Salade de pommes de terre/petits pois/oeufs/parmesan

IMGP9531

Je profite de ce billet pour vous présenter à mon tour mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Amour, gloire ,beauté et bonne bouffe 🙂

Aujourd’hui, je vous présente une recette de Yotam Ottolenghi. Ce nom vous dit peut-être quelque chose. Il a écrit plusieurs livres et est propriétaire d’un restaurant à Londres.

Je me suis offert son livre PLENTY, qui est un livre de cuisine végétarienne bien qu’il ne le soit pas… végétarien. Ce genre de livre est très utile quand on n’a pas d’idée d’accompagnement et qu’on souhaite sortir des habituelles pâtes 🙂

IMGP9533

Vous voyez, j’ai prévu de le tester encore, encore et encore donc je vous reparlerai de lui à coup sûr ! 🙂

Ce soir, j’ai donc testé une recette toute simple mais efficace : une salade de pommes de terre originale accompagnée d’une sauce de type pesto mais sans basilic. Yotam Ottolenghi a choisi des pommes de terre dites « royales » mais les miennes ne l’étaient pas… Nous sommes en France donc elles étaient… présidentielles ! Hahaha ! Une dernière chose, il utilise des oeufs de caille mais j’ai pris des oeufs de poule.

IMGP9534

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) : 15 oeufs de caille, 150g de petits pois écossés (frais ou surgelés), 800g de pommes de terre, 20g de feuilles de persil, 60g de pignons de pin, 60g de parmesan râpé, 2 gousses d’ail écrasées, 20cl d’huile d’olive, 1/2 cà café de vinaigre de vin blanc, 1 bouquet d’oseille (ou de menthe) finement ciselé (sans les tiges)

Mettez les oeufs de caille dans une casserole, couvrez-les d’eau froide et portez à ébullition. Laissez-les cuire entre 30s (pour des oeufs mollets) et 2 min (pour des oeufs durs). Rafraîchissez-les dans de l’eau froide, puis écalez-les.

Faites blanchir les petits pois pendant 30s dans de l’eau bouillante, puis  égouttez-les et rafraîchissez-les. Réservez.

Faites cuire les pommes de terre de 15 à 20 min dans de l’eau bouillante, jusqu’à ce qu’elles soient tendres sans se déliter.

Pendant que les pommes de terre cuisent, mettez le basilic, le persil, les pignons, le parmesan et l’ail dans le bol d’un robot, et mixez pour obtenir une pâte homogène. Versez en filet fin 20cl d’huile d’olive, sans cesser de mixer : la sauce doit être onctueuse. Versez-la dans un grand saladier.

Égouttez les pommes de terre, puis coupez-les rapidement en deux (attention à ne pas vous brûler) et ajoutez-les dans le saladier : elles absorbent mieux les saveurs quand elles sont chaudes. Incorporez tout de suite le vinaigre, l’oseille et les petits pois. Mélangez bien sans craindre d’écraser légèrement les pommes de terre (la sauce sera encore meilleure, avec des saveurs bien mélangées !). Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Coupez les oeufs en deux avant de les incorporer délicatement à la salade de pommes de terre. Parsemez de persil ciselé.

IMGP9531

Publicités

Panais sauté aux poires, noix et cresson

IMGP8902

Aujourd’hui, je vous propose un accompagnement aux multiples saveurs qui se marient bien ensemble. Il s’agit d’une petite poêlée de panais, ce légume d’hiver au goût de châtaigne. J’ai ajouté en fin de cuisson de la poire et de la noix et l’ai servi sur du cresson. Comme diraient les grands chefs : méli mélo poire/panais sur lit de cresson ! 🙂

Ingrédients : 5-6 panais selon la taille, 1 poire, quelques noix, du cresson, huile d’olive, sel et c’est tout !

Epluchez et coupez les panais en petits morceaux. Faites chauffer de l’huile d’olive dans une poêle et faites poêler les panais quelques minutes en remuant.

Recouvrez d’eau et laissez mijoter jusqu’à ce que les morceaux soient tendres.

Pendant ce temps, épluchez la poire et coupez la en petits morceaux. lavez et faites la salade de cresson que vous assaisonnerez à votre goût.

