Cheesecake aux fanes de radis

IMGP5447

Un cheesecake aux fanes de radis, quelle drôle d’idée me direz-vous ! Mais cette entrée à le mérite d’être originale et de changer de l’habituelle soupe aux fanes que je vous avais proposée ici.

L’idée n’est pas de moi. L’objet du délit est le livre de cuisine à offrir à un gourmand curieux de tout et surtout de recettes insolites. On a rarement vu un livre de cuisine ayant un titre aussi long et composé de recettes aussi étonnantes. Mais c’est habituel chez les éditions Tana. Je me souviens encore du livre la cuisine des fées ou comment faire des merveilles sans être magicienne dans lequel on pouvait trouver des pancakes aux épinards (recette que j’avais testée à l’époque, en 2005). Mais aussi Savez-vous planquer les choux ? Mes idées légumineuses pour faire manger du vert sans en avoir l’air où l’on pouvait trouver le roulé aux betteraves. Et aussi Une souris dans le potage… recettes et récits de blogs culinaires (livre contenant des recettes de bloggueuses et bloggueurs culinaires comme Anne ou Dorian).

Bref, j’en étais où moi ?… ha oui ! le cheesecake aux fanes ! Mais je vais revenir à ce livre 5 minutes. Les recettes ont été créées par une petite agence de création culinaire S’cuiz’in. Avouez qu’ils ont du talent, j’en veux pour preuve les recettes de mojito à la mousse de limonade, les radis glacés à la violette, le canard au chocolat, la pâte à tartiner au potimarron ou les poires pochées au curaçao. Etonnant !

Pendant mes vacances, entre deux cartes postales, j’ai coché toutes les recettes que je souhaitais tester et celle du cheesecake aux fanes faisait partie du lot.

Pardon ? ha oui vous avez remarqué vous aussi ? Oui en fait ce livre s’appelle « livre à offrir… » mais je me le suis offert à moi-même… oui… bon ben y a pas d’mal à s’faire du bien comme on dit, hein ! Allons-y si vous le voulez bien 🙂

Ingrédients :

100g de crackers salés nature ou bacon (je n’ai pas ce genre de produit chez moi mais j’ai remplacé par des gressins au sésame) – 50g de beurre mou –  5g de gélatine en feuille (ce qui fait environ 3 feuilles, j’imagine que vous pouvez remplacer par de l’agar agar) – 1 botte de radis – 10cl de crème liquide – 150g de fromage frais (type Philadelphia ou St Moret) – sel poivre

Mixez les crackers. Quand ils sont en miettes, ajoutez du beurre et mélangez ces ingrédients au robot en quelques impulsions (à la main ça va très bien aussi). Mettez du papier sulfurisé sur un plateau ou une grille et posez un cercle à pâtisserie d’environ 20 cm de diamètre sur la feuille de papier sulfurisé. Remplissez le cercle de ce sable (pour ma part, j’ai utilisé un moule à charnière). Tassez-le bien et réservez-le au frais pendant 1h.

Pendant ce temps, mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide. Coupez les fanes de radis et lavez-les bien. Faites-les blanchir pendant 1 minute à l’eau bouillante salée puis refroidissez-les dans de l’eau glacée et égouttez-les.

Faites chauffer la moitié de la crème, faites-y dissoudre la gélatine puis ajoutez le reste de crème et les fanes.

Salez, poivrez à votre convenance et mixez la préparation, puis mélangez ce coulis vert avec le fromage frais.

Emincez finement quelques radis à la mandoline (je vous ai déjà dit que j’aimais ma mandoline ?), tapissez-en l’intérieur du cercle à pâtisserie puis versez la crème verte par-dessus. Décorez la surface de tranches de radis. Réservez au frais pendant 3h avant de déguster.

IMGP5442C’est une entrée mais je l’ai proposée comme accompagnement de travers de porc marinés. C’est frais et on ne sent pas le piquant du radis donc ça peut accompagner une viande épicée.

Bien… je vais devoir arrêter le bla-bla car minuit quarante trois n’est pas une heure pour aller se coucher quand il s’agit de reprendre le boulot… et je doute que le philadelphia aux fanes de radis me soit d’un grand secours contre les cernes du matin !

Quinoa (comme un risotto) au fenouil et fanes de radis

IMGP4890

Aujourd’hui, pas envie de manger de la viande. Ce sont des choses qui arrivent, notamment quand je cuisine pour moi seule.

Et dans la mesure ou le soleil brille… par son absence, j’avais envie d’une soupe et d’ailleurs j’avais gardé des fanes de radis dans le frigo dans l’unique but de faire une soupe comme celle-ci mais sans lait de coco (que celui qui n’aime pas les radis me jette la première fane !).

