Quinoa (comme un risotto) au fenouil et fanes de radis

IMGP4890

Aujourd’hui, pas envie de manger de la viande. Ce sont des choses qui arrivent, notamment quand je cuisine pour moi seule.

Et dans la mesure ou le soleil brille… par son absence, j’avais envie d’une soupe et d’ailleurs j’avais gardé des fanes de radis dans le frigo dans l’unique but de faire une soupe comme celle-ci mais sans lait de coco (que celui qui n’aime pas les radis me jette la première fane !).

Ensuite, je me suis dit qu’un mélange quinoa, fenouil serait du meilleur effet dans mon assiette. Mais comme à chaque fois, je me rends compte des oublis au milieu de la recette et je n’avais pas fait de bouillon pour mouiller le quinoa (les fées de l’organisation étaient en RTT le jour de ma naissance). J’ai reluqué du coin de l’œil ma soupe qui attendait sagement et en ai versé 2 verres dans le quinoa façon sorcière sans grimoire en me disant « on verra bien »… et d’ailleurs, dans cette fameuse soupe, il y avait déjà du bouillon 😉

Et bien le résultat est assez satisfaisant pour que je vous le présente ici. Bon si vous n’aimez pas le vert parce que ça fait un peu trop… Ce***em, je comprends, vous pouvez peut-être essayer avec une autre soupe.

Les ingrédients sont pour 1 personne : 1 bulbe de fenouil, 1 verre de quinoa blond, 1 oignon, 2 verres de soupe aux fanes de radis, graines de fenouil, graines de courge, huile

Émincez l’oignon, coupez le fenouil en lanières.

Faites suer le tout dans une poêle huilée quelques minutes. Ajoutez le quinoa et mélangez bien. Laissez cuire quelques minutes.

Versez les 2 verres de soupe, mélangez bien, baissez le feu, couvrez et laissez cuire environ 10 minutes.

Ajoutez selon votre humeur et vos placards des graines de fenouil, des graines de courge, de tournesol, de lin brun, des graines germées, des noisettes concassées etc… et bon appétit 🙂

 

Brocoli à la saucisse et au fenouil

IMGP4551

Avec ce post, j’entends déjà les « j’aime pas le brocoli », « j’aime pas le fenouil » et « je suis végétarien(ne) » ! Bon, sachez que cette recette ne paie pas de mine mais qu’elle a été validée (par moi-même) et que son succès réside dans la présence des graines de fenouil.

Si vous n’aimez pas le fenouil, vous pouvez le remplacer par du citron ou du piment.       Si vous n’aimez pas le brocoli, vous pouvez le remplacer par… un autre légume, why not ! Si vous êtes végétarien, vous pouvez utiliser du tempeh, des céréales etc… Ce qui devrait nous faire un très bon gratin carottes/quinoa/cumin… rien à voir donc !

Bien ! Cette recette est tirée du livre LEON. Leon est une chaine de fast food au naturel de Londres depuis 2004. Leur objectif est de proposer une cuisine avec des produits frais, naturels, nourrissants et savoureux. Ce livre compte 300 pages, donne des astuces pour agrémenter les pâtes, les salades, les soupes etc… il est coloré, il a de l’humour (la recette de la tarte renversée est à l’envers).

IMGP4552

Vous pouvez feuilleter la version anglaise sur le site d’Amazon.

J’espère aller chez Leon « en vrai » en juin si tout se passe comme je le souhaite mais pour l’heure, voici la recette arrangée à  ma sauce  :

Ingrédients : 1 gousse d’ail, 1 c à soupe d’huile d’olive, 2 c à café de graines de fenouil, 500g de brocoli, 500g de chair à saucisse, du piment.

Pelez et hachez l’ail. Dans une sauteuse, faites doucement revenir dans l’huile, le piment, l’ail et les graines de fenouil, jusqu’à ce que l’ail soit doré.

Émiettez la chair à saucisse dans la sauteuse en la mélangeant bien aux autres ingrédients. Remuez bien pour séparer les morceaux.

Découpez le brocoli et mettez-le dans la sauteuse. Remuez pour l’enduire d’huile. Couvrez partiellement et laissez cuire pendant 10 minutes. Le brocoli doit rester croquant.

Mélangez à nouveau et servez chaud.

Je n’ai pas mis de sel, la chair à saucisse en contient déjà.

 

limande sole au fenouil

IMGP4160

Si vous aimez le poisson et le fenouil vous êtes au bon endroit. Sinon je vous invite à visiter la page des macarons :-D… (tout le monde aime les macarons !)

Hier, j’ai acheté de la limande sole sans trop savoir comment j’allais la préparer, comme d’habitude. Et c’est vers Jamie Oliver que je me suis tournée : Jamie ? Une idée ?

J’ai trouvé dans son livre « l’Italie de Jamie » une recette de Turbo au fenouil. Jamie dit qu’on peut remplacer le turbo par du flétan, de la barbue, des ailes de raie. J’ai convié ma limande-sole (ah mais pourquoi j’écris toujours « solde » à ce moment là ?!) à faire partie de cette liste non-exhaustive !

Vous voici la recette :

2 limandes-sole, 1 c à soupe de graines de fenouil, 1c à soupe de gros sel, 1 citron, de l’huile d’olive

Préchauffez le four à 200°C (th 6). Lavez le poisson.

Dans un mortier, pilez les graines de fenouil avec le sel pour obtenir une poudre plutôt fine (j’ai ajouté des graines de lin brun pour les bonnes choses qu’il contient et j’ai mis tout ça dans un moulin à café). Saupoudrez le poisson. Mettez des tranches de citron sur le poisson. Arrosez généreusement d’huile.

Enfournez pour 30 à 40 min de cuisson, en fait jusqu’au moment où les chairs se détachent facilement des arêtes. Pendant la cuisson, vous pourrez remarquer une sorte de jus laiteux qui sort du poisson. Agrémentez-le d’un peu d’huile d’olive et de jus de citron. Servez le poisson entier, dans sa plaque de cuisson.

J’ai accompagné avec du riz.

IMGP4162