Soupe de cresson, poulet, tortellinis

IMGP9506

Depuis quelques temps, je boudais les rayons livres de cuisine de Cultura et autres librairies. Je ne m’étais pas acheté de livres depuis des mois. Je boudais un peu ma cuisine aussi, je dois dire. Pas envie d’y passer du temps alors que mon petit d’homme ne s’intéresse pas à ce qui se trouve dans son assiette. Rendez vous compte, il préfère la soupe en poudre de supermarché à mes bonnes soupes de légumes frais ! Sacrilège !

Mais la période des fêtes est revenue et (chassez le naturel…) j’ai mis des livres de cuisine dans ma lettre au Père Noël. L’envie est revenue ! Et comme j’ai été sage, j’ai été gâtée (et j’ai dû être très très sage car je sais pertinemment ce que pèse ce genre d’objet dans une hotte, à plus forte raison quand il y en a plusieurs !).

DSC_1063[1]

Voila, voila… Bon, j’avoue en avoir acheté quelques-uns le 26 décembre ! hahaha ! on s’refait pas !

Je ne les ai pas tous feuilleté, j’ai commencé par celui de Jamie Oliver. J’y ai trouvé de nombreuses recettes épatantes, notamment celle d’un bouillon de tortellinis. Cette recette m’a inspiré pour le repas de ce soir mais j’y ai apporté tellement de modifications qu’au final, elle ne ressemble plus du tout à l’originale .

Il faut dire que Monsieur Oliver fait ses tortellinis lui-même, je me suis contentée d’acheter un sachet ricotta/épinard au rayon frais !

Quant au velouté de cresson, que j’ai fait en 10 minutes avec mon super blender chauffant (une botte de cresson, une pomme de terre, de l’eau et un cube de bouillon) c’est un reste de midi. Vous pouvez remplacer cette soupe de cresson par un bouillon tout simple ou n’importe quel velouté de votre choix.

Cette recette est pour 2 personnes.

Ingrédients : velouté de cresson (400 ml environ), 3 blancs de poulet, 1 sachet de tortellinis, 2 gousses d’ail, 1 oignon

Découpez les blancs de poulet en petits morceaux. Emincez l’oignon et hachez l’ail. Dans une grande casserole, faites chauffer de l’huile d’olive et faites revenir l’ail et l’oignon. Ajoutez la soupe de cresson et laissez cuire 5 minutes.

Ajoutez les morceaux de poulet et laissez cuire 5 minutes. Ajoutez les tortellinis et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Goûtez, assaisonnez à votre goût. C’est prêt !

IMGP9507

 

 

 

Publicités

Betteraves, camembert et Bordeaux S.O. Good

10411073_900435759967032_1167046264835173419_n

Ce week-end, la ville de Bordeaux était très animée. On pouvait visiter le marché de Noël, la foire à la brocante, le match des girondins (ah, ça ne se visite pas un match ?), l’exposition de mon ami Hervé… et la première édition de Bordeaux S.O. Good, un événement culinaire et gastronomique qui a duré 3 jours.

Dans le cadre de cet événement, j’ai eu l’honneur d’animer un atelier culinaire au Palais de la Bourse en compagnie de Chef Jésus. L’animation ne devait pas dépasser 30 min et devait donner la part belle aux produits régionaux. J’ai donc demandé un coup de main à Jamie Oliver en feuilletant son livre « Jamie en 15 minutes ». J’y ai trouvé la recette des cigares au camembert et noix que j’ai testée et approuvée… plusieurs fois ! Et comme c’est plutôt rapide à faire (15 min donc…) j’ai rajouté une soupe de betteraves, cabecou et miel. Cette soupe a été faite avec un blender chauffant en 10 minutes mais je vous donne la recette « sans blender chauffant ».

IMGP8119

SOUPE A LA BETTERAVE CABECOU ET MIEL

Ingrédients : 1 betterave cuite, 2 tomates (facultatif), 1 càs de miel, 1/2 bouillon de légumes (ou de volaille), 2 cabécou, 1 petite pomme de terre, 1 càs de maïzena

Coupez la betterave en morceaux. Lavez les tomates et coupez-les en cubes. Epluchez la pomme de terre et coupez-la en petit cubes. Faites revenir la betterave, les tomates et la pomme de terre 3 à 4 minutes dans une sauteuse avec le miel.

Couvrez d’eau à hauteur, ajoutez le cube de bouillon émietté et portez à ébullition. Baissez le feu et laissez cuire 10 minutes à couvert.

