Cheesecake new yorkais

14317361_10210592553040879_3940669608535786628_n

Ne cherchez pas plus loin, le meilleur cheesecake est ici ! Et j’en ai goûté des cheesecake ! Quand je dis que c’est le meilleur, je veux dire qu’il n’est pas écoeurant. On le termine facilement 🙂

Cette recette m’a été donnée par ma copine Cristine et je vous la transmets à mon tour avec son aimable autorisation 🙂

Il est important d’utiliser un moule à charnière pour faciliter le démoulage. J’ai fait remonter la pâte aux speculoos écrasés sur le bord du moule mais libre à vous de la laisser tassée au fond du moule.

Quand vous faites un cheesecake, il peut vous arriver de vous retrouver avec des craquelures sur le gâteau. Pour avoir les secrets d’un cheesecake sans craquelure, vous pouvez suivre ce lien. Testé et approuvé 🙂

Pour la déco aux figues et myrtilles, l’inspiration vient de Pinterest, d’un site étranger dont je n’ai pas reconnu la langue 🙂

14322605_10210592550800823_4937309035311097235_n

Voici la recette :

2 paquets de speculoos, 80g de beurre fondu, 3 c à soupe de maïzena, 600g de Philadelphia, 250g de ricotta, 250g de caprice des anges, 1 gousse de vanille, 3 oeufs, 130g de sucre, 250ml de crème fraîche épaisse, gingembre frais ou en poudre

Mixez les speculoos avec le beurre fondu et le gingembre. Garnissez le moule d’une feuille de papier sulfurisé (je ne l’ai pas fait, j’ai beurré le moule). Mettez la pâte de speculoos dans le fond du moule en tassant bien. Faire cuire 10 minutes à 180°C dans un four chaud. Laissez refroidir.

14317540_10210592565921201_372905788442389355_n

Fouettez les fromages, la maïzena, le sucre, la vanille et la crème fraiche. Ajoutez les oeufs, mélangez de nouveau (mais pas trop longtemps) et versez sur le fond de pâte aux speculoos.

Cuire 40 minutes. Couvrez de papier alu s’il colore trop vite.

14344319_10210592555440939_375538960121453949_n

Eteignez le four et laissez un peu refroidir dans le four éteint (pour éviter les fameuses craquelures).

 

Publicités

Tarte poire chocolat

WP_20150221_003[1]

A l’occasion des dégustations de thé que j’organise chez moi, je fais des pâtisseries. J’ai déjà proposé ce cheesecake au thé matcha (clic), des meringues, ce gâteau mousse au chocolat (clic), le bon gâteau de Michelle Obama testé et approuvé même sans myrtilles (clic) etc…

La semaine dernière, j’ai proposé des beignets, des meringues et une tarte poire chocolat. Cette dernière a eu du succès et c’est la raison pour laquelle je vous donne la recette inspirée du livre du pâtissier Christophe Felder « Pâtisserie ». Ma fillotte souhaite que je refasse cette tarte pour son anniversaire… c’est noté !

Je me suis juste facilité la tâche en achetant une pâte à dérouler et j’ai rajouté du  chocolat fondu car il n’y en avait pas dans la recette et cela me paraissait indispensable 😉

Ingrédients : 250g de pâte feuilletée, 40g de poudre d’amandes, 20g de cassonade, 4 poires mures, 20g de beurre, 2 oeufs, 1 c.à café de farine, 80g de sucre semoule, 100g de crème liquide, 200g de chocolat noir, 1/2 citron.

Faites fondre le beurre et le chocolat. Cassez les oeufs dans un petit récipient, ajoutez-y la moitié de la poudre d’amandes, la farine, le sucre semoule, la crème liquide et le chocolat fondu. Mélangez cette préparation avec une cuillère en bois.

Préchauffez votre four à 200°C.

Saupoudrez le fond de tarte avec le reste de poudre d’amandes et la cassonade. Epluchez les poires et frottez-les avec du jus de citron. Coupez chaque poire en quatre.

Disposez les quartiers de poires en rosace sur le fond de tarte et à l’aide d’une petite louche, garnissez avec l’appareil à chocolat. Mettez cette tarte au four et laissez cuire durant une trentaine de minutes environ.

Christophe Felder rajoute dans sa tarte des oranges et citrons confits, des figues sèches et des pruneaux. Faites à votre convenance, je n’en ai pas mis. J’ai utilisé des poires au sirop maison mais je pense qu’elles dégagent trop de jus pour la pâte (malgré la présence de la poudre d’amandes) donc utilisez des poires fraîches.

Cupcakes à l’Oréo

IMGP8235

Aujourd’hui, je vous propose une recette bien sucrée, effectuée après la sieste, comme il se doit !

Cette recette provient du livre « Les gâteaux et dessert des biscuits culte ». Néanmoins, j’ai bien réduit les quantités de sucre indiquées qui me paraissaient trop importantes dans la mesure où il y a déjà du cacao en poudre sucré. Alors faut pas pousser mémé ! Le but est que ce soit mangeable tout d’même !

La recette contient de la vanille en poudre mais je n’en ai pas mis. Faites à votre convenance.

