Cheesecake new yorkais

14317361_10210592553040879_3940669608535786628_n

Ne cherchez pas plus loin, le meilleur cheesecake est ici ! Et j’en ai goûté des cheesecake ! Quand je dis que c’est le meilleur, je veux dire qu’il n’est pas écoeurant. On le termine facilement🙂

Cette recette m’a été donnée par ma copine Cristine et je vous la transmets à mon tour avec son aimable autorisation🙂

Il est important d’utiliser un moule à charnière pour faciliter le démoulage. J’ai fait remonter la pâte aux speculoos écrasés sur le bord du moule mais libre à vous de la laisser tassée au fond du moule.

Quand vous faites un cheesecake, il peut vous arriver de vous retrouver avec des craquelures sur le gâteau. Pour avoir les secrets d’un cheesecake sans craquelure, vous pouvez suivre ce lien. Testé et approuvé🙂

Pour la déco aux figues et myrtilles, l’inspiration vient de Pinterest, d’un site étranger dont je n’ai pas reconnu la langue🙂

14322605_10210592550800823_4937309035311097235_n

Voici la recette :

2 paquets de speculoos, 80g de beurre fondu, 3 c à soupe de maïzena, 600g de Philadelphia, 250g de ricotta, 250g de caprice des anges, 1 gousse de vanille, 3 oeufs, 130g de sucre, 250ml de crème fraîche épaisse, gingembre frais ou en poudre

Mixez les speculoos avec le beurre fondu et le gingembre. Garnissez le moule d’une feuille de papier sulfurisé (je ne l’ai pas fait, j’ai beurré le moule). Mettez la pâte de speculoos dans le fond du moule en tassant bien. Faire cuire 10 minutes à 180°C dans un four chaud. Laissez refroidir.

14317540_10210592565921201_372905788442389355_n

Fouettez les fromages, la maïzena, le sucre, la vanille et la crème fraiche. Ajoutez les oeufs, mélangez de nouveau (mais pas trop longtemps) et versez sur le fond de pâte aux speculoos.

Cuire 40 minutes. Couvrez de papier alu s’il colore trop vite.

14344319_10210592555440939_375538960121453949_n

Eteignez le four et laissez un peu refroidir dans le four éteint (pour éviter les fameuses craquelures).

 

Gâteau épinards, fromage frais, pignons

20160609_200612[1]

Il y a quelques temps, un livre a attiré mon attention. Il s’agit du livre « A poêle les gâteaux » :-)… Pas besoin de four ni de moule, tout est fait à la poêle.

C’est plus un livre de gâteaux sucrés mais il y a 3 recettes salées et j’en ai testé une ce soir. La recette originale contient du fromage de chèvre, je l’ai remplacé par du St Morêt… tant pis pour le bon cheesecake qui s’annonçait !

En ce qui concerne les épinards, ces mal-aimés, on ne les sent pas trop et ma fillotte a aimé, bien qu’elle n’aime pas les épinards.

20160609_202435[1]

Voici la recette :

Ingrédients pour 4 personnes : 250g d’épinards frais (j’ai utilisé des surgelés), 200g de chèvre (ici du fromage frais), 70g de pignons, 20g de beurre, 3 oeufs, 3c à soupe d’huile d’olive, 130g de farine, 1 sachet de levure chimique, 100ml de lait, sel poivre

Equeutez les épinards, rincez-les. Faites fondre le beurre dans une poêle et ajoutez-y les épinards. Couvrez et faites-les revenir à feu doux pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’ils soient fondus, en les remuant régulièrement avec une cuillère en bois. Egouttez-les et réservez la poêle.

Dans un saladier (ou un robot), fouettez les oeufs avec le fromage et l’huile d’olive. Ajoutez la farine, la levure et mélangez jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Versez le lait et ajoutez les pignons. Assaisonnez, puis incorporez les épinards.

Versez la préparation dans la poêle (rien n’est précisé mais j’ai mis de l’huile dans la poêle), couvrez et faites cuire à feu doux pendant 15 minutes.

Laissez le gâteau salé reposer hors du feu et à couvert pendant 5 minutes. Servez immédiatement.

20160609_202450[1]

Pain de mie au lait ribot et au miel

IMGP9664

Hello !

