Bibimbap (plat coréen)

IMGP6944

J’ai hésité longuement avant de vous proposer cette recette. D’abord parce que la photo n’est pas tip top (comme les autres, je sais) mais aussi parce que ce n’est pas une recette à part entière.

Cependant, personne n’est parfait (c’est la raison pour laquelle il y a une gomme au bout des crayons à papier !) alors je vous présente mon premier BIBIMBAP !

Ce matin même, je ne savais pas que ce plat portait ce nom là. On dirait que c’est le prénom du 4eme enfant des parents de Pim Pam Poum !… non ?

Quoiqu’il en soit, en feuilletant le magazine Régal n°59, après la sieste, sur le balcon (dimanche difficile),  je suis tombée sur un article écrit par Sonia Ezgulian sur la cuisine coréenne et notamment le Bibimbap, qui est visiblement le plat typique de la Corée. Je la crois sur parole ! D’ailleurs, il y a même un restaurant coréen à Paris qui porte ce nom.

Généralement, il regroupe dans la même assiette du riz, des légumes crus et/ou cuits, de la viande et de l’œuf. J’avais testé un plat similaire dans le livre de cuisine japonaise sushis et compagnie sauf que ce n’était pas du riz mais des nouilles et c’était présenté dans un donabe.

J’ouvre une parenthèse : actuellement, je suis dans ma période régime groupe sanguin (y a-t-il un autre mot pour définir une habitude alimentaire que « régime » qui a une connotation « amincissante » et qui n’est pas mon truc ?) suite à la lecture du  livre « 4 groupes sanguins, 4 régimes ». Il liste les aliments que nous devrions manger ou pas selon notre groupe sanguin. C’est un peu rude au départ (pour ma part, je dois éviter de nombreux aliments auxquels j’étais habituée) mais le bibimbap me semble être une bonne solution pour réussir à manger correctement car vous pouvez y mettre les aliments que vous aimez pour peu qu’ils soient bons pour votre organisme, et avoir un plat complet. Je referme la parenthèse !

Voici la composition de mon assiette : de la salade avec de l’huile d’olive et du persil, des bâtonnets de carottes, courgettes, poireaux cuits dans un bouillon de poule pas trop longtemps, du riz, des petits morceaux de dinde poêlées et assaisonnés de sauce soja et un œuf au plat.

Vous pouvez y mettre viande, poisson ou crustacés, concombre, poivrons, épinards, soja, champignons, ce que vous voulez, la base du plat étant riz et oeuf au plat. Mes légumes étaient cuits au bouillon de poule mais ils auraient pu être également sautés au wok, ça fonctionnait aussi, et d’ailleurs ça aurait été certainement meilleur !

Donc voila, copine Aurélie, tu peux être rassurée, je ne suis pas en train de me faire du mal avec ce rég***, tu vois je mange à ma faim 😉

Et comme le veut la tradition, le papa a mangé 2 assiettes, la maman a mangé toute son assiette et le bébé n’a pas fini son assiette (comme d’habitude !).

Publicités

Une réflexion au sujet de « Bibimbap (plat coréen) »

  1. tu peux utiliser le terme à la mode….ré-équilbrage alimentaire à la place de régime……bon je prend enfin le temps de me ballader sur ton blog (vilaine fille que je suis!!) et j’avoue qu’il est trés joli!!
    bonne nuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s