De plus, contrairement à ce qu’indique la recette, j’ai commencé par le glaçage car il doit rester 1h au frais. Ça laisse largement le temps de faire cuire les gâteaux.

Donc voici la recette modifiée.

Ingrédients : 12 Oréo (ou 6 si vous n’en décorez pas le dessus), 100g de cacao en poudre, 100g de farine, 1 sachet de levure chimique, 4 oeufs, 150g de sucre, 200g de beurre mou, 150g de fromage frais nature type Philadelphia, 50g de sucre glace.

IMGP8224

Glaçage : Mélanger le fromage frais avec le sucre glace à l’aide d’une fourchette. Émietter 3 biscuits et les ajouter au mélange précédent. Le placer dans une poche à douille et réserver au réfrigérateur pendant 1h.

IMGP8226

Préchauffer le four à 180°C. Mélanger le cacao en poudre avec la farine et la levure. Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter alors le beurre mou et bien mélanger, puis incorporer le mélange au cacao en fouettant jusqu’à ce que la texture de la préparation soit homogène.

Concasser grossièrement 3 biscuits au couteau ou les mettre dans un sachet de congélation. Fermer hermétiquement le sachet puis les écraser avec un rouleau à pâtisserie. Ajouter les morceaux de biscuit dans la pâte et mélanger.

IMGP8231

Garnir des moules à cupcakes de pâte aux trois quarts, les enfourner et faites cuire pendant 20 minutes, puis le sortir et les laisser refroidir sur une grille.

Lorsque les petits gâteaux sont bien froids, les décorer de glaçage, ajouter 1/2 biscuit sur chaque cupcake puis servir.

IMGP8238

Et toujours le concours pour gagner la box Envouthé en suivant ce lien clic !

Banofee

IMGP5697

Chose promise, chose due ! Je vous présente Môssieur banofee en personne, un soir d’automne, pendant que la pluie fanfaronne… les rimes résonnent mais je crains de ne pas être assez bonne pour en faire un billet qui cartonne !

Un banofee est en dessert qui se compose de biscuits écrasés pour la base (comme le cheesecake), de confiture de lait, de banane et de chantilly.

« Mangez 5 fruits et légumes par jour » qu’y disent ! ok pas d’problème, vous en voila 3… 3 superbes bananes qui ne menaceront pas de noircir et de finir à la poubelle !… tout comme dans la recette des muffins banane/cannelle.

Pour ce banofee, je n’ai pas utilisé de confiture de lait (puisque j’ai fini le pot la semaine dernière) mais du caramel le caramel d’Isabelle (très honorée) que j’avais ramené du salon cuisinez M6 à Paris.

La recette est tirée du magazine Saveurs n°205 actuellement en kiosque. Ils proposent 5 recettes à base de banane, sucrées et salées, dont celle-ci.

Il vous faudra un moule à charnière, ce sera plus facile pour démouler.

IMGP5700

Ingrédients : 3 bananes, 300g de biscuits sablés au chocolat ou nature (Roudor par exemple), 1 pot de confiture de lait, 80g de beurre salé, 25cl de crème fleurette, 1c à soupe de sucre glace, 100g de chocolat noir

Placez au congélateur les fouets du batteur, et au réfrigérateur, un saladier et la crème fleurette (pour ma part, j’ai tout mis au congélateur sauf le saladier… plus de place ). Faites fondre doucement le beurre dans une casserole. Brisez les biscuits puis mixez-les finement pour les réduire en poudre (je les ai mis dans un sac congélation et les ai écrasé au rouleau). Versez ensuite le beurre fondu et mélangez pour obtenir une pâte. Etalez cette pâte en une couche bien régulière dans le fond du moule à charnière. Tassez-la du bout des doigts puis placez au réfrigérateur au moins 30 min.

Râpez le chocolat en fins copeaux.

Fouettez la crème fleurette en chantilly bien ferme en ajoutant, lorsque la crème commence à épaissir, le sucre glace tamisé.

Etalez la moitié de la confiture de lait sur la pâte. Pelez et coupez les bananes en rondelles puis déposez-les sur la confiture de lait. Versez le reste de confiture de lait, puis couvrez de chantilly bien ferme.

Placez le banofee au réfrigérateur 4h avant de le démouler.

Parsemez-le de fins copeaux de chocolat avant de le servir.

Un coteaux-de-l’aubance est conseillé pour accompagner ce mets… j’vous dis ça j’vous dis rien car je n’y connais rien en vin !… la rime de la fin !

 

 

Crumble de myrtilles

IMG_20130805_114706

Aujourd’hui, mon petit Jojo et moi sommes allés cueillir des myrtilles chez un producteur qui se trouve au Temple… la prière est inutile, c’est la ville qui s’appelle Le Temple. Elle se trouve à une quarantaine de kilomètres de Bordeaux, direction la côte atlantique.

IMG_20130805_102851Après 2km de chemin de terre, nous trouvons (enfin je trouve toute seule parce que le minot dormait derrière !) l’endroit tant convoité.

