Banana bread

IMGP9450

Le banana bread… « Le grand rédempteur des bananes immangeables » (Le répertoire des saveurs de Niki Segnit)

Je me soupçonne de n’acheter des bananes que dans le but de les faire noircir et de dire « rhoo les bananes vont se perdre, je vais faire un banana bread ! »…

C’est la deuxième fois que je fais celui-ci. C’est une valeur sûre. Il peut se manger au petit déjeuner ou au goûter. Il contient de la cannelle mais vous pouvez vous en passer si ce n’est pas votre truc. Idem pour les pépites de chocolat mais il sera plus attractif avec ! Si vous êtes joueur, vous pouvez remplacer les pépites par des cacahuètes non salées et/ou remplacer la cannelle par du café en poudre.

Cette recette est issue du livre de Marc Grossman « New York, les recettes cultes ». Je vous ai déjà parlé de Marc Grossman ici (gâteau mousse au chocolat), ici (muffins à la myrtille) et là (muffins banane cannelle). Une valeur sûre j’vous dis !

IMGP9448

Voici la recette (préparation 20 minutes, cuisson 55 minutes)

Ingrédients secs : 210g de farine, 1.5 c à café de levure, 1 c à café de cannelle, 1 c à café d’extrait de vanille.

Ingrédients liquides : 65g de sucre brun, 5 c à soupe d’huile de tournesol, 2 oeufs, 175g de crème fraîche épaisse.

Garniture : 165g de banane, coupée en petits dés ou écrasée avec une fourchette (soit 1 banane et demie) – 110g de chocolat coupé en petits morceaux

Préchauffer le four à 180°C (four à chaleur tournante). Beurrer et fariner le moule.

Mélanger les ingrédients secs, battre les ingrédients liquides. Incorporez la banane à la préparation liquide et le chocolat à la préparation sèche.

Amalgamer les deux préparations sans trop travailler la pâte.

Remplir le moule de pâte au trois quarts de la hauteur. Enfourner pendant 45 minutes. Recouvrir d’un papier d’aluminium et poursuivre la cuisson encore 10 minutes.

Laisser refroidir avant de servir.

Vous pouvez aussi utiliser des moules à muffins. Dans ce cas là, réduisez le temps de cuisson à 25 minutes.

IMGP9449

Salade de pois chiches au boudin

IMGP9208

Vous aimez les pois chiches ? Vous aimez le boudin ?… Je demande parce qu’entre ceux qui n’aiment pas les pois chiches et ceux qui n’aiment pas le boudin, j’ai perdu la moitié de mes lecteurs !… Donc si je compte bien, il reste 2 personnes !

Je vous avais déjà parlé d’une recette aux pois chiches ici (clic).

Je vous propose ce soir une recette super simple et rapide, pour peu que vous utilisiez des pois chiches en boîte. Sinon, il vous faudra compter 12h pour le trempage des pois chiches secs et 1 heure de cuisson.

Cette recette est tirée du magazine Saveurs n°221 dans le cadre d’un article sur le canal du Midi. Le magazine précise que c’est une recette du restaurant Comptoir Nature au Somail.

IMGP9213

Pour 4 personnes, il faut compter : 300g de pois chiches, 400g de boudin noir, 100g de pignons de pin, du thym, du laurier, de l’huile d’olive, du sel (j’ai zappé les 3 derniers ingrédients, le boudin est assez salé et je n’avais pas de laurier. Qu’importe, c’était très bon)

Faites tremper les pois chiches pendant 12h dans un grand saladier d’eau froide.

Rincez les pois chiches à l’eau claire, mettez-les dans une grande casserole d’eau froide avec le thym et le laurier. Portez à ébullition, ajoutez 1 pincée de sel et cuisez pendant une bonne heure. Égouttez les pois chiches et laissez-les tiédir.

Enlevez la peau du boudin et coupez-le en petits morceaux. Faites griller ces morceaux dans une poêle à sec également pendant 5 minutes.

Répartissez les pois chiches tièdes dans 4 assiettes. Ajoutez le boudin grillé chaud et les pignons. Arrosez chaque assiette d’un filet d’huile d’olive et servez aussitôt.

Accord mets-vin => Fronsac rouge

Saumon en crumble d’olive, sésame et pignons

IMGP9150

Les vacances sont propices aux expériences en cuisine. J’avoue qu’il m’a fallu attendre la troisième semaine de vacances pour avoir envie de cuisiner mais ça valait le coup d’attendre. Cette semaine, je m’éclate ! J’ai sélectionné plusieurs recettes à tester dans les magazines Régal et Saveurs et en avant Guingamp !