A la fin de la cuisson, ajoutez la poire et les morceaux de noix décortiquées. Remuez et laissez cuire encore 5 minutes. C’est prêt !

Présentez les légumes sur le cresson. J’adore ! Nous avons mangé cette poêlée avec du sauté de veau épicé.

IMGP8901

Pommes de terre et pois chiches au lait de coco et aux épices

IMGP8873

Voici un accompagnement indien facile à faire et ma foi très bon.

La recette est tirée du livre « Envie de cuisine indienne ». C’est la seule recette du livre à avoir été testée et je la fais de temps en temps, pour changer un peu. Les enfants apprécient. Je l’ai faite ce soir pour accompagner de l’agneau qui est ma viande favorite.

Ingrédients : 275g de pommes de terre coupées en dés, 250 ml d’eau chaude, 400g de pois chiches en boite égouttés et rincés, 250 ml de lait de coco en boite, sel, huile d’olive, 4 grosses gousses d’ail, finement hachées, coriandre en poudre, curcuma en poudre, piment en poudre, jus d’1/2 citron.

Mettre les pommes de terre dans une casserole, les couvrir d’eau chaude et porter à ébullition. Réduire le feu au minimum, couvrir et cuire 6 à 7 minutes voire plus, jusqu’à ce que les pommes de terre soient al dente. Ajouter les pois chiches et cuire 3 à 4 minutes sans couvrir,  jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Ajoutez le lait de coco et le sel et porter au point de frémissement.

Pendant ce temps, chauffer l’huile dans une petite casserole à feu doux, ajouter l’ail et le cuire en remuant souvent jusqu’à ce qu’il commence à dorer. Ajouter la coriandre, le curcuma et la poudre de piment et faire revenir 25 à 30 secondes sans cesser de remuer.

Incorporer l’huile aromatisée au mélange à base de pommes de terre, ajouter le jus de citron et retirer la casserole du feu. Servir immédiatement, accompagné de pain indien (j’avais des papadum en stock, c’était l’occasion de les utiliser :-))

Poêlée aux 2 pommes et aux olives vertes

IMGP8693

Qui n’a jamais entendu la célèbre phrase philosophique de Socrate « Ce mois-ci on va bouffer des patates, chérie ! » ?

Oui mais il y a patates et patates ! Certains en ont même écrit des livres ! Même la plus banale des pommes de terre bouillies peut faire vibrer de bonheur si elle est recouverte de fromage à raclette !

Ce soir j’ai fait des patates… des pommes de terre poêlées, cuites à l’huile d’olive avec de l’ail, de l’oignon et des olives vertes. Si j’avais eu des cacahuètes, j’en aurais parsemé à la fin de la cuisson pour ajouter du croquant, comme dans un bo bun (ceci étant dit si les olives ne sont pas dénoyautées ça peut vous apporter du croquant aussi… huhuhu mais je blaaaague !!!)

En regardant la photo, vous vous dites peut-être que j’ai tout simplement ouvert un sachet de poêlée surgelée et que j’essaie de vous pigeonner… ou vous vous demandez si j’ai passé 3h à découper les pommes de terre en petits cubes de 512 mm³ (8x8x8 = 8³) 8×4=32 je pose 2 je retiens 3… et que je suis trop forte !… Et bien oui c’est vrai, je suis trop forte ! Mais j’ai aussi utilisé la fée électricité et mon petit robot moulinex fresh cube (ce billet n’est pas sponsorisé par Moulinex, je tiens à le préciser).

IMGP8694

Donc voici la recette made by me :

Ingrédients : 5 pommes de terre (plus ou moins selon la taille), 1 pomme, 50g d’olives vertes, 1 gousse d’ail, 1 oignon, huile d’olive, persil

Coupez en petits cubes les pommes de terre, émincez l’oignon, écrasez la gousse d’ail. Faites chauffer l’huile dans une grande poêle et faites dorer l’oignon. Ajoutez l’ail et les pommes de terre. Faites cuire 10 minutes en remuant souvent.

Ajoutez la pomme coupée en petits cubes ainsi que les olives coupées en 2 et continuez de remuer régulièrement jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites. Assaisonnez de sel et de persil.

Ajoutez du poivre si vous le souhaitez, des cacahuètes si vous le sentez, des lardons si vous cochonnez 🙂

Bon appétit les amis !

