Pommes de terre et pois chiches au lait de coco et aux épices

IMGP8873

Voici un accompagnement indien facile à faire et ma foi très bon.

La recette est tirée du livre « Envie de cuisine indienne ». C’est la seule recette du livre à avoir été testée et je la fais de temps en temps, pour changer un peu. Les enfants apprécient. Je l’ai faite ce soir pour accompagner de l’agneau qui est ma viande favorite.

Ingrédients : 275g de pommes de terre coupées en dés, 250 ml d’eau chaude, 400g de pois chiches en boite égouttés et rincés, 250 ml de lait de coco en boite, sel, huile d’olive, 4 grosses gousses d’ail, finement hachées, coriandre en poudre, curcuma en poudre, piment en poudre, jus d’1/2 citron.

Mettre les pommes de terre dans une casserole, les couvrir d’eau chaude et porter à ébullition. Réduire le feu au minimum, couvrir et cuire 6 à 7 minutes voire plus, jusqu’à ce que les pommes de terre soient al dente. Ajouter les pois chiches et cuire 3 à 4 minutes sans couvrir,  jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Ajoutez le lait de coco et le sel et porter au point de frémissement.

Pendant ce temps, chauffer l’huile dans une petite casserole à feu doux, ajouter l’ail et le cuire en remuant souvent jusqu’à ce qu’il commence à dorer. Ajouter la coriandre, le curcuma et la poudre de piment et faire revenir 25 à 30 secondes sans cesser de remuer.

Incorporer l’huile aromatisée au mélange à base de pommes de terre, ajouter le jus de citron et retirer la casserole du feu. Servir immédiatement, accompagné de pain indien (j’avais des papadum en stock, c’était l’occasion de les utiliser :-))

Velouté aux fanes de radis, lait de coco et menthe

IMGP4539

J’adore la soupe… je vous l’accorde, ce n’est pas ce que l’on peut penser de moi à première vue 😉 (mais twaçon, la soupe ne fait pas grandir, c’est une légende…)

Hier, j’ai recyclé les fanes de radis achetés la veille chez Couleur marché. Je ne vous l’apprends pas, tout est bon dans l’radis ! Quand on pense qu’il suffit de changer une lettre pour faire « radin » alors que ce n’est absolument pas le cas de ce petit légume… car même s’il est très peu calorique, il renferme une grande quantité de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments. Qui l’eut crû ?!

Je disais donc que j’ai utilisé les fanes pour faire de la soupe. Et pour ce faire, j’avais un ami très précieux : un blender chauffant. J’avais déjà abordé le sujet ici (clic).

J’ai revendu mon gros robot Demarle il y a plusieurs semaines et j’ai fait une petite folie marcher l’économie locale en m’achetant un blender chauffant ultra pratique !

IMGP4538

Bon, je n’ai pas d’actions chez Siméo mais c’était le moins cher et en plus, j’ai profité d’une liquidation ! J’ai pourtant longuement hésité car j’ai souvent été déçue pas les blender mais là j’ai craqué investi !

Et bien je dois vous dire que la soupe avec un blender chauffant, c’est 10 minutes montre en main ! Et délicieuse !

J’ai fait un mix de la recette trouvée dans le livret d’accompagnement du blender et une recette trouvée dans le livre « soupe et gazpachos » des éditions Mango. Voici ce que ça donne chez moi.

Ingrédients : les fanes d’une botte de radis, 2 petites pommes de terre ou 1 grosse, 20 cl de lait de coco, 600 ml de bouillon de légumes, 2 brins de menthe (je recommence à avoir de la menthe sur le balcon, joie et allégresse !)

Lavez soigneusement les fanes de radis. Pelez la pomme de terre et coupez la en petits dés.

Mettez le tout dans le bol du blender ainsi que le bouillon et suivez les instructions du fabricant de l’appareil (pour moi, « appuyez sur la touche soupe veloutée »). Le blender s’arrête tout seul quand c’est prêt. Ajoutez le lait de coco et la menthe et pulsez un coup.

IMGP4537

Salez à votre goût, je n’ai pas salé car le bouillon de légumes l’était déjà. Bien sûr, vous pouvez ajouter à votre soupe quelques petites merveilles qui l’égayeront (épices, croutons, bacon grillé, amandes ou noix concassées, persil, pesto, fromage, oignons, flocons d’avoine ou autre – comme dans cette merveilleuse soupe au lait – vous pouvez remplacer le lait de coco par de la crème fraiche ou du yaourt nature, vous pouvez ajouter un glaçon fait avec de la purée de noix de cajou comme chez Valérie Cupillard etc…)

Servez chaud !

Curry thai

J’avais repéré dans le Saveurs n°183 une recette de curry dans laquelle il y avait des petits légumes… Mais non, les gars, reveneeez, il y a de la viande aussi !!

Et hier, je suis allée faire un tour chez Eurasie, le supermarché asiatique de Bordeaux où j’ai pu trouver ces petits légumes en question (donc pas éco-local-bio) et d’autres choses encore !

Comme toujours j’ai adapté la recette en fonction de ce que j’avais déjà, de ce que j’ai acheté… et de ce que j’ai oublié d’acheter ! Bref, j’ai remplacé la sauce nuoc mam par de la sauce soja, la crème de coco par de la crème fraîche, les petits pois frais par des pois mange-tout. Je n’ai pas mis les feuilles de citron kaffir ni le basilic. J’ai servi avec du riz basmati.

Pour 4 personnes, il vous faudra : 3 blancs de volaille, 250g de petits pois frais écossés, 200g de petites asperges vertes, 40cl de lait de coco non sucré, 20cl de crème de coco non sucrée, le jus d’un citron vert, 1c à soupe de pâte de curry jaune, 2 feuilles de citron kaffir, 2c à soupe de nuoc mam, 1c à café de sucre roux, basilic

Emincez les blancs de volaille. Lavez et séchez les feuilles de basilic et les 2 feuilles de citron kaffir. Ciselez ces dernières.

Dans une cocotte, mélangez la crème de coco avec la pâte de curry jaune et chauffez le mélange jusqu’à ce qu’il devienne huileux. Ajoutez ensuite le lait de coco, le nuoc mam, le sucre et les feuilles de citron kaffir émincées. Laissez frémir 15 min.

Lavez les petits pois et les asperges. Réservez les pointes des asperges et coupez les queues en petites rondelles. Pochez ces légumes dans le lait de coco épicé et laissez-les mijoter 5 min.

Ajoutez le blanc de poulet et les pointes d’asperge. Poursuivez la cuisson 10 min dans le lait de coco frémissant.

Au moment de servir, joutez le jus de citron vert, le basilic et un peu de nuoc mam si vous le désirez.

Et bien c’était très bon et tout le monde a aimé. D’ailleurs, j’ai gardé le reste de sauce pour mélanger aux pâtes de ce soir.