Je me précipite sur l’ordi pour vous faire partager mon enthousiasme quant à ce pain de mie rapide, moelleux et délicieux !

Cela fait maintenant 3 ans que j’ai la recette et je ne l’ai jamais testée, quel dommage ! Mais maintenant que c’est fait, je remercie Cléa et Esterelle Payany qui ont écrit le livre dont cette recette est issue (petits pains express).

J’ai décidé de piocher une idée dans ce livre pour faciliter le petit déjeuner. Mais la moitié du pain de mie a disparu et ne verra donc jamais la couleur d’un petit dej’ en ma compagnie ! Elle a été engloutie a 18h heure bordelaise !… Encore une info qui ne passera pas au JT…

IMGP9661

Voici la recette :

Ingrédients : 160g de farine de blé T55 – 60g de farine de riz complet – 60g de farine d’avoine – 1 c à café de sel – 2c à café rases de levure – 1/2 c à café de bicarbonate – 1 gros oeuf – 250ml de lait ribot (lait fermenté au rayon frais) – 2c à soupe d’huile neutre – 1 c à soupe de miel (ou de sirop d’agave, ou d’érable)

Préchauffer le four à 180°C (th 6). Mélanger dans un grand saladier la farine, le sel, la levure et le bicarbonate.

Mélanger dans un bol l’oeuf, le lait, l’huile et le miel.

Verser le mélange liquide sur le mélange sec et remuer rapidement la pâte, sans trop la travailler.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré ou huilé et enfourner pour 35 à 40 minutes.

Laisser refroidir 10 minutes avant de démouler sur une grille. Dès que le pain est froid, l’emballer dans un linge puis un sac (en coton ou en papier) pour lui conserver son moelleux.

(vous pouvez n’utiliser que de la farine de blé, c’est ce que j’ai fait. Le lait ribot peut être remplacé par du yaourt nature brassé ou de la crème fraîche)

J’ai hâte d’être à demain matin… même si je me lève à 5h !🙂

IMGP9662

Lasagnes mexicaines

IMGP9615

crédit photo Lis Parsons

Depuis quelques temps, (3 semaines en fait), j’ai changé ma façon de faire les courses.

J’avais l’habitude de faire en fonction de mes envies du jour, des promos etc… Sauf qu’après, quand il s’agit de préparer le repas, je n’ai plus d’idée, plus envie, pas faim (rayez la mention inutile) et je gaspille (mon Dieu quelle horreur, j’ai dit un gros mot !).

Maintenant, j’établis le menu à l’avance. Et bien je gagne du temps, de l’argent et je ne suis plus stressée par les « j’ai faim » ou « keskonmange » intempestifs !

Le week-end dernier, j’ai donc acheté en fonction de ces lasagnes vues dans le livre de Nigella Lawson, dont je vous ai déjà parlé ici (clic). Il vous faudra 1 plat rond allant au four.

IMGP9612

Voici la recette pour 8 personnes

Pour la sauce : huile d’olive, 1 oignon pelé et haché, 1 poivron rouge épépiné et haché, 2 piments verts oeil d’oiseau (je n’en ai pas mis), coriandre, 2 boites de 400g de tomates pelées, sel, 15ml de ketchup

Pour la garniture : 2 boites de 400g d’haricots noirs (j’ai pris des haricots rouges), 2 boites de 250g de maïs doux, 250g de vieux cheddar au lait de chèvre râpé ou le fromage de votre choix, 1 paquet de tortillas souples

Préchauffez le four à 200°C (th6).

Pour faire la sauce, faites chauffer l’huile dans une poêle et faites revenir l’oignon, le poivron et les piments. Ajoutez le sel et laissez cuire doucement pendant 15 minutes puis, quand les légumes sont tendres, ajoutez les tiges de coriandre hachées.

IMGP9610

Ajoutez les tomates pelées et remplissez d’eau les boites vides, ajoutez-la également. Versez le ketchup et laissez cuire la sauce environ 10 minutes sur feu doux.

Pour la garniture, mélangez les haricots, le maïs et le fromage (gardez un peu de fromage pour saupoudrer à la fin).

Commencez à assembler les lasagnes en étalant environ 1/3 de la sauce au fond de votre plat à four, puis déposez 2 tortillas pour qu’elles recouvrent la sauce. Ajoutez 1/3 du mélange aux haricots puis rajoutez de la sauce tomate et recouvrez de 2 tortillas. Répétez l’opération jusqu’à épuisement des stocks et saupoudrez de fromage.