Bon, là, c’est la fin de la saison, ils sont encore ouverts cette semaine mais pour la semaine prochaine, rien n’est sûr. Et pourtant je peux vous dire que l’endroit regorge encore de myrtilles… des myrtilles « en-veux-tu-en-voila » ! L’info est tardive mais je n’ai appris l’existence de cet endroit que la semaine dernière. D’ailleurs, je n’ai aucune raison de faire de la rétention d’information puisqu’il suffit de dire que l’endroit cache des tas d’araignées et autres insectes, ça et là, et qu’après cette précision, un bon nombre de personnes décident finalement de ne pas y aller… niak niak niak.

IMG_20130805_104153

L’accueil est très agréable, ils fournissent les contenants pour la cueillette mais pensez à apporter vos paniers et cagettes pour transvaser votre butin avant de partir.

Le forfait est de 15€ par personne (Jojo n’a pas payé) et vous y passez le temps que vous voulez, vous pouvez même pique-niquer sur place !

Mon petit gars en a ramassé beaucoup mais je n’en ai pas vu la couleur puisqu’il les mangeait au fur et à mesure ! Remplir son panier était moins important pour lui que de guetter les araignées… il ne la ramenait pas trop… drôle de Spiderman ! J’en ai ramené 2.7 kg, j’aurais pu en ramener plus mais Spiderjojo voulait partir.

IMG_20130805_112218Ça s’appelle DFK (ne pas confondre avec…) et ça se trouve à mi-chemin entre Blagon et Le Temple. Guettez les chemins sur le bord de la route, sinon vous risquez de louper la pancarte indiquant l’entrée. Ils sont ouverts du lundi au vendredi, de 10h à 17h.

IMG_20130805_112230Bien que la myrtille se congèle (clin d’œil à Camille), j’ai fait un smoothie banane-myrtilles dès que je suis rentrée et également un crumble à la myrtille.

Voici la recette du crumble pour 6 personnes : 600g de myrtilles, 50g de farine, 50g de beurre, 50g de sucre de canne, 75g de flocons d’avoine fins, sel, cannelle

Lavez les myrtilles, laissez égoutter et disposez-les au fond d’un plat allant au four (ou dans des cassolettes individuelles).

Versez la farine dans un saladier. Ajoutez le beurre mou, le sucre, les flocons, le sel et la cannelle et malaxez le tout avec les mains afin d’obtenir des miettes plus ou moins grosses.

Répartir ce mélange régulièrement et sans tasser sur les myrtilles. Faire cuire pendant 20 minutes dans un four préchauffé à 180°C. Arrosez d’un tout petit peu d’eau et faites cuire encore 10 minutes. Servez le crumble tiède, éventuellement accompagné de crème chantilly ou de glace à la vanille.

IMGP5186

Tartelettes frangipane / confiture de framboises

IMGP4283

Avis à la population : ce dessert est une tchuerie ! J’avoue ce n’est pas un joli mot mais nom d’une pipe, ça vaut l’détour !

C’est une recette issue du dernier livre de Jamie Oliver « 30 minutes chrono » (oui encore lui… quel homme…). 270 pages de recettes, détaillées en menu. Selon Jamie, chaque menu doit vous prendre 30 minutes de préparation et de cuisson… pas plus ! Bon moi je mets toujours plus de temps que ce qu’annoncent les livres, j’ai une petite cuisine et surtout, je ne suis pas organisée pour deux sous. Et en plus aujourd’hui, j’ai fait la pâte brisée moi-même (J.O. préconise d’utiliser de la pâte toute prête pour gagner du temps) et j’avais un petit homme dans les pattes (à tarte !). Donc j’ai mis plus de temps que ce qu’indique Jamie.

La recette préconise d’utiliser de la confiture de framboises mais j’ai déjà essayé avec de la confiture de lait et ça fonctionne très bien aussi. Faites à votre goût.

IMGP4274

Voici les ingrédients : 6 petits fonds de tartelettes en pâte brisée (la recette de la pâte brisée est ici mais il vous en restera), 1 œuf, 100g de poudre d’amandes, 100g de beurre, 90g de sucre roux, 1 orange, 1 c à soupe d’extrait de vanille (ou de la vanille en poudre), la moitié d’un pot de confiture de framboises, 25 cl de crème fraiche pour servir.

Mettez les 6 fonds de tartelettes dans des moules à tartelettes. Préparez la frangipane en cassant l’œuf dans un bol et en ajoutant 100g de poudre d’amandes, 100g de beurre (que j’ai coupé en petits morceaux) et 90g de sucre roux. Râpez dessus le zeste de 1/2 orange et ajoutez 1 c à soupe d’extrait de vanille (j’ai utilisé de la vanille en poudre). Mélangez le tout.

Mettez 2 petites cuillères de confiture dans chaque fond de tartelette et couvrez avec 2 petites cuillères à café de frangipane.

Positionnez les moules au milieu du four et faites cuire 18 minutes.

Quand les tartelettes sont dorées et cuites, éteignez le four et sortez-les. Servez-les tièdes, avec une cuillerée de crème fraiche.

 

Merci pour vos commentaires. Ils font vivre le blog 🙂