Pâtes aux petits pois, poireaux et lardons

IMGP8036

Tu ne sais pas quoi faire ce soir ? Tu n’as pas grand chose dans ton frigo réfrigérateur ? Tu n’as pas envie de te faire livrer une pizza ?

Tiens, te voila une idée pour cuisiner les pâtes qui rendra ta mère fière de toi parce que mine de rien, il y a un peu de tout dans cette recette. Et même que tu vas peut-être réussir à faire manger des poireaux à tes enfants 😉

Je me suis inspirée du livre Léon dont j’ai déjà parlé ici. J’ai juste rajouté des lardons, de la crème fraîche et de la feta. C’était délicieux, tout le monde a aimé.

Ingrédients pour 4 personnes : 3 gousses d’ail, 2 oignons, 2 poireaux, de l’huile d’olive, du beurre, 400g de pâtes, 200g de petits pois surgelés, 200g de lardons, 1 c à soupe de crème fraîche, 1 jus de citron, du parmesan,  sel

Pelez et émincez l’ail et les oignons. Parez et émincez finement les poireaux.

Faites chauffer l’huile et le beurre à feu moyen dans une sauteuse. Ajoutez les oignons et laissez cuire quelques minutes.

Ajoutez le poireaux et l’ail, mélangez et faites cuire à feu très doux et à couvert. Mélangez souvent pour que les poireaux ne brûlent pas. N’hésitez pas à ajouter un peu d’eau (ou de vin blanc si vous en avez).

Faites cuire les lardons à part et ajoutez-les aux légumes.

IMGP8027

Pendant ce temps, faites cuire les pâtes. Ajoutez les petits pois et le jus de citron aux poireaux. Faites cuire à feu moyen jusqu’à ce que les petits pois soient cuits. Assaisonnez à votre convenance.

Égouttez les pâtes, remettez-les dans la casserole, ajoutez les légumes et les lardons et mélangez. Ajoutez la crème fraîche si vous en avez. Servez dans des bols après avoir généreusement parsemé de parmesan et de feta.

Mon autre touche perso : j’ai ajouté du bouillon de légumes dans l’eau de cuisson des pâtes.

Petites tatins aux poivrons confits

WP_20140906_004[1]

Me revoilà. Je ne suis pas souvent présente par ici. Mon blog est en mutation dans ma tête et je suis dans une période « envie de lire » et non « envie d’écrire ». Je pense que dans quelques temps, mon blog ne sera pas seulement dédié à la cuisine mais aura plusieurs thèmes (lecture, créa, déco, coups de coeur, coups de gueule…) même si je dois lui changer de nom. Et j’avoue être déçue par le refus de formation que j’ai essuyé et qui m’aurait permis (entre autre) d’aller plus vite dans ce projet.

Bref… en attendant, je vous propose cette recette de petites tatins aux poivrons confits, trouvée dans la magazine Saveurs (encore lui) N°185. Ces tartelettes sont parfaites pour une mise en bouche, un pique nique etc… Les préparer vous prendra 20 min mais prévoyez 45 minutes pour la cuisson. Cette recette est pour 6 personnes.

Ingrédients : 3 poivrons rouges ou jaunes, 2 oignons rouges (j’ai utilisé des blancs), 2 pâtes feuilletées, 1c à s de miel de romarin (j’ai utilisé du miel de thym), 3c à s d’huile d’olive, du thym, du sel, du beurre pour les moules.

Lavez et épépinez les poivrons. Epluchez les oignons et émincez-les. Coupez les poivrons en morceaux de 2 à 3cm. Faites les revenir dans une poêle avec l’huile, le thym et le miel pendant 15 minutes à feu doux, en remuant de temps en temps.

Préchauffez le four à 200°C.

Beurrez des moules à tartelettes, disposez les morceaux de poivron, face bombée vers le fond et bien serrés, ainsi que les oignons.

Déposez des cercles de pâte un peu plus grands que le moule par-dessus et faites rentrer le surplus à l’intérieur entre les légumes et le bord du moule.

Enfournez pour 35min, puis démoulez sur des assiettes de service.

Servez tiède ou froid.

WP_20140906_003[1]

J’avais également testé une recette de tatin de tomates cerise l’année dernière. J’avais pris la recette dans le magazine 750g.