Egouttez les légumes à l’aide d’une écumoire en réservant le bouillon de cuisson. Mixez finement avec le cabécou. Ajoutez un peu de bouillon de cuisson pour obtenir une consistance de velouté et la maïzena. Salez légèrement et servez aussitôt.

IMGP7986

CIGARES AU CAMEMBERT

Ingrédients : 200g de camembert, 100g de noix décortiquées, 1 bouquet de ciboulette, 4 feuilles de pâte filo, 1 càc d’huile d’olive

Mixez le camembert au robot avec les noix et la moitié de ciboulette. Sur une surface propre, pliez chaque feuille de filo en deux dans la largeur. Déposez un quart de crème hydratante… MAIS NON JE PLAISANTE ! c’est pour voir si vous suivez ! Déposez plutôt de la pâte de camembert sur le bord de la pâte filo dans la largeur et roulez la feuille sur elle-même sans trop serrer pour former un cigare.

Recommencez jusqu’à épuisement du camembert. Badigeonnez-les d’huile d’olive et faites-les dorer à la poêle pour qu’ils soient croustillants. Attention c’est très rapide, restez derrière la poêle !

C’est prêt !

Je tiens à remercier vivement Anne Lataillade pour m’avoir embarquée là-dedans, l’équipe de l’Aapra qui m’a chouchoutée (qui NOUS a chouchoutées ma fillotte et moi-même) du début à la fin, Chef Jésus qui ne s’est pas démonté devant mon humour parfois décalé, ma coach Christiane sans qui je n’aurais pas participé par peur de m’exposer au public, mes copines Aurélie et Corinne qui ont fait les pom pom girls discrètes ;-)… mon agent, mes parents, ma famille…

Tartelettes frangipane / confiture de framboises

IMGP4283

Avis à la population : ce dessert est une tchuerie ! J’avoue ce n’est pas un joli mot mais nom d’une pipe, ça vaut l’détour !

C’est une recette issue du dernier livre de Jamie Oliver « 30 minutes chrono » (oui encore lui… quel homme…). 270 pages de recettes, détaillées en menu. Selon Jamie, chaque menu doit vous prendre 30 minutes de préparation et de cuisson… pas plus ! Bon moi je mets toujours plus de temps que ce qu’annoncent les livres, j’ai une petite cuisine et surtout, je ne suis pas organisée pour deux sous. Et en plus aujourd’hui, j’ai fait la pâte brisée moi-même (J.O. préconise d’utiliser de la pâte toute prête pour gagner du temps) et j’avais un petit homme dans les pattes (à tarte !). Donc j’ai mis plus de temps que ce qu’indique Jamie.

La recette préconise d’utiliser de la confiture de framboises mais j’ai déjà essayé avec de la confiture de lait et ça fonctionne très bien aussi. Faites à votre goût.

IMGP4274

Voici les ingrédients : 6 petits fonds de tartelettes en pâte brisée (la recette de la pâte brisée est ici mais il vous en restera), 1 œuf, 100g de poudre d’amandes, 100g de beurre, 90g de sucre roux, 1 orange, 1 c à soupe d’extrait de vanille (ou de la vanille en poudre), la moitié d’un pot de confiture de framboises, 25 cl de crème fraiche pour servir.

Mettez les 6 fonds de tartelettes dans des moules à tartelettes. Préparez la frangipane en cassant l’œuf dans un bol et en ajoutant 100g de poudre d’amandes, 100g de beurre (que j’ai coupé en petits morceaux) et 90g de sucre roux. Râpez dessus le zeste de 1/2 orange et ajoutez 1 c à soupe d’extrait de vanille (j’ai utilisé de la vanille en poudre). Mélangez le tout.

Mettez 2 petites cuillères de confiture dans chaque fond de tartelette et couvrez avec 2 petites cuillères à café de frangipane.

Positionnez les moules au milieu du four et faites cuire 18 minutes.

Quand les tartelettes sont dorées et cuites, éteignez le four et sortez-les. Servez-les tièdes, avec une cuillerée de crème fraiche.

 

Merci pour vos commentaires. Ils font vivre le blog 🙂

 

 

limande sole au fenouil

IMGP4160

Si vous aimez le poisson et le fenouil vous êtes au bon endroit. Sinon je vous invite à visiter la page des macarons :-D… (tout le monde aime les macarons !)

