Libre à vous de servir avec une boule de glace à la vanille.

IMGP9145

Ciambellas à la ricotta

IMGP9130

Me revoilà. Une recette par mois… j’avoue me la couler douce…

Je teste toujours de nouvelles recettes. Parfois, elles ratent parfois elles sont très réussies. En revanche, mes photos sont souvent mauvaises et c’est la raison pour laquelle je ne publie pas aussi souvent que je le souhaiterais.

Bref, aujourd’hui je ne pouvais faire autrement que de publier cette merveilleuse recette de gâteaux pour le goûter. J’ai trouvé la recette dans un petit livret joint au magazine Régal « l’Italie dans votre assiette ». Attention les allergiques, ils contiennent du lactose, du gluten et du miel.

Quand j’ai vu qu’il y avait 300g de sucre, j’ai diminué la dose à 250g. Je pensais que c’était too much mais finalement, la prochaine fois, je mettrai les 300g.

Ce n’est pas forcément la recette officielle (si toutefois il y en a une). La recette de Mercotte est totalement différente !

IMGP9128

Les enfants ont beaucoup aimé. Voici la recette :

300g de farine, 3 oeufs, 250g de ricotta (1 pot), 300g de sucre semoule, 1c à soupe de miel, 1 sachet de sucre vanillé, 1 sachet de levure chimique, 50g d’amandes effilées, 1c à soupe d’eau de fleur d’oranger, sucre glace, beurre et farine pour les moules

IMGP9127

Dans une jatte, fouettez les oeufs avec le sucre en poudre pour obtenir une préparation mousseuse. Ajoutez la ricotta, le sucre vanillé et le miel et fouettez vigoureusement (j’ai fait tout cela au robot, il faut bien le rentabiliser le bougre !)

Tamisez ensemble la farine et la levure chimique, incorporez-les au mélange précédent sans faire de grumeaux (mais en général, quand on se casse les pieds à tamiser c’est bien pour éviter les grumeaux !). Délayez avec l’eau de fleur d’oranger, puis incorporez les amandes effilées.

Préchauffez le four à 180°C (th.6). Beurrez et farinez 6 moules à mini savarins (ou mini kouglofs), puis répartissez-y la pâte.

Enfournez pour 25 min environ, puis démoulez et laissez refroidir sur une grille ou une assiette. Poudrez de sucre glace avant de servir (et vous verrez les étoiles dans les yeux des cobayes :-))

IMGP9129

Gâteau du goûter (miel sésame figues)

IMGP8555

Je pensais que les 2 livres les plus originaux et créatifs de ma collection (276 livres de cuisine au dernier recensement) étaient « c’est pas de la tarte » de Fannie Denault et « le livre de cuisine à offrir à un gourmand curieux de tout et surtout de recettes insolites » de Gwen Rassemusse dont je vous ai déjà parlé ici. Aujourd’hui, je pense que c’est le livre de Lucie Perifel « cent mille milliers de desserts » qui remporte la première place (merci à Dorian pour la découverte).

En effet, ce livre est digne d’un ingénieur de chez Lego, maître constructeur. Lucie Perifel a conçu pour nous un livre où les ingrédients peuvent s’interchanger (presque) à l’infini grâce à un système de languettes. C’est aussi bien ficelé qu’un rôti de votre boucher préféré. Vous avez beau chercher la faille, il n’y en a pas. D’ailleurs, la dame est agrégée de maths si vous voulez savoir… Il n’y a pas de hasard !

IMGP8561

Je n’ai trouvé ce livre dans aucune librairie, je l’ai commandé via mon magasin Cultura.

Alors bien sûr, ce livre de recettes ne contient aucune photo et pour cause ! Comment photographier cent mille milliers de desserts et les regrouper dans un livre ? Cent mille milliers de desserts dont celui que j’ai testé aujourd’hui pour le goûter. Il est parfait pour l’heure du thé 😉 (La box Envouthé est toujours à gagner ici même).

IMGP8563

Ingrédients de la combinaison choisie : 100g de farine, 80g de semoule fine, 3 oeufs, 60g d’huile de tournesol, 20g de purée de sésame (en magasin bio), 75g de sucre, 50g de miel, 50g de figues sèches, 1/2 sachet de levure chimique

IMGP8554

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez au fur et à mesure la farine, la semoule, la levure, l’huile, la purée de sésame, les figues coupées en petits morceaux et les jaunes d’oeufs. Montez les blancs en neige et incorporez-les avec votre délicatesse habituelle 🙂

Beurrez un moule et remplissez-le avec la pâte. Enfournez 25 minutes.

Donc voila… Cent mille milliers de desserts… Gageons que ça ne me suffira pas ! 😉

IMGP8559

Betteraves, camembert et Bordeaux S.O. Good

10411073_900435759967032_1167046264835173419_n

Ce week-end, la ville de Bordeaux était très animée. On pouvait visiter le marché de Noël, la foire à la brocante, le match des girondins (ah, ça ne se visite pas un match ?), l’exposition de mon ami Hervé… et la première édition de Bordeaux S.O. Good, un événement culinaire et gastronomique qui a duré 3 jours.