IMGP4961

Peut-être que je vous la posterai.

Cheesecake aux fanes de radis

IMGP5447

Un cheesecake aux fanes de radis, quelle drôle d’idée me direz-vous ! Mais cette entrée à le mérite d’être originale et de changer de l’habituelle soupe aux fanes que je vous avais proposée ici.

L’idée n’est pas de moi. L’objet du délit est le livre de cuisine à offrir à un gourmand curieux de tout et surtout de recettes insolites. On a rarement vu un livre de cuisine ayant un titre aussi long et composé de recettes aussi étonnantes. Mais c’est habituel chez les éditions Tana. Je me souviens encore du livre la cuisine des fées ou comment faire des merveilles sans être magicienne dans lequel on pouvait trouver des pancakes aux épinards (recette que j’avais testée à l’époque, en 2005). Mais aussi Savez-vous planquer les choux ? Mes idées légumineuses pour faire manger du vert sans en avoir l’air où l’on pouvait trouver le roulé aux betteraves. Et aussi Une souris dans le potage… recettes et récits de blogs culinaires (livre contenant des recettes de bloggueuses et bloggueurs culinaires comme Anne ou Dorian).

Bref, j’en étais où moi ?… ha oui ! le cheesecake aux fanes ! Mais je vais revenir à ce livre 5 minutes. Les recettes ont été créées par une petite agence de création culinaire S’cuiz’in. Avouez qu’ils ont du talent, j’en veux pour preuve les recettes de mojito à la mousse de limonade, les radis glacés à la violette, le canard au chocolat, la pâte à tartiner au potimarron ou les poires pochées au curaçao. Etonnant !

Pendant mes vacances, entre deux cartes postales, j’ai coché toutes les recettes que je souhaitais tester et celle du cheesecake aux fanes faisait partie du lot.

Pardon ? ha oui vous avez remarqué vous aussi ? Oui en fait ce livre s’appelle « livre à offrir… » mais je me le suis offert à moi-même… oui… bon ben y a pas d’mal à s’faire du bien comme on dit, hein ! Allons-y si vous le voulez bien 🙂

Ingrédients :

100g de crackers salés nature ou bacon (je n’ai pas ce genre de produit chez moi mais j’ai remplacé par des gressins au sésame) – 50g de beurre mou –  5g de gélatine en feuille (ce qui fait environ 3 feuilles, j’imagine que vous pouvez remplacer par de l’agar agar) – 1 botte de radis – 10cl de crème liquide – 150g de fromage frais (type Philadelphia ou St Moret) – sel poivre

Mixez les crackers. Quand ils sont en miettes, ajoutez du beurre et mélangez ces ingrédients au robot en quelques impulsions (à la main ça va très bien aussi). Mettez du papier sulfurisé sur un plateau ou une grille et posez un cercle à pâtisserie d’environ 20 cm de diamètre sur la feuille de papier sulfurisé. Remplissez le cercle de ce sable (pour ma part, j’ai utilisé un moule à charnière). Tassez-le bien et réservez-le au frais pendant 1h.

Pendant ce temps, mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide. Coupez les fanes de radis et lavez-les bien. Faites-les blanchir pendant 1 minute à l’eau bouillante salée puis refroidissez-les dans de l’eau glacée et égouttez-les.

Faites chauffer la moitié de la crème, faites-y dissoudre la gélatine puis ajoutez le reste de crème et les fanes.

Salez, poivrez à votre convenance et mixez la préparation, puis mélangez ce coulis vert avec le fromage frais.

Emincez finement quelques radis à la mandoline (je vous ai déjà dit que j’aimais ma mandoline ?), tapissez-en l’intérieur du cercle à pâtisserie puis versez la crème verte par-dessus. Décorez la surface de tranches de radis. Réservez au frais pendant 3h avant de déguster.

IMGP5442C’est une entrée mais je l’ai proposée comme accompagnement de travers de porc marinés. C’est frais et on ne sent pas le piquant du radis donc ça peut accompagner une viande épicée.

Bien… je vais devoir arrêter le bla-bla car minuit quarante trois n’est pas une heure pour aller se coucher quand il s’agit de reprendre le boulot… et je doute que le philadelphia aux fanes de radis me soit d’un grand secours contre les cernes du matin !