Cheesecake new yorkais

14317361_10210592553040879_3940669608535786628_n

Ne cherchez pas plus loin, le meilleur cheesecake est ici ! Et j’en ai goûté des cheesecake ! Quand je dis que c’est le meilleur, je veux dire qu’il n’est pas écoeurant. On le termine facilement 🙂

Cette recette m’a été donnée par ma copine Cristine et je vous la transmets à mon tour avec son aimable autorisation 🙂

Il est important d’utiliser un moule à charnière pour faciliter le démoulage. J’ai fait remonter la pâte aux speculoos écrasés sur le bord du moule mais libre à vous de la laisser tassée au fond du moule.

Quand vous faites un cheesecake, il peut vous arriver de vous retrouver avec des craquelures sur le gâteau. Pour avoir les secrets d’un cheesecake sans craquelure, vous pouvez suivre ce lien. Testé et approuvé 🙂

Pour la déco aux figues et myrtilles, l’inspiration vient de Pinterest, d’un site étranger dont je n’ai pas reconnu la langue 🙂

14322605_10210592550800823_4937309035311097235_n

Voici la recette :

2 paquets de speculoos, 80g de beurre fondu, 3 c à soupe de maïzena, 600g de Philadelphia, 250g de ricotta, 250g de caprice des anges, 1 gousse de vanille, 3 oeufs, 130g de sucre, 250ml de crème fraîche épaisse, gingembre frais ou en poudre

Mixez les speculoos avec le beurre fondu et le gingembre. Garnissez le moule d’une feuille de papier sulfurisé (je ne l’ai pas fait, j’ai beurré le moule). Mettez la pâte de speculoos dans le fond du moule en tassant bien. Faire cuire 10 minutes à 180°C dans un four chaud. Laissez refroidir.

14317540_10210592565921201_372905788442389355_n

Fouettez les fromages, la maïzena, le sucre, la vanille et la crème fraiche. Ajoutez les oeufs, mélangez de nouveau (mais pas trop longtemps) et versez sur le fond de pâte aux speculoos.

Cuire 40 minutes. Couvrez de papier alu s’il colore trop vite.

14344319_10210592555440939_375538960121453949_n

Eteignez le four et laissez un peu refroidir dans le four éteint (pour éviter les fameuses craquelures).

 

Cheesecake marbré au thé matcha

IMGP5459

Le petit nouveau de Cléa est arrivé. Comment ? Tu ne connais pas Cléa ?

Voici son blog – Voilà ses livres (ne cherche pas à me piéger, je les ai tous… ou presque !)

Les présentations sont faites mais du coup, tu as dû louper cet article sur les crêpes, et celui là sur des petits encas salés. Voila, je sens bien que tu vas déjà mieux 🙂

Je disais donc que le petit nouveau de Cléa était sorti. Il référence une quarantaine de recettes au thé matcha, le célèbre thé japonais. Je me suis procuré ce livre chez Nature et découvertes (de même que le petit service à thé que tu peux voir sur la photo et un thé blanc, un des meilleurs thés que j’ai eu l’occasion de boire). Tu pourras trouver du thé matcha dans n’importe quel magasin bio qui se respecte.

A la première lecture de ce livre, j’ai tout de suite repéré ce cheesecake marbré au thé matcha. Il ne s’agit pas d’un cheesecake de type new-yorkais, avec la base sablée. Celui-ci est entièrement fait de fromage frais. Cléa utilise de la faisselle de brebis, j’ai pris ce que j’avais dans le frigo, de la ricotta, ça passe très bien. Dans la recette, il faut mettre 2 cuillères à café de thé mais je n’en ai mis qu’une de peur que le goût soit trop prononcé. Mais, après dégustation, je me rends compte que j’aurais pu en mettre 2. Au final, c’est un dessert délicieux, frais, léger et aérien qui passe très bien. Tellement bien qu’on en reprend une part avec une aisance qui défie toutes les lois des régimes.

IMGP5461

Les ingrédients pour 6 personnes (1 moule à manqué) : 250g de ricotta, 50ml de lait (de votre choix… oui je reprends le vouvoiement), 80g de sucre blond, 3 œufs, 30g de maïzena, 1 c à soupe de jus de citron, 1/2 c à café de vanille en poudre, 2 c à café de thé matcha

Préchauffer le four à 170°C. Battre la ricotta avec le lait. Ajouter le sucre, les jaunes d’œufs, la fécule, le jus de citron et la vanille. Monter les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel. Ajouter délicatement les blancs battus à la préparation. Verser la moitié de la préparation dans un autre récipient et y incorporer délicatement le thé matcha (que j’ai tamisé pour ma part). Chemiser un moule de 20cm de diamètre de papier cuisson. Verser les deux préparations à l’intérieur en alternant les cuillerées de chacune. Placer au four en prenant garde à ne pas trop faire bouger la préparation. Enfourner pour 30 minutes. Laisser tiédir avant de démouler. Servir frais.

Le conseil de Cléa : On peut ajouter un coulis de framboises pour la dégustation.

Mon conseil : Si vous n’êtes pas « thé matcha » (il y a peu de chance pour que vous ayez lu cet article) vous pouvez le remplacer par du chocolat en poudre tamisé (tout le monde y aura pensé mais j’me permets).