Hier, j’ai acheté de la limande sole sans trop savoir comment j’allais la préparer, comme d’habitude. Et c’est vers Jamie Oliver que je me suis tournée : Jamie ? Une idée ?

J’ai trouvé dans son livre « l’Italie de Jamie » une recette de Turbo au fenouil. Jamie dit qu’on peut remplacer le turbo par du flétan, de la barbue, des ailes de raie. J’ai convié ma limande-sole (ah mais pourquoi j’écris toujours « solde » à ce moment là ?!) à faire partie de cette liste non-exhaustive !

Vous voici la recette :

2 limandes-sole, 1 c à soupe de graines de fenouil, 1c à soupe de gros sel, 1 citron, de l’huile d’olive

Préchauffez le four à 200°C (th 6). Lavez le poisson.

Dans un mortier, pilez les graines de fenouil avec le sel pour obtenir une poudre plutôt fine (j’ai ajouté des graines de lin brun pour les bonnes choses qu’il contient et j’ai mis tout ça dans un moulin à café). Saupoudrez le poisson. Mettez des tranches de citron sur le poisson. Arrosez généreusement d’huile.

Enfournez pour 30 à 40 min de cuisson, en fait jusqu’au moment où les chairs se détachent facilement des arêtes. Pendant la cuisson, vous pourrez remarquer une sorte de jus laiteux qui sort du poisson. Agrémentez-le d’un peu d’huile d’olive et de jus de citron. Servez le poisson entier, dans sa plaque de cuisson.

J’ai accompagné avec du riz.

IMGP4162

tarte aux mûres à la pâte filo (feuille de brick)

 

Il y a une semaine, nous nous sommes enfoncés dans la campagne dans le but de trouver quelques mûres. Oui, on ne s’enfonce pas dans la campagne sans raison… Pour certains, c’est dans le but de trouver l’amour dans le pré, moi c’est pour trouver à manger ! Et comme je connais l’endroit, nous avons réussi à en cueillir plus d’1 kilo. Oui Madame !

Après en avoir mangé quelques-unes sans ménagement (on a attendu la saison assez longtemps quand même !), j’ai décidé d’en faire une tarte. Oui mais voila, je n’avais pas envie de faire la pâte moi-même et je n’en avais pas de toute prête dans le frigo. Même pas grave puisque mon frigo renfermait un autre trésor : des feuilles de brick ! La pâte de cette tarte sera donc en feuilles de brick.

J’ai ensuite fait appel à Jamie Oliver pour qu’il me souffle une idée pour cette tarte.

J’ai eu la réponse page 287 de son livre l’Italie de Jamie (d’ailleurs, quand j’aurai des figues à ma disposition, j’irai tout droit à la page 279 puisqu’il y a une tarte extraordinaire – selon lui). Jamie dit que vous pouvez faire cette tarte avec à peu près tous les fruits rouges et même les mélanger.

Alors bien sûr, la tarte de Jamie ne ressemble en rien à la mienne mais il a fait sa pâte lui même et il a utilisé moins de fruits que moi.

Voici la recette :

1 pâte brisée (4 feuilles de brick pour moi), 1 gousse de vanille, 300 g de mascarpone, 10 cl de crème liquide, 3 C à soupe de sucre, 310 g de mûres (j’en ai mis plus), 3 c à café de muscat (je n’en ai pas mis), 2 c à soupe de confiture de mûres ou de framboises (je n’en ai pas mis).

Version de Jamie : beurrez un plat à tarte de 28 cm. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6) et faites dorer votre pâte pendant 12 minutes.

Fendez la gousse de vanille en deux et raclez les petites graines noires avec un couteau. Mettez le mascarpone, la crème, la vanille, le sucre et le muscat dans un saladier et fouettez jusqu’à obtenir un mélange brillant.

Une fois la pâte refroidie, étalez la crème sur le fond à l’aide d’une spatule. Répartissez-la sur toute la surface puis recouvrez avec les mûres – posez les juste sur la crème.

Faites fondre dans une petite casserole 2 c à soupe de confiture avec 3 ou 4 c à soupe d’eau. Fouettez pour obtenir un sirop léger, puis à l’aide d’un pinceau à pâtisserie, nappez les mûres de sirop.

Ma version : mettez 4 feuilles de brick dans le moule à tarte, répartissez le mélange à la crème sur les feuilles, recouvrez avec les mûres et enfournez 10 min.

Cette tarte est meilleure le lendemain… je trouve.