J’ai testé cette recette de poisson du magazine Saveurs actuellement en kiosques. Tout est dans le titre. C’est rapide et facile, voyez par vous-mêmes  : 10 minutes de préparation, 15 minutes de cuisson.

IMGP9152

Ingrédients : 600g de saumon, 80g d’olives noires, 100g de beurre doux mou, 50g de pain dur mixé ou de chapelure, 80g de pignons de pin, 80g de graines de sésame

Préchauffez le four à 210°C (th 7). Hachez les olives grossièrement. Mélangez tous les ingrédients du crumble en les écrasant à l’aide d’une fourchette ou en les mixant.

Déposez le saumon sur une feuille de papier cuisson et répartissez le crumble dessus.

Enfournez 15 ou 20 minutes selon la taille du saumon.

Servez chaud ou froid. J’ai accompagné de riz blanc.

Saveurs conseille de boire cela avec un rosé du Languedoc.

Le lendemain, j’ai coupé les restes en petits morceaux et j’ai tout mélangé.

IMGP9154

Brochette de pastèque grillée au romarin

IMGP9148

Voici un dessert, facile, rapide et fort en goût proposé par le magazine Régal de cet été.

Il s’agit de pastèque marinée et rôtie. Vous préférerez peut-être la version froide mais no problem, vous pouvez utilisez cette marinade à froid. Mais je vous préviens, vous risquez de devenir accro !

Pas de blabla ni de chichi, je vous donne la recette illico presto !

Pour 6 personnes

6 tranches de pastèque, 10 cl d’huile d’olive, 6c à soupe de miel liquide, 2c à soupe de cardamome blanche, 1c à café d’extrait de vanille (j’ai utilisé une gousse de vanille), 12 brins de romarin

IMGP9147

Coupez la pastèque en quartiers, épépinez-la si besoin. Retirez les feuilles sur les deux tiers des branches de romarin. Hachez finement les feuilles retirées.

Dans une petite casserole, faites chauffer le miel avec l’huile d’olive, les feuilles hachées de romarin, la vanille et les gousses de cardamome concassées.

Enfilez les quartiers de pastèque sur les branches de romarin, déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Arrosez-les de la sauce au miel et laissez mariner 30 minutes.

Au bout de ce temps, allumez le four à 180°C (th.6). Enfournez les brochettes de pastèque et faites-les rôtir 10 minutes.

Libre à vous de servir avec une boule de glace à la vanille.

IMGP9145

Ciambellas à la ricotta

IMGP9130

Me revoilà. Une recette par mois… j’avoue me la couler douce…

Je teste toujours de nouvelles recettes. Parfois, elles ratent parfois elles sont très réussies. En revanche, mes photos sont souvent mauvaises et c’est la raison pour laquelle je ne publie pas aussi souvent que je le souhaiterais.

Bref, aujourd’hui je ne pouvais faire autrement que de publier cette merveilleuse recette de gâteaux pour le goûter. J’ai trouvé la recette dans un petit livret joint au magazine Régal « l’Italie dans votre assiette ». Attention les allergiques, ils contiennent du lactose, du gluten et du miel.

Quand j’ai vu qu’il y avait 300g de sucre, j’ai diminué la dose à 250g. Je pensais que c’était too much mais finalement, la prochaine fois, je mettrai les 300g.

Ce n’est pas forcément la recette officielle (si toutefois il y en a une). La recette de Mercotte est totalement différente !

IMGP9128

Les enfants ont beaucoup aimé. Voici la recette :

300g de farine, 3 oeufs, 250g de ricotta (1 pot), 300g de sucre semoule, 1c à soupe de miel, 1 sachet de sucre vanillé, 1 sachet de levure chimique, 50g d’amandes effilées, 1c à soupe d’eau de fleur d’oranger, sucre glace, beurre et farine pour les moules

IMGP9127

Dans une jatte, fouettez les oeufs avec le sucre en poudre pour obtenir une préparation mousseuse. Ajoutez la ricotta, le sucre vanillé et le miel et fouettez vigoureusement (j’ai fait tout cela au robot, il faut bien le rentabiliser le bougre !)

Tamisez ensemble la farine et la levure chimique, incorporez-les au mélange précédent sans faire de grumeaux (mais en général, quand on se casse les pieds à tamiser c’est bien pour éviter les grumeaux !). Délayez avec l’eau de fleur d’oranger, puis incorporez les amandes effilées.

Préchauffez le four à 180°C (th.6). Beurrez et farinez 6 moules à mini savarins (ou mini kouglofs), puis répartissez-y la pâte.

