Cheesecake marbré au thé matcha

IMGP5459

Le petit nouveau de Cléa est arrivé. Comment ? Tu ne connais pas Cléa ?

Voici son blog – Voilà ses livres (ne cherche pas à me piéger, je les ai tous… ou presque !)

Les présentations sont faites mais du coup, tu as dû louper cet article sur les crêpes, et celui là sur des petits encas salés. Voila, je sens bien que tu vas déjà mieux 🙂

Je disais donc que le petit nouveau de Cléa était sorti. Il référence une quarantaine de recettes au thé matcha, le célèbre thé japonais. Je me suis procuré ce livre chez Nature et découvertes (de même que le petit service à thé que tu peux voir sur la photo et un thé blanc, un des meilleurs thés que j’ai eu l’occasion de boire). Tu pourras trouver du thé matcha dans n’importe quel magasin bio qui se respecte.

A la première lecture de ce livre, j’ai tout de suite repéré ce cheesecake marbré au thé matcha. Il ne s’agit pas d’un cheesecake de type new-yorkais, avec la base sablée. Celui-ci est entièrement fait de fromage frais. Cléa utilise de la faisselle de brebis, j’ai pris ce que j’avais dans le frigo, de la ricotta, ça passe très bien. Dans la recette, il faut mettre 2 cuillères à café de thé mais je n’en ai mis qu’une de peur que le goût soit trop prononcé. Mais, après dégustation, je me rends compte que j’aurais pu en mettre 2. Au final, c’est un dessert délicieux, frais, léger et aérien qui passe très bien. Tellement bien qu’on en reprend une part avec une aisance qui défie toutes les lois des régimes.

IMGP5461

Les ingrédients pour 6 personnes (1 moule à manqué) : 250g de ricotta, 50ml de lait (de votre choix… oui je reprends le vouvoiement), 80g de sucre blond, 3 œufs, 30g de maïzena, 1 c à soupe de jus de citron, 1/2 c à café de vanille en poudre, 2 c à café de thé matcha

Préchauffer le four à 170°C. Battre la ricotta avec le lait. Ajouter le sucre, les jaunes d’œufs, la fécule, le jus de citron et la vanille. Monter les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel. Ajouter délicatement les blancs battus à la préparation. Verser la moitié de la préparation dans un autre récipient et y incorporer délicatement le thé matcha (que j’ai tamisé pour ma part). Chemiser un moule de 20cm de diamètre de papier cuisson. Verser les deux préparations à l’intérieur en alternant les cuillerées de chacune. Placer au four en prenant garde à ne pas trop faire bouger la préparation. Enfourner pour 30 minutes. Laisser tiédir avant de démouler. Servir frais.

Le conseil de Cléa : On peut ajouter un coulis de framboises pour la dégustation.

Mon conseil : Si vous n’êtes pas « thé matcha » (il y a peu de chance pour que vous ayez lu cet article) vous pouvez le remplacer par du chocolat en poudre tamisé (tout le monde y aura pensé mais j’me permets).

Miniclafoutis au maïs-oignons-lardons et cake au pesto-pignons-chorizo

Samedi soir, je recevais. Mais quand je vous dis que je recevais, JE RECEVAIS (dans tous les sens du terme) ! Il y avait 11 personnes dans mon salon à l’occasion de mon anniversaire qui avait été décalé suite à une mauvaise angine qui m’empêchait de parler (tu rends compte ?) !

Donc je recevais du monde et je recevais des cadeaux 😉

Pour l’occasion, je m’étais lancée dans la confection de nombreuses petites choses dont des miniclafoutis au maïs et un cake au pesto. Ces recettes ont été piochées dans le livre de Cléa « Veggie« … (Tiens, ça me fait penser que j’avais eu ce livre à l’occasion de mon anniversaire… l’année dernière !). Et après avoir fini les recettes je disais « Merci Cléa ». Ma fillotte me demandait « Pourquoi tu dis merci Cléa ? » Et je répondais « C’est celle qui a écrit le livre, en réalité elle s’appelle Claire mais elle a passé un long séjour au Japon et les japonais ne savent pas dire <Claire>. Ils prononcent <Clea> »… petite histoire qui l’a faite sourire… ma fillotte… pas Clea… quoique… Bref !

Alors vos petits cerveaux se disent (« petits » façon de parler, que personne ne se vexe !« Veggie ? Avec des lardons et du chorizo ? Elle se moque de nous ? » ! Ne criez pas au scandale ! J’ai modifié les recettes pour que ça fasse un peu moins… enfin un peu plus… carnivore ! Et bien permettez-moi de vous dire que ça a fait son petit effet. Voyez par vous-même :

Miniclafoutis au maïs, oignons, lardons

1 petite boite de maïs (140g egoutté), 2 oeufs, 100 ml de crème liquide, 150g de lardons, 15g de fécule de maïs (maïzena), 150g de purée d’amande (ou 1 yaourt de brebis ou 150g de tofu soyeux), 1 gros oignon, 1c à soupe d’huile d’olive

Faites dorer les lardons à la poêle. Rincez et égouttez les grains de maïs. Battez les oeufs avec la crème. Incorporez la fécule de maïs et la purée d’amande. Salez et mélangez bien. Ajoutez le maïs égoutté et les lardons. Pelez et émincez les oignons. Faites chauffer l’huile dans une poêle et faites caraméliser les oignons pendant 5 minutes environ. Incorporez dans l’appareil à clafoutis (à cette étape, Cléa ajoute du gingembre fraîchement râpé). Versez l’appareil dans les moules à muffins (moules à financiers pour moi). Faites cuire au four pendant 25 min environ. Servez tiède ou froid.

Cake au pesto, pignons de pin et chorizo

180g de farine, 3c à café de levure, 3 oeufs, 100 ml de lait, 80g de pesto, 2 petites poignées de pignons

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez la farine et la levure dans un saladier, salez. Incorporez petit à petit les oeufs et le lait puis le pesto et les pignons. Mélangez bien. Versez dans un moule à cake et faire cuire au four pendant 40 minutes environ. Laissez complètement refroidir avant de démouler.