Faites cuire 30 minutes au four.

J’ai servi avec du guacamole, c’était bien bon !

IMGP9613

 

 

 

 

Gaufres à la pomme (sans pâte à gaufre)

IMGP9540

Mon petit Jojo a prononcé le mot « gaufre » à 16h25, il l’avait dans son assiette à 16h45 !… Non non ce n’est pas un enfant roi mais je me suis souvenue de cette recette repérée dans le livre de Dorian Nieto du blog « Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça ? », livre qui s’intitule « Je cuisine avec 4 ingrédients ».

Pas besoin de faire de la pâte à gaufre, c’est fait avec de la pâte feuilletée ! J’ai trouvé l’idée géniale !

Elle est rapide, simple et bonne mais cette recette est pour 4 personnes et je dois vous dire que c’était si bon qu’il n’y en avait pas assez🙂

IMGP9541

La voici, la voila !

Ingrédients : 250g de pâte feuilletée fraîche ou congelée (1 rouleau), 1/2 pomme verte (j’ai mis 1 entière), 30g de cassonade, 10cl de crème liquide entière  (j’ai zappé la partie crème délibérément, hou la vilaine !)

Faites chauffer votre gaufrier. Avec une râpe à gros trous, râpez la pomme verte sans l’éplucher. Versez la pulpe dans un bol et ajoutez la cassonade, mélangez bien puis laissez reposer 5 minutes. Versez le contenu du bol dans une passoire posée sur une petite casserole et laissez s’écouler le jus de la pomme. (je n’ai pas eu besoin de faire cela car ma pomme était une Canada. Du coup, la partie suivant a été éliminée aussi).

IMGP9537

Portez le contenu de la casserole à ébullition, puis baissez le feu et prolongez la cuisson de 3 minutes environ, de manière à obtenir un sirop léger. Laissez le tiédir.

Etalez la pâte, puis posez une bande de chair de pomme de 2 ou 3cm de large sur un côté de la pâte. Roulez ensuite la pâte de manière à enfermer la garniture dans un rouleau en repliant 1 cm de chaque côté et en l’écrasant. Roulez alors le tube de pâte en escargot si votre gaufrier est rond. (sinon, faites comme moi).

IMGP9539

Déposez la pâte dans le gaufrier, refermez et faites cuire 6 minutes environ. Une fois cuite, déposez la gaufre sur une assiette. Fouettez la crème liquide et couvrez-en la gaufre à la poche à douille ou simplement à la cuillère. « Mangez sans attendre » dit-il… Hahaha ! Ouai bé faites attention quand même car c’est très chaud !

IMGP9542

 

 

Salade de pommes de terre/petits pois/oeufs/parmesan

IMGP9531

Je profite de ce billet pour vous présenter à mon tour mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année. Amour, gloire ,beauté et bonne bouffe🙂

Aujourd’hui, je vous présente une recette de Yotam Ottolenghi. Ce nom vous dit peut-être quelque chose. Il a écrit plusieurs livres et est propriétaire d’un restaurant à Londres.

Je me suis offert son livre PLENTY, qui est un livre de cuisine végétarienne bien qu’il ne le soit pas… végétarien. Ce genre de livre est très utile quand on n’a pas d’idée d’accompagnement et qu’on souhaite sortir des habituelles pâtes🙂

IMGP9533

Vous voyez, j’ai prévu de le tester encore, encore et encore donc je vous reparlerai de lui à coup sûr !🙂

Ce soir, j’ai donc testé une recette toute simple mais efficace : une salade de pommes de terre originale accompagnée d’une sauce de type pesto mais sans basilic. Yotam Ottolenghi a choisi des pommes de terre dites « royales » mais les miennes ne l’étaient pas… Nous sommes en France donc elles étaient… présidentielles ! Hahaha ! Une dernière chose, il utilise des oeufs de caille mais j’ai pris des oeufs de poule.

