Banana bread

IMGP9450

Le banana bread… « Le grand rédempteur des bananes immangeables » (Le répertoire des saveurs de Niki Segnit)

Je me soupçonne de n’acheter des bananes que dans le but de les faire noircir et de dire « rhoo les bananes vont se perdre, je vais faire un banana bread ! »…

C’est la deuxième fois que je fais celui-ci. C’est une valeur sûre. Il peut se manger au petit déjeuner ou au goûter. Il contient de la cannelle mais vous pouvez vous en passer si ce n’est pas votre truc. Idem pour les pépites de chocolat mais il sera plus attractif avec ! Si vous êtes joueur, vous pouvez remplacer les pépites par des cacahuètes non salées et/ou remplacer la cannelle par du café en poudre.

Cette recette est issue du livre de Marc Grossman « New York, les recettes cultes ». Je vous ai déjà parlé de Marc Grossman ici (gâteau mousse au chocolat), ici (muffins à la myrtille) et là (muffins banane cannelle). Une valeur sûre j’vous dis !

IMGP9448

Voici la recette (préparation 20 minutes, cuisson 55 minutes)

Ingrédients secs : 210g de farine, 1.5 c à café de levure, 1 c à café de cannelle, 1 c à café d’extrait de vanille.

Ingrédients liquides : 65g de sucre brun, 5 c à soupe d’huile de tournesol, 2 oeufs, 175g de crème fraîche épaisse.

Garniture : 165g de banane, coupée en petits dés ou écrasée avec une fourchette (soit 1 banane et demie) – 110g de chocolat coupé en petits morceaux

Préchauffer le four à 180°C (four à chaleur tournante). Beurrer et fariner le moule.

Mélanger les ingrédients secs, battre les ingrédients liquides. Incorporez la banane à la préparation liquide et le chocolat à la préparation sèche.

Amalgamer les deux préparations sans trop travailler la pâte.

Remplir le moule de pâte au trois quarts de la hauteur. Enfourner pendant 45 minutes. Recouvrir d’un papier d’aluminium et poursuivre la cuisson encore 10 minutes.

Laisser refroidir avant de servir.

Vous pouvez aussi utiliser des moules à muffins. Dans ce cas là, réduisez le temps de cuisson à 25 minutes.

IMGP9449

Cake au chocolat noir aux épices et au miel

Chers amis, voici un cake que je place dans mon top 5 de mes gâteaux préférés (parmi ceux que je fais). Il est un peu magique : il réchauffe le corps et le coeur ! Il réchauffe le corps grâce aux épices et notamment aux petits morceaux de gingembre confit (j’en profite pour préciser que la réputation chaude du gingembre vient uniquement du fait que c’est une épice qui réchauffe. Il stimule également les systèmes nerveux et digestif), et il réchauffe le coeur grâce au chocolat, pour peu que vous utilisiez du bon chocolat !

Je l’ai fait plusieurs fois et à chaque fois c’est le ravissement des papilles !

Vous voici la recette tirée du magazine Régal n°43 de novembre 2011.

175g de chocolat noir, 175g de sucre, 125g de beurre, 175g de farine, 4 oeufs, 2c à café de levure, 2c à soupe de miel, 125 g de gingembre confit, épices pour pain d’épices (ou 2 pincées de vanille, 2 d’anis étoilé, 2 de quatre épices et 2 de girofle)

Allumez le four sur th. 5 (150°C). Beurrez un moule à cake de 24 cm.

Coupez le gingembre en petits dés. Mettez-les dans un bol avec 1c à soupe de farine (pour bien les enrober, de cette façon, ils ne tomberont pas au fond du moule). Versez 175 g de farine, la levure et toutes les épices dans un saladier. Mélangez.

Cassez le chocolat en morceaux, faites-les fondre au bain-marie (pas de micro-ondes chez moi !). Lissez le mélange, incorporez le beurre en mélangeant puis le miel.

Cassez les oeufs dans une terrine, versez le sucre, fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le chocolat fondu et fouettez encore quelques secondes afin de bien l’incorporer.

Ajoutez le mélange farine-épices, puis les dés de gingembre. Mélangez délicatement et versez la pâte dans le moule.

Glissez au four et laissez cuire 40 à 45 min, jusqu’à ce que le cake soit gonflé et doré. Retirez du four, laissez reposer 10 min puis démoulez.

Laissez complètement refroidir avant de servir.