Enfournez pour 25 min environ, puis démoulez et laissez refroidir sur une grille ou une assiette. Poudrez de sucre glace avant de servir (et vous verrez les étoiles dans les yeux des cobayes :-))

IMGP9129

Gâteau au chocolat

IMGP9108

J’ai testé un nouveau gâteau au chocolat. Je ne comptais pas vous en faire part (sauf si vous en voulez une… part…) mais je l’ai fait goûter à ma collègue qui m’a demandé la recette. C’est une très bonne occasion pour vous la faire découvrir aussi.

La recette est tirée du livre de Katie Quinn Davies. Il est bien épais, les recettes sont simples et je l’ai testé à plusieurs reprises, c’est elle qui a fait les photos du livre. Voici son blog (clic).

Ce gâteau ne contient pas un poil de farine mais il n’est pas sans gluten pour autant puisqu’il contient des boudoirs émiettés. La farine est remplacée par de la poudre d’amandes et on en sent bien le goût. La recette contient également du mascarpone et de la liqueur de noisette mais je n’en ai pas mis. J’ai parfumé ce gâteau avec de la fève tonka.

IMGP9107

Voici la recette :

Ingrédients : 6 boudoirs broyés, 300g de chocolat noir, 150g de beurre ramolli, 165g de sucre semoule, 4 oeufs, 155g de poudre d’amandes, 150g de mascarpone, 3 c à soupe de liqueur de noisette (remplacée ici par de la fève tonka).

Préchauffez le four à 180°C (th 6). Graissez et chemisez un moule à manqué de 22cm de diamètre. Tapissez la base du moule avec 1 cà soupe de boudoirs écrasés.

Faites fondre le chocolat au bain-marie en remuant de temps en temps. Réservez-le.

Fouettez le beurre et le sucre jusqu’à obtention d’une crème légère, puis incorporez les oeufs un à un, en mélangeant à chaque fois entre chaque ajout (ne vous inquiétez pas si le mélange ressemble à des oeufs brouillés). Ajoutez le reste des boudoirs, la poudre d’amandes, le chocolat fondu, le mascarpone et le parfum choisi. Mélangez bien.

Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 55 à 65 minutes de cuisson, jusqu’à ce qu’une croûte se forme au sommet du gâteau et que les bords soient fermes (la lame d’un couteau doit en ressortir propre). Ne le faites pas cuire trop longtemps, le coeur du gâteau doit rester légèrement humide.

Dans le cas de mon gâteau, j’ai du éteindre le four à environ 35 min car j’avais un rendez-vous mais j’ai laissé le gâteau dans le four et il a continué de cuire un peu. La texture est quand même agréable, je n’ai pas rajouté de cuisson en revenant.

Saupoudrez le gâteau refroidi de sucre glace si vous le souhaitez, vous pouvez le parsemer de copeaux de chocolat et servir avec de la crème fraîche.

ENJOY !

Salade verte (mais pas que…)

Le printemps revient avec les hirondelles, le pollen ses salades en tout genre.

Le nouveau magazine Zeste nous en propose 5, tirées du livre « Un festin de nature » d’Erin Gleeson. Le magazine Flow parle également de ce livre. Inutile de vous dire ce que sera mon prochain achat 😉

IMGP9006

Crédit photo E.Gleeson elle-même http://www.eringleeson.com

J’ai testé la salade verte, dont tous les ingrédients sont… verts ! J’ai fait ma rebelle et j’ai ajouté de la feta… because être tout vert en ce moment ne porte pas bonheur #cetelem #polnareff #bnp #voilavoila #elleestcontenteelleafaitsablague

Ingrédients : 1 concombre, 1 poire williams, 2 branches de céleri, 1 petit avocat bien mûr, 140g d’edamame surgelés (j’ai remplacé par des petits pois surgelés bien qu’il y ait des fèves d’edamame chez Picard), 30g de pistaches non salées, 2 oignons botte, 1/2 bouquet de basilic (j’ai pris du persil de mon balcon). J’ai ajouté également du coeur de laitue. Vinaigrette : 1 citron vert, 5cl d’huile d’olive, sel poivre à votre convenance

IMGP8996

Faites décongeler et cuire les les haricots edamame. Ecossez-les.

Nettoyez et émincez le céleri, coupez en dés la poire et l’avocat. Lavez et coupez le concombre en 4 dans la longueur, puis émincez-le.

Concassez grossièrement les pistaches, pelez et émincez les oignons. Effeuillez et ciselez le basilic.

Réunissez tous les ingrédients dans un saladier.

Préparez la vinaigrette et versez-la sur la salade, mélangez bien et répartissez dans des assiettes. Dégustez sans attendre.

IMGP8997