Dans le cadre de cet événement, j’ai eu l’honneur d’animer un atelier culinaire au Palais de la Bourse en compagnie de Chef Jésus. L’animation ne devait pas dépasser 30 min et devait donner la part belle aux produits régionaux. J’ai donc demandé un coup de main à Jamie Oliver en feuilletant son livre « Jamie en 15 minutes ». J’y ai trouvé la recette des cigares au camembert et noix que j’ai testée et approuvée… plusieurs fois ! Et comme c’est plutôt rapide à faire (15 min donc…) j’ai rajouté une soupe de betteraves, cabecou et miel. Cette soupe a été faite avec un blender chauffant en 10 minutes mais je vous donne la recette « sans blender chauffant ».

IMGP8119

SOUPE A LA BETTERAVE CABECOU ET MIEL

Ingrédients : 1 betterave cuite, 2 tomates (facultatif), 1 càs de miel, 1/2 bouillon de légumes (ou de volaille), 2 cabécou, 1 petite pomme de terre, 1 càs de maïzena

Coupez la betterave en morceaux. Lavez les tomates et coupez-les en cubes. Epluchez la pomme de terre et coupez-la en petit cubes. Faites revenir la betterave, les tomates et la pomme de terre 3 à 4 minutes dans une sauteuse avec le miel.

Couvrez d’eau à hauteur, ajoutez le cube de bouillon émietté et portez à ébullition. Baissez le feu et laissez cuire 10 minutes à couvert.

Egouttez les légumes à l’aide d’une écumoire en réservant le bouillon de cuisson. Mixez finement avec le cabécou. Ajoutez un peu de bouillon de cuisson pour obtenir une consistance de velouté et la maïzena. Salez légèrement et servez aussitôt.

IMGP7986

CIGARES AU CAMEMBERT

Ingrédients : 200g de camembert, 100g de noix décortiquées, 1 bouquet de ciboulette, 4 feuilles de pâte filo, 1 càc d’huile d’olive

Mixez le camembert au robot avec les noix et la moitié de ciboulette. Sur une surface propre, pliez chaque feuille de filo en deux dans la largeur. Déposez un quart de crème hydratante… MAIS NON JE PLAISANTE ! c’est pour voir si vous suivez ! Déposez plutôt de la pâte de camembert sur le bord de la pâte filo dans la largeur et roulez la feuille sur elle-même sans trop serrer pour former un cigare.

Recommencez jusqu’à épuisement du camembert. Badigeonnez-les d’huile d’olive et faites-les dorer à la poêle pour qu’ils soient croustillants. Attention c’est très rapide, restez derrière la poêle !

C’est prêt !

Je tiens à remercier vivement Anne Lataillade pour m’avoir embarquée là-dedans, l’équipe de l’Aapra qui m’a chouchoutée (qui NOUS a chouchoutées ma fillotte et moi-même) du début à la fin, Chef Jésus qui ne s’est pas démonté devant mon humour parfois décalé, ma coach Christiane sans qui je n’aurais pas participé par peur de m’exposer au public, mes copines Aurélie et Corinne qui ont fait les pom pom girls discrètes ;-)… mon agent, mes parents, ma famille…

Cake au chocolat noir aux épices et au miel

Chers amis, voici un cake que je place dans mon top 5 de mes gâteaux préférés (parmi ceux que je fais). Il est un peu magique : il réchauffe le corps et le coeur ! Il réchauffe le corps grâce aux épices et notamment aux petits morceaux de gingembre confit (j’en profite pour préciser que la réputation chaude du gingembre vient uniquement du fait que c’est une épice qui réchauffe. Il stimule également les systèmes nerveux et digestif), et il réchauffe le coeur grâce au chocolat, pour peu que vous utilisiez du bon chocolat !

Je l’ai fait plusieurs fois et à chaque fois c’est le ravissement des papilles !

Vous voici la recette tirée du magazine Régal n°43 de novembre 2011.

175g de chocolat noir, 175g de sucre, 125g de beurre, 175g de farine, 4 oeufs, 2c à café de levure, 2c à soupe de miel, 125 g de gingembre confit, épices pour pain d’épices (ou 2 pincées de vanille, 2 d’anis étoilé, 2 de quatre épices et 2 de girofle)

Allumez le four sur th. 5 (150°C). Beurrez un moule à cake de 24 cm.

Coupez le gingembre en petits dés. Mettez-les dans un bol avec 1c à soupe de farine (pour bien les enrober, de cette façon, ils ne tomberont pas au fond du moule). Versez 175 g de farine, la levure et toutes les épices dans un saladier. Mélangez.

Cassez le chocolat en morceaux, faites-les fondre au bain-marie (pas de micro-ondes chez moi !). Lissez le mélange, incorporez le beurre en mélangeant puis le miel.

Cassez les oeufs dans une terrine, versez le sucre, fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le chocolat fondu et fouettez encore quelques secondes afin de bien l’incorporer.

Ajoutez le mélange farine-épices, puis les dés de gingembre. Mélangez délicatement et versez la pâte dans le moule.

Glissez au four et laissez cuire 40 à 45 min, jusqu’à ce que le cake soit gonflé et doré. Retirez du four, laissez reposer 10 min puis démoulez.

Laissez complètement refroidir avant de servir.