Banofee

IMGP5697

Chose promise, chose due ! Je vous présente Môssieur banofee en personne, un soir d’automne, pendant que la pluie fanfaronne… les rimes résonnent mais je crains de ne pas être assez bonne pour en faire un billet qui cartonne !

Un banofee est en dessert qui se compose de biscuits écrasés pour la base (comme le cheesecake), de confiture de lait, de banane et de chantilly.

« Mangez 5 fruits et légumes par jour » qu’y disent ! ok pas d’problème, vous en voila 3… 3 superbes bananes qui ne menaceront pas de noircir et de finir à la poubelle !… tout comme dans la recette des muffins banane/cannelle.

Pour ce banofee, je n’ai pas utilisé de confiture de lait (puisque j’ai fini le pot la semaine dernière) mais du caramel le caramel d’Isabelle (très honorée) que j’avais ramené du salon cuisinez M6 à Paris.

La recette est tirée du magazine Saveurs n°205 actuellement en kiosque. Ils proposent 5 recettes à base de banane, sucrées et salées, dont celle-ci.

Il vous faudra un moule à charnière, ce sera plus facile pour démouler.

IMGP5700

Ingrédients : 3 bananes, 300g de biscuits sablés au chocolat ou nature (Roudor par exemple), 1 pot de confiture de lait, 80g de beurre salé, 25cl de crème fleurette, 1c à soupe de sucre glace, 100g de chocolat noir

Placez au congélateur les fouets du batteur, et au réfrigérateur, un saladier et la crème fleurette (pour ma part, j’ai tout mis au congélateur sauf le saladier… plus de place ). Faites fondre doucement le beurre dans une casserole. Brisez les biscuits puis mixez-les finement pour les réduire en poudre (je les ai mis dans un sac congélation et les ai écrasé au rouleau). Versez ensuite le beurre fondu et mélangez pour obtenir une pâte. Etalez cette pâte en une couche bien régulière dans le fond du moule à charnière. Tassez-la du bout des doigts puis placez au réfrigérateur au moins 30 min.

Râpez le chocolat en fins copeaux.

Fouettez la crème fleurette en chantilly bien ferme en ajoutant, lorsque la crème commence à épaissir, le sucre glace tamisé.

Etalez la moitié de la confiture de lait sur la pâte. Pelez et coupez les bananes en rondelles puis déposez-les sur la confiture de lait. Versez le reste de confiture de lait, puis couvrez de chantilly bien ferme.

Placez le banofee au réfrigérateur 4h avant de le démouler.

Parsemez-le de fins copeaux de chocolat avant de le servir.

Un coteaux-de-l’aubance est conseillé pour accompagner ce mets… j’vous dis ça j’vous dis rien car je n’y connais rien en vin !… la rime de la fin !

 

 

Pot-au-feu de poulet asiatique

IMGP4437

Ce plat était tellement bon qu’il m’a procuré une non-envie de dessert… pour ne pas gâcher le goût qu’il laisse en bouche ! C’est assez rare pour le souligner ! Et je ne suis pas en train de m’auto-congratuler parce que cette recette est tirée du magazine Saveurs n°199 (qui a une page Facebook au cas où ça vous intéresserait). Vous y trouverez aussi un article concernant la citronnelle, composant de ce plat.

Bon maintenant que j’ai commencé par la fin on va pouvoir parler de la faim !

Le soleil n’est pas encore très chaud (ni même présent d’ailleurs…m’enfin on ne va pas refaire le monde !) et le pot-au-feu est toujours de la partie. Mais comme m’a dit ma fillotte (8 ans) l’autre jour « ce n’est pas parce qu’on est en hiver que tu dois faire du pot-au-feu ! ». En fait, je crois qu’elle en a un peu marre du duo carottes/pommes de terre !

Là, rien à craindre, pas de carottes, pas de pommes de terre, juste du poireau !… Mais si ! Attendez ! Ne partez pas ! Dans ce plat, le poireau, il est sublime !…

Bon pour cette recette, il a fallu que j’aille me ravitailler au magasin asiatique de Bordeaux Eurasie parce que je n’avais ni citronnelle, ni gingembre frais, ni citron vert. J’avais déjà la badiane, la cannelle, la sauce soja et le nuoc mam. Je me suis juste autorisée à ne pas mettre de piment.

Voici la recette :

Ingrédients : 1 beau poulet coupé en morceaux, 1 morceau de gingembre frais de 2cm, 1 tête d’ail coupée en deux, 2 tiges de citronnelle, 2 étoiles de badiane, 1 petit bâton de cannelle, 2 petits piments rouges séchés, 3 poireaux, 2c à soupe de sauce soja, 3 c à soupe de nuoc mam, le jus d’1/2 citron vert, 1/2 bouquet de coriandre pour servir

Placez les morceaux de poulet dans un grand faitout et recouvrez d’eau froide. Portez à ébullition.

Pendant ce temps, épluchez le gingembre. Retirez les feuilles extérieures de la citronnelle et coupez-la en tronçons. Mettez dans le faitout gingembre, ail, citronnelle, cannelle, badiane et piment. Couvrez et faites cuire à frémissement sur feu doux pendant 1h30.

Épluchez et coupez les poireaux en tronçons. Ajoutez-les au bouillon et poursuivez la cuisson pendant 30 minutes.

A ce stade de la recette et au bout de 20 minutes de cuisson des poireaux, j’ai ajouté des nouilles UDON qui ont fait un excellent accompagnement (vous pouvez trouver les nouilles UDON chez Eurasie pour les bordelais ou tout autre magasin asiatique ou bio).

Assaisonnez avec la sauce soja, le nuoc mâm et le jus de citron vert. Servez avec la coriandre hachée.

Le conseil de Saveurs : Vous pouvez ajouter d’autres légumes verts au moment de servir : brocoli, haricots verts juste blanchis. Servez avec des cives finement émincées. Utilisez les restes de bouillon pour faire cuire des ravioles du Royans.