IMGP9534

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) : 15 oeufs de caille, 150g de petits pois écossés (frais ou surgelés), 800g de pommes de terre, 20g de feuilles de persil, 60g de pignons de pin, 60g de parmesan râpé, 2 gousses d’ail écrasées, 20cl d’huile d’olive, 1/2 cà café de vinaigre de vin blanc, 1 bouquet d’oseille (ou de menthe) finement ciselé (sans les tiges)

Mettez les oeufs de caille dans une casserole, couvrez-les d’eau froide et portez à ébullition. Laissez-les cuire entre 30s (pour des oeufs mollets) et 2 min (pour des oeufs durs). Rafraîchissez-les dans de l’eau froide, puis écalez-les.

Faites blanchir les petits pois pendant 30s dans de l’eau bouillante, puis  égouttez-les et rafraîchissez-les. Réservez.

Faites cuire les pommes de terre de 15 à 20 min dans de l’eau bouillante, jusqu’à ce qu’elles soient tendres sans se déliter.

Pendant que les pommes de terre cuisent, mettez le basilic, le persil, les pignons, le parmesan et l’ail dans le bol d’un robot, et mixez pour obtenir une pâte homogène. Versez en filet fin 20cl d’huile d’olive, sans cesser de mixer : la sauce doit être onctueuse. Versez-la dans un grand saladier.

Égouttez les pommes de terre, puis coupez-les rapidement en deux (attention à ne pas vous brûler) et ajoutez-les dans le saladier : elles absorbent mieux les saveurs quand elles sont chaudes. Incorporez tout de suite le vinaigre, l’oseille et les petits pois. Mélangez bien sans craindre d’écraser légèrement les pommes de terre (la sauce sera encore meilleure, avec des saveurs bien mélangées !). Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Coupez les oeufs en deux avant de les incorporer délicatement à la salade de pommes de terre. Parsemez de persil ciselé.

IMGP9531

Soupe de cresson, poulet, tortellinis

IMGP9506

Depuis quelques temps, je boudais les rayons livres de cuisine de Cultura et autres librairies. Je ne m’étais pas acheté de livres depuis des mois. Je boudais un peu ma cuisine aussi, je dois dire. Pas envie d’y passer du temps alors que mon petit d’homme ne s’intéresse pas à ce qui se trouve dans son assiette. Rendez vous compte, il préfère la soupe en poudre de supermarché à mes bonnes soupes de légumes frais ! Sacrilège !

Mais la période des fêtes est revenue et (chassez le naturel…) j’ai mis des livres de cuisine dans ma lettre au Père Noël. L’envie est revenue ! Et comme j’ai été sage, j’ai été gâtée (et j’ai dû être très très sage car je sais pertinemment ce que pèse ce genre d’objet dans une hotte, à plus forte raison quand il y en a plusieurs !).

DSC_1063[1]

Voila, voila… Bon, j’avoue en avoir acheté quelques-uns le 26 décembre ! hahaha ! on s’refait pas !

Je ne les ai pas tous feuilleté, j’ai commencé par celui de Jamie Oliver. J’y ai trouvé de nombreuses recettes épatantes, notamment celle d’un bouillon de tortellinis. Cette recette m’a inspiré pour le repas de ce soir mais j’y ai apporté tellement de modifications qu’au final, elle ne ressemble plus du tout à l’originale .

Il faut dire que Monsieur Oliver fait ses tortellinis lui-même, je me suis contentée d’acheter un sachet ricotta/épinard au rayon frais !

Quant au velouté de cresson, que j’ai fait en 10 minutes avec mon super blender chauffant (une botte de cresson, une pomme de terre, de l’eau et un cube de bouillon) c’est un reste de midi. Vous pouvez remplacer cette soupe de cresson par un bouillon tout simple ou n’importe quel velouté de votre choix.

Cette recette est pour 2 personnes.

Ingrédients : velouté de cresson (400 ml environ), 3 blancs de poulet, 1 sachet de tortellinis, 2 gousses d’ail, 1 oignon

Découpez les blancs de poulet en petits morceaux. Emincez l’oignon et hachez l’ail. Dans une grande casserole, faites chauffer de l’huile d’olive et faites revenir l’ail et l’oignon. Ajoutez la soupe de cresson et laissez cuire 5 minutes.

Ajoutez les morceaux de poulet et laissez cuire 5 minutes. Ajoutez les tortellinis et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Goûtez, assaisonnez à votre goût. C’est prêt !

IMGP9507