Ensuite, je me suis dit qu’un mélange quinoa, fenouil serait du meilleur effet dans mon assiette. Mais comme à chaque fois, je me rends compte des oublis au milieu de la recette et je n’avais pas fait de bouillon pour mouiller le quinoa (les fées de l’organisation étaient en RTT le jour de ma naissance). J’ai reluqué du coin de l’œil ma soupe qui attendait sagement et en ai versé 2 verres dans le quinoa façon sorcière sans grimoire en me disant « on verra bien »… et d’ailleurs, dans cette fameuse soupe, il y avait déjà du bouillon 😉

Et bien le résultat est assez satisfaisant pour que je vous le présente ici. Bon si vous n’aimez pas le vert parce que ça fait un peu trop… Ce***em, je comprends, vous pouvez peut-être essayer avec une autre soupe.

Les ingrédients sont pour 1 personne : 1 bulbe de fenouil, 1 verre de quinoa blond, 1 oignon, 2 verres de soupe aux fanes de radis, graines de fenouil, graines de courge, huile

Émincez l’oignon, coupez le fenouil en lanières.

Faites suer le tout dans une poêle huilée quelques minutes. Ajoutez le quinoa et mélangez bien. Laissez cuire quelques minutes.

Versez les 2 verres de soupe, mélangez bien, baissez le feu, couvrez et laissez cuire environ 10 minutes.

Ajoutez selon votre humeur et vos placards des graines de fenouil, des graines de courge, de tournesol, de lin brun, des graines germées, des noisettes concassées etc… et bon appétit 🙂

 

Velouté aux fanes de radis, lait de coco et menthe

IMGP4539

J’adore la soupe… je vous l’accorde, ce n’est pas ce que l’on peut penser de moi à première vue 😉 (mais twaçon, la soupe ne fait pas grandir, c’est une légende…)

Hier, j’ai recyclé les fanes de radis achetés la veille chez Couleur marché. Je ne vous l’apprends pas, tout est bon dans l’radis ! Quand on pense qu’il suffit de changer une lettre pour faire « radin » alors que ce n’est absolument pas le cas de ce petit légume… car même s’il est très peu calorique, il renferme une grande quantité de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments. Qui l’eut crû ?!

Je disais donc que j’ai utilisé les fanes pour faire de la soupe. Et pour ce faire, j’avais un ami très précieux : un blender chauffant. J’avais déjà abordé le sujet ici (clic).

J’ai revendu mon gros robot Demarle il y a plusieurs semaines et j’ai fait une petite folie marcher l’économie locale en m’achetant un blender chauffant ultra pratique !

IMGP4538

Bon, je n’ai pas d’actions chez Siméo mais c’était le moins cher et en plus, j’ai profité d’une liquidation ! J’ai pourtant longuement hésité car j’ai souvent été déçue pas les blender mais là j’ai craqué investi !

Et bien je dois vous dire que la soupe avec un blender chauffant, c’est 10 minutes montre en main ! Et délicieuse !

J’ai fait un mix de la recette trouvée dans le livret d’accompagnement du blender et une recette trouvée dans le livre « soupe et gazpachos » des éditions Mango. Voici ce que ça donne chez moi.

Ingrédients : les fanes d’une botte de radis, 2 petites pommes de terre ou 1 grosse, 20 cl de lait de coco, 600 ml de bouillon de légumes, 2 brins de menthe (je recommence à avoir de la menthe sur le balcon, joie et allégresse !)

Lavez soigneusement les fanes de radis. Pelez la pomme de terre et coupez la en petits dés.

Mettez le tout dans le bol du blender ainsi que le bouillon et suivez les instructions du fabricant de l’appareil (pour moi, « appuyez sur la touche soupe veloutée »). Le blender s’arrête tout seul quand c’est prêt. Ajoutez le lait de coco et la menthe et pulsez un coup.

IMGP4537

Salez à votre goût, je n’ai pas salé car le bouillon de légumes l’était déjà. Bien sûr, vous pouvez ajouter à votre soupe quelques petites merveilles qui l’égayeront (épices, croutons, bacon grillé, amandes ou noix concassées, persil, pesto, fromage, oignons, flocons d’avoine ou autre – comme dans cette merveilleuse soupe au lait – vous pouvez remplacer le lait de coco par de la crème fraiche ou du yaourt nature, vous pouvez ajouter un glaçon fait avec de la purée de noix de cajou comme chez Valérie Cupillard etc